08/10/2011

Des perles de pluie sur notre amour

 

Tu dors.

A jamais tu dors.

L'hiver arrive,

témoin de tes dérives.

Mon coeur chavire.

Tu as quitté le navire.

Capitaine au grand coeur,

j'ai le mal de mer, ô ma soeur.

 

Je vais boire,

puis vomir,

puis partir,

puis finir.

Tu n'avais pas le droit

de me faire autant souffrir,

moi ton frère, ton fidèle ami,

ton secours, ton soutien,

ton amour, ton bébé,

ton bambino, ton malade d'amour.


 

 

15:36 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Réveillez-vous! Rrho...

Écrit par : Cristal Gagnante | 09/10/2011

Petit canard ha ha ha !

Écrit par : Cristal Gagnante | 09/10/2011

Les commentaires sont fermés.