29/09/2011

Miss Suisse 2011: clair appel à la divorcité du PNOS

 

La victoire d' Alina Buchschacher au titre de Miss Suisse 2011 est déjà gâchée par la propagande du PNOS. "Miss Multikulti", terme choisi par certains membres de ce parti raciste, ne peut, selon eux, pas être celui de Miss Suisse car voyez-vous, elle dénature carrément la race helvétique!

Nous sommes citoyens et citoyennes d'un pays qui sent la bouse de vache à cause de son premier parti politique et d'un autre encore plus à l'extrême. Comment ose-t-on s'en prendre à une jeune femme née de père suisse et de mère originaire de Trinité-Tobago? Comment peut-on disqualifier ainsi une large minorité de personnes qui vivent et travaillent chez nous avec des nationalités suisses, permis C ou B? Comment ose-t-on voter pour ce parti qui engendre des personnalités de type fasciste pouvant conduire plus tard à l'extermination d'une partie de notre population? Car c'est bien connu. Le mouvement de masse créé par la haine et pour intensifer la haine conduira un jour ou l'autre à des extrémités irréparables, à des violences urbaines non maîtrisables. Et ce parti serait encore respectable comme, par ailleurs, celui de Marine le Pen en France?

Allons donc! L'appel à la diversité culturelle est peu à peu remplacé par celui de l'appel à la divorcité. Le seul problème, et il est de taille, c'est que dans ce divorce-là, les communautés étrangères resteront sur notre territoire. Alors ce sera comme imposer à un couple divorcé de vivre toujours ensemble. A la fin, ce sera forcément coups de couteau, mitraillettes et kalachnikov. Si c'est cela le programme de l'UDC et du PNOS, on peut dire M**** à l'UDC  et au PNOS  avec humour et sarcasme aux prochaines élections fédérales.

MISS SUISSE 2011 ET MISS BOUSE UDC & PNOS

16:49 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2011

Tristane Banon à l'ombre de la haine

 

 

Les mots d'amour offerts à tes yeux

 

Ils tombent de sa bouche

des pétales de roses fanées

déposés en couches

sur les déchirures de ses ecchymoses.

 

Le chasseur a traqué la gazelle

au parfum de gitane éternelle.

Elle a souhaité lui dire,

tout en jouant naïvement la diva,

qu'elle ne prendrait jamais le rôle de la proie

au théâtre de sa séduction masculine.

 

Mais dire ce n'est pas encore s'interdire

de tomber dans les pièges et les sortilèges

tendus depuis la nuit des temps

par les chasseurs de gibier.

 

Elle sentait si bon la tendre chair fraîche,

sa peau d'aurore irisée, pâleur nacrée,

tendresse éplorée affinée aux effluves de jasmin,

et de musc enrobant son corps de lait;

liane sublime se faufilant

et se défilant des abimes gourmandes

de tous ces rustres prétendants au trophée

rendus fous furieux

au contact de son feu charnel.

 

L'artiste de salle avait annoncé

d'un ton exclamatif:


« On n'est pas couché ce soir! »


Un cri strident dans la nuit

comme du Ardisson

en train de livrer sa pâture au grand public:

 

"Suprême de gazelle

sauce tout venant

servi

sur son lit de brigante"

 

A table, il y avait quelques sangliers trop cuits,

pas vraiment des Princes de Cyrano,

qui se délectaient de ses témoignages scabreux.

Ils en riaient tandis qu'elle laissait les chasseurs à leur traque.

 

La prendre de gré ou de force dans la jungle

des sentiments faussés par l'alcool du sexe;

trouver la chaumière embaumée

et le feu ardent dans sa cheminée

semblait être un jeu d'enfants pervers.

 

Les chasseurs bien armés et tueurs d'amour

avaient bien réussi à cerner la biche effrayée..

Elle garda d'eux trop de peur

et ne porta jamais sa plainte

devant le tribunal des humains.

 

Puis un jour,

elle voulut retourner le fusil contre eux tous

comme un mal qu'il fallait conjurer

pour trouver en elle la paix,

l'harmonie et la sérénité.

 

Elle pointa son arme sur l'homme qu'elle aimait.

Il était si désarmé et même trop nu

face à ce mal qui lui ravageait le coeur.

Et l'homme trinqua pour tous les autres.

Car il n'était point eunuque,

surveillant de ce harem masculin

tournant autour de ses charmes féminins.

 

Entre ces deux amoureux,

pas de trophée à soulever

comme un lièvre rose

se donnant du bon temps

et s'offrant pour de l'argent facile.

Pas de gazelle suspendue au cou de chasseurs victorieux.

Juste deux amoureux romantiques.

Deux nobles animaux blessés par la vie

qui se trucidaient mutuellement

pour le sort du combat féminin-masculin.

.

Les prédateurs voraces, sans aucune gêne,

sont venus dîner chez eux en se délectant

au Palais de leur Cynisme.

 

Elle venait alors de rencontrer

le terrible chasseur en lui,

le braqueur de trésor,

le voleur de feu.

 

Face à face,

yeux dans les yeux,

elle lui enfonça alors

le poids réel de la culpabilité

de tous les hommes sur Terre.

 

Il tomba sans résistance.

Et finit par devenir fou.

 

Car il aimait cette épouse

à la vie, à la mort.

 

Il allait la perdre

pour raison de violence urbaine.

Un comportement inapproprié,

un simple signal de détresse masculine,

une bouderie d'un instant,

un signe de malaise et d'humeur noire

quand sa virilité n'était plus reconnue.

Il allait payer l'addition pour tout ça.

La mondaine ne faisait point la Loi chez eux.

C'était la Loi Supérieure,

celle d'Allah...

 

Destin fatal et tragique.

Roméo et Juliette

au Pays des Voiles et des Nus.

 

Mourir par amour,

est-ce encore nécessaire de nos jours

pour redonner du sens vertueux aux amours bâclés?

 

Rêve lointain

Image de Alexandre Barbier

Alex Ba Gallery

16:53 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (4)

19/09/2011

La carte de voeux présidentielle de Domino Minette

 

Habib nous dit : "ShareKhan le tigre.... ben voila bien longtemps que je n'ai pas entendu parler de lui... la dernière fois c'était il y a bien 48 jours et il essayait de chasser une femme de ménage bien que je doute qu'il y soit parvenu tant elle jouait bien du ballet avec son plumeau..."

Banjo nous dit: "Nafissafoutre la gazelle...ben voilà bien longtemps que je n'ai pas entendu parler d'elle...la dernière fois elle broutait dans le champ du chameau Sharekhan et elle essayait de gagner son blé quotidien bien que je doute qu'elle y soit parvenue tant le chameau n'a rien voulu laisser sur la tabatière de nuit ..."

Gazelle et Tigre engagés sur le front en Libye. Faites la guerre, pas l'amour. Car même de l'amour on vit des heures bien étranges où les héros du jour sont des gens soupçonnés d'agression sexuelle bâclée ou de gros mensonges sordides bien mal ficelés.

Et voici en exclusivité sur télé pachakmac le 20 heures cinglant des Français vu de Libye. Le remix le plus en rapport pour défendre l'honneur d'une femme de ménage peule prise dans la spirale de la loi du plus fort par une simple femme du peuple. Strauss-Kahn et la puissance occidentale cassée par une femme libyenne anonyme amoureuse de son leader maximo Kadhafi.

C'est ce qui restera de rire jaune et d'humour impeccable dans ce procès rocambolesque tombé à l'eau de rose grâce au fric.Pour vous, Nafissatou Diallo, cette vidéo du rire quand le drame ne peut pas être réparé par la justice.

21:37 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

14/09/2011

1 + 1 septembre 2011

 

 

Tombant en amour

et chutant au pied des tours,

monstre cadavre d'acier

architectural fumant

et puant sous ses propres décombres

de notre Civilisation triomphante.

Vapeurs toxiques, urgence apocalyptique.

 

Partir en guerre contre l'Autre,

contre Tous,

contre Soi-même.

Assassiner les tours,

jumelles dans l'altérité et la diversité

de notre modernitlé.

 

Babel est tombée.

Babel est alors ressuscitée

comme un appel à Dieu.

 

Pas de Coran contre Bible ou Torah.

Juste la différence et la multitude voulues d'Allah.

 

Les Tours sont tombées.

Il est venu le temps de s'aimer multiples et complémentaires

dans la différence et le respect de l'Autre.

 

Message de Dieu

incompris des hommes et des femmes.

Ils sont repartis en guerre idéologique et fanatique.

Mais le Printemps arabe a fleuri

pour réconcilier le monde..

Frères musulmans,

il est temps de comprendre le message Dieu.

 

Le Coran ouvre à la paix et à la prospérité.

Il laisse libre celle et celui qui ne prend pas

le chemin voulu par Dieu.

Car Dieu, dans son Amour, laisse libre les humains

de chercher le chemin qui ira jusqu'à Lui.

 

Diversité des langues,

différences culturelles et cultuelles,

Notre Dieu est une mosaïque spirituelle

qui fait grandir et prospérer la Nation des humains.

 

Ne renie pas Dieu.

Réponds lui seulement dans ton coeur

 

ADAGIO

 

A l'aise avec Allah

 

11:53 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

13/09/2011

ouvre mes yeux (amour fidèle)

Vante l'infidélité et tu seras loin du bien. Vante la tromperie, l'adultère et le mensonge et ton couple volera en éclat. Vante l'amour libre...et tu mettras des chaînes de tristesse et de confusion là où ton coeur avait trouvé la liberté d'aimer et le bonheur intact au contact unique de ton épouse. A Maître Marc Bonnant cette chanson inspirée de Dieu... A l'imperfection naturelle de l'être humain et de ses pulsions sexuelles, l'amour s'oppose en maître et seigneur et règnera pour des siècles et des siècles en vainqueur sur les âmes infidèles...Imen.

17:19 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1)