10/11/2011

Des milliards jetés à la pelle mécanique

 

La grande dépression commencée à Athène, berceau de notre démocratie moderne, s'étend à l'Ouest et frappe comme un ouragan toute la zone euro. Mais plus encore, l'Amérique est touchée et le monde entier risque de se trouver entraîné vers une réplique du méga séisme de 2008, en plus catastrophique.

Et après, on fera quoi? Et bien Israël et l'Amérique préparent déjà psychologiquement les foules. On fera la guerre à l'Iran qui, par effet domino, entraînera les foules islamiques à se soulever en masse contre l'Occident. La Chine jouera son rôle à la Japonaise kamikaze à Pearl Harbor et la Russie se rappellera qu'elle fut la grande dominatrice partenaire des USA triomphant ensemble durant la guerre froide, qui heureusement pour nous resta congelée malgré les sueurs de la Baie des Cochons. Hélas, le scénario d'aujourd'hui pourrait lui devenir brûlant. Car les voyants économiques ne sont pas ceux de 1959, année où je vis pour la première fois la lumière du jour.

La symphonie du Nouveau monde a du plomb dans l'aile. De quoi nos lendemains seront-ils faits? De pain de jasmin et d'eau fraîche au fond d'une baie paradisiaque avec l'Amour pour idéale compagnie. C'est mon voeu. Et tant pis pour les chefs de guerre qui feront une boucherie de cette planète au nom du fric, du bénéfice, du fils, de Dieu qui sera en fait Satan.

Paroles et traduction de Gravity Of Love (Enigma)

Gravity Of Love (La Gravité De L'amour)

[Choir]
[Choeur]
O Fortuna
O Fortune
Velut Luna (1)
Comme la Lune

Turn around and smell what you don't see
Retourne toi et sens ce que tu ne vois pas
Close your eyes... it is so clear
Ferme tes yeux... c'est si clair
Here's the mirror, behind there is a screen
Voici le miroir, derrière il y a un écran
On both ways you can get in
Des 2 façons, tu peux y rentrer
Don't think twice before you listen to your heart
Ne réfléchis pas à deux fois avant d'écouter ton coeur
Follow the trace for a new start
Suis la trace pour un nouveau départ
What you need and everything you feel
Ce dont tu as besoin et tout ce que tu ressentiras
Is just a question of the deal
Est juste une question de l'affaire
In the eye of storm you'll see a lonely dove
Au coeur de la tourmente tu verras une colombe solitaire
The experience of survival is the key
L'expérience de la survie est la clef
To the gravity of love
Pour la gravité de l'amour

[Choir]
[Choeur]

The path of excess leads to
Le chemin de l'excès mène à
The tower of Wisdom (X2) (2)
La tour de la Sagesse (X2)

Try to think about it...
Essaie d'y réfléchir...
That's the chance to live your life and discover
C'est la chance de vivre ta vie et de découvrir
What it is, what's the gravity of love
Ce que c'est, ce qu'est la gravité de l'amour

[Choir]
[Choeur]

Look around just people, can you hear their voice ?
Ne regarde que les personnes autour, peux-tu entendre leur voix ?
Find the one who'll guide you to the limits of your choice
Trouve celui qui te guidera aux limites de ton choix
But if you're in the eye of storm
Mais si tu es au coeur de la toumente
Just think of the lonely dove
Ne pense qu'à la colombe solitaire
The experience of survival is the key
L'expérience de survie est la clef
To the gravity of love
Pour la gravité de l'amour

[choir]
[Choeur]

(1) O Fortune like the Moon

(2) first : woman ; second : man

 

10:15 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (19) |

Commentaires

"Athène, berceau de notre démocratie moderne,"
Cela commence bien. Athènes, cela prend "s". cela serait la moindre des choses que de l'écrire correctement si on veut en parler. Mais berceau de notre démocratie moderne !!!
Comment pouvez-vous être aussi ignare ? Les Athéniens ont il y a 2500 ans jetés les premières bases d'un pouvoir populaire (traduction de démocratie; c'est pour cela que les socialistes, qui détestent la démocratie, parlent de populisme pour les partis qui veulent respecter l'avis du peuple...) mais où les femmes avaient le statut actuel des femmes musulmanes, (c'est-à-dire cloîtrées à la maison sans aucun droit sauf celui de se taire...) et où l'esclavage était parfaitement reconnu. La démocratie moderne, c'est la Révolution française et la Révolution américaine, que vous le vouliez ou non. La Suisse a limité les pouvoirs de ses oligarchies aristocratiques cantonales bien plus tard.

Écrit par : Géo | 10/11/2011

Rien de surprenant de la part d'un mystico-illuminé-sauveur de l'humanité sous l'emprise de délires éthlico-fumettes incapable de sauver son propre couple!MDR! Allez à vot'santé!

Écrit par : dartagnan | 10/11/2011

"de Dieu qui sera en fait Satan."

Vous nous parlez bien d'allah, n'est-ce pas?

Écrit par : Johann | 10/11/2011

:) mdr. Vivez en paix et en harmonie avec vous-mêmes. Pourquoi lire des délires? cela vous amuse? Bien. C'est déjà ça. Mais votre temps est précieux. Ne le perdez pas en chemin avec un ethno baba cool. Bonne journée aux trolls de la Tribune et de 24 Heures. L'Histoire, cher Géo, se répète, pète, pète. Les crachats et les jurons je m'y attends tous les jours. Si vous avez envie d'y rajouter les épines et la croix, vous pouvez. C'est à la mode de nos jours tristes, le sado-maso. Faudra d'abord m'attraper. Et là, mes petits gars, vous êtes pas prêt de kidnapper un Mirage. Pas celui des Français de Tanguy et Laverdure. Celui du désert.

Écrit par : pachakmac | 10/11/2011

Satan? Non. pas d'Allah. De celui qui sommeille en chaque être humain prêt à bondir sur le voisin, fut-il son frère, sa soeur, sa femme ou son fils et sa fille. L'actualité vous l'avez sous les yeux tous les jours, Johann. Non?

Écrit par : pachakmac | 10/11/2011

Quand j'écris "cela commence bien", c'est que je ne lis pas la suite, Pachamachin. Je n'ai pas besoin de lire vos délires plus loin...
Bien du plaisir dans les vents de sable et la compagnie de vos cops de l'Aqmi...

Écrit par : Géo | 10/11/2011

Votre haine vous va si bien, Géo. Il faudrait juste y mettre un visage pour que la honte vous recouvre le visage. On ne fait pas d'une ombre comme vous un chevalier démocratique. Aller voir ailleurs, sur vos blogs extrémistes nazillon. Vous y retrouverez vos grandes amitiés brunes. Dommage que l'Histoire ne vous serve pas de leçon malgré votre intelligence.

Écrit par : pachakmac | 10/11/2011

P.S. Je devrais exiger de 24 Heures votre nom et votre adresse et vous poursuivre pour calomnie. Vous ne valez même pas l'espace d'un procès car vous êtes si nul en votre courage que vous donnez simplement le nom de "Troll" vous va comme un gant à votre humanité si dévoyée. Votre procès stalinien est fait. Désolé. Vous le méritez. Quant on a rien à dire d'innovant et de constructif, il reste à médire et à calomnier, n'est-ce pas Monsieur Troll?

Écrit par : pachakmac | 10/11/2011

Et ça c'est pas de la diffamation?
Maître Bonnant et ses excès éthyliques couchés sur le papier.On commence à connaître. Attention, il est bourré de carburant ce Monsieur de haute culture. Il risque de s'enflammer comme une torche.

Écrit par : tiensdonc? | 10/11/2011

Vivez en paix et en harmonie avec vous-mêmes qu'il disait, mais si Môssieur est titillé adieu peace and love

Écrit par : tiensdonc? | 10/11/2011

Quand je parle diffamation et calomnie, Monsieur tiensdonc, c'est sur l'accusation d'appartenance à association de malfaiteurs et terroristes fait par Géo(appartenance à l'Aqma) parce que, cher ami, si je devais attaquer le monde à chaque fois qu'un énergumène me maltraite dans la blogosphère, j'aurais des centaines de procès en cours. C'est sur la gravité des propos de Géo que je me suis permis de lui faire ce petit post-scriptum. Pour le reste, si Maître Bonnant veut prendre le temps et la peine de m'attaquer, il le peut à loisir. Mais j'en doute. Car son billet méritait bien quelques retours de flammes. Enfin bref. Je lui proposerais plutôt d'aller boire un verre et d'en discuter à coeur ouvert et l'esprit loin de la polémique. Philosopher est mieux que détruire quelque chose par islamophobie récurrente ou je ne sais quoi d'autre.

Écrit par : pachakmac | 10/11/2011

Et ben moi j'veux bien la reprendre la relève peace and love! Mais bon je crois que Mr Pachakmac n'a pas besoin d'apprendre son métier de qui que ce soit pour en avoir un. Et les fautes d'orthographes ça peine la crédibilité mais pas le mental.

Écrit par : Cristal Gagnante | 10/11/2011

Jolie expression Cristal. je retiens. Bon, vous savez quoi. J'ai tellement d'intuition que je savais que Géo allait plonger son nez par-dessus mon blog. Alors j'ai fait exprès de pas mettre de s à Athènes pour en rajouter un de plus à Géo. Et vous savez quoi? Deux s ça donne bizarrement SS. C'est de la parfaite mauvaise foi, mais bon j'avais envie de faire un gag à la Coluche. Et c'est là que les Athéniens s'atteignirent des flèches de leur propre poison généré par le vice de leurs débauches outrancières. Et qu'il s'éteignirent dans le miroir de tous les Géo de ce monde qui propagent la haine envers les gens de bien.

Écrit par : pachakmac | 10/11/2011

Maintenant, Géo et moi, on est quitte. Oeil pour oeil, dent pour dent. Mais en démocratie, s'il vous plaît.

Écrit par : pachakmac | 10/11/2011

Je voulais juste apporter mon grain de sel féminin... Si ça peut calmer celui du masculin.

Écrit par : Cristal Gagnante | 10/11/2011

Vous ne valez pas une réponse.

Écrit par : Géo | 10/11/2011

Ben c'est quoi ça?

Écrit par : Cristal Gagnante | 10/11/2011

"Satan? Non. pas d'Allah. De celui qui sommeille en chaque être humain prêt à bondir sur le voisin, fut-il son frère, sa soeur, sa femme ou son fils et sa fille. L'actualité vous l'avez sous les yeux tous les jours, Johann. Non?"

Voui, tout à fait: comme cet appel à l'assassinat de la part d'un bon musulman fidèle à son dieu qui est en fait satan:

http://www.rufzumislam.de/index.php?option=com_content&view=article&id=32:feind-allahs-beleidigt-unseren-liebling&Itemid=44

Je suis heureux de constater que nous sommes bien d'accord, n'est-ce pas?

Écrit par : Johann | 10/11/2011

Johann, ne me faites pas un mauvais procès. Sachez premièrement que je suis objecteur de conscience et que j'ai fait de la prison pour refus de servir l'armée à l'époque où les objecteurs étaient encore emprisonnés. Cette objection ne reposait pas sur des mobiles politiques mais a été reçu par le Tribunal militaire comme conflit de conscience intime devant le "droit" ou le "devoir" de tuer son prochain. J'ai écopé d'une peine minimale tout en travaillant de jour dans un hôpital.

Il est clair que refuser l'armée ne veut pas dire refuser aux autres la conviction intime de défendre son pays par les armes. C'est un dilemme pour moi et cela le reste. Ma conviction non-violente repose sur le fait que l'on ne peut guérir le mal par le mal. Cependant, je sais que cette utopie non-violente n'est pas forcément la réalité d'aujourd'hui et que devant l'inadmissible conquête de la dictature, il n'y a hélas souvent que les armes pour retenir le dictateur. On l'a bien vu en Libye. Par contre, en Egypte et en Tunisie, la non-violence des révolutionnaires et le sacrifice personnel par immolation de quelques héros, ont été à la base de la réussite pour chasser les tyrans. Donc. vous le voyez, il y a des succès par la non-violence mais aussi parfois des échecs, comme en Libye ou en Syrie, pays dans lequel le cycle de la violence entraîne de plus en plus de morts.

Je ne suis pas considéré par la communauté musulmane de bon musulman pour divers motifs. Donc je ne parlerai pas en tant que musulman. J'ai promis à mon amie Zakia, choquée par mon attitude, de ne plus faire référence à l'islam. Donc je tiendrai ma promesse. Allah n'est pas Satan. C'est juste ce que je veux vous dire. Satan est en chacun et chacune d'entre nous, tapis dans l'ombre de nos vies et nous pousse à notre propre perte, provocant nos éventuels projets obscurs, usant et rusant sur nos faiblesses, nous poussant au mensonge, à la tromperie, ou pire au crime. Ne vous leurrez pas, Johann. Il n'y a pas les bons d'un côté et les méchants de l'autre. Il n'y que des êtres humains qui commettent parfois des choses abominables.

Libre à vous de croire ou de ne pas croire en Dieu. Libre à vous de dénoncer les crimes commis au nom de Dieu. Il faut d'ailleurs dénoncer tous les crimes. C'est vital pour le bon fonctionnement d'une société ouverte et démocratique. Mais alors ne tombez pas la tête dans le sable en accusant les musulmans des pires atrocités. L'immense majorité de la communauté musulmane intégrée dans nos pays ou vivant dans leur pays d'origine ne commettent pas de meurtre ou d'incitation à la haine. Il y a une minorité d'excités qui le font. Il faut les surveiller, le cas échéant les arrêter et les mettre en prison. C'est ainsi que fonctionne la démocratie.

Votre haine raciale, votre délire de persécution, vous entraînent à penser très mal de l'autre. Et cela c'est grave. Car vous vous faites d'abord du mal à vous-même avant de provoquer des dégâts au sein de la communauté démocratique.

Bonne journée. J'ai l'habitude des pots de fiel jetés sur mon blog. Ne perdez pas votre temps, cela ne me touche pas d'un iota. J'ai suffisamment de ressources personnelles pour ne pas me faire démolir par des inconnus qui n'ont pas même le courage de se montrer au grand jour avec une identité et un visage. Pour ma part, mon pseudo est mis en avant mais mon nom est connu et j'autorise tout le monde à connaître mon identité civil auprès de la rédaction de ce quotidien.

Écrit par : pachakmac | 11/11/2011

Les commentaires sont fermés.