10/11/2011

Seins et fesses à l'air contre la prostitution

Les Ukrainiennes ont jeté leur ukaze. A l'image de Tsarines de la rue, elles font de beaux dommages sur le Sihlquai zürichois, haut lieu de la prostitution.

Faut-il interdire la prostitution? C'est tout de même, selon la banalité littéraire, le plus vieux métier du monde. Le cadeau du mâle en échange de câlins fait partie de la nature humaine, mieux la prostitution est un des phénomènes de société qui permet d'éviter plus de viols et de contraintes sexuelles. L'homme devrait-il être plus responsable de sa libido? En théorie, oui. En pratique, demander à un homme de se comporter en saint n'est pas donné à tout le monde.

Car n'oublions pas toute la misère du monde, la femme et l'homme abandonnés à leur sort. Si la femme trouve dans la prostitution un moyen de vivre mieux, pourquoi pas? Et si elle s'y s'en mieux que derrière un tiroir-caisse à la Migros, pourquoi pas. Elle seule est responsable de sa vie. Si l'homme trouve un certain bien-être et réconfort à fréquenter le monde de la nuit, et de jour parfois, pour oublier ses misères intimes, pourquoi pas?

La prostitution c'est mal. Evident. Personne n'a envie que sa fille se prostitue. Mais de ce mal, peut-on faire plus de mal en interdisant globalement et radicalement aux femmes de prêter leur corps contre de l'argent?

Il y a de belles histoires qui naissent parmi les filles de la rue. Des histoires romantiques dans un monde de déchéance. Y aurait-il plus d'humanité parmi les hommes si la prostitution était interdites, si les femmes et les hommes coupables seraient enfermés entre quatre murs pour dépravation et mauvaise vie, ou pire encore, la mort comme sanction? Non. Sûr que non.

Les Ukrainiennes ont raison de jouer les chiennes de garde. Mais leurs actions ne dépassent pas la protestation de principe et éventuellement la lutte contre les réseaux de chair humaine, les proxénètes violents et les criminels qui sévissent partout dans le monde.

Dans l'idéal, la prostitution devrait disparaître. Mais l'utopie est-elle réalisable dans un monde où les instincts des êtres humains sont nettement plus prisés que leur sainteté d'esprit?

Les interdits ont toujours provoqué la dictature de l'esprit. Une société libérale et démocratique doit veiller à la protection des prostituées. Mais toucher à l'interdit, c'est renvoyer les femmes prostituées dans des donjons où elles seront exploitées dans les ténèbres par des hommes terrifiants. Car l'homme ne change pas avec le changement de religion. L'homme change avec son esprit individuel et sa volonté de devenir meilleur. Un individu peut devenir meilleur et entraîner les autres avec lui. C'est un leader. Mais une société ne peut pas devenir meilleure sous les codes d'une dictature morale. Impossible. Sinon, cela se saurait depuis la nuit des temps.

Qui veut d'un monde ou la moralité stricte fera le malheur des êtres humains?

Personnellement je réponds aux Ukrainiennes qu'elles sont courageuses de se déshabiller dans le froid et de se prendre pleins de frisssons sur tout le corps. Pour le reste, je pense qu'elles doivent affronter les réseaux de proxénétisme et demander aux prostituées de devenir des indépendantes du business plutôt que des filles sous la coupe des macs. Le message est clair. Aller les Ukrainiennes. Y'a du boulot sur le turbin pour éviter que les turbans ne vous voilent intégralement sur tout le corps.

Amène pas ta gang si t'es venu pour me voir. Laisse ta gang dehors pour une fois pour un soir. Je veux plus veiller sur la galerie Avec douze de tes amis. J'ai le goût de me faire caresser. Viens donc dans ma chambre avec moi.
Chu tannée de les voir parler de sport parler de char Laisse ta gang dehors pour une fois pour un soir Ma mère s'endort de bonne heure. Pis est dure a réveillé. Viens pas me faire accroire que t'as peur. Viens donc dans chambre avec moi .
On a plus l'âge de se pogner les mains toute la soirée. Des fois je me demande si t'as peur de rester seul Avec moi réponds moi
Chu tannée de me faire embrasser dans le noir Quand tes chums t'attendent sur le bord du trottoir. Chu tannée de me faire accroire Que ça va changer demain soir. Yé; temps de se faire une idée. Viens-tu dans chambre avec moi?
On a plus l'âge de se pogner les mains toute la soirée. Des fois je me demande si t'as peur de rester seul Avec moi. Réponds moi.
Chu tannée de me faire embrasser dans le noir Quand tes chums t'attendent sur le bord du trottoir. Chu tannée de me faire accroire Que ça va changer demain soir. Yé temps de se faire une idée. Viens-tu dans chambre avec moi.
Amène pas ta gang si t'es venu pour me voir. Amène pas ta gang si t'es venu pour me voir. Amène pas ta gang si t'es venu pour me.

 

19:16 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

Et si la prostitution n'était qu'un moyen pour diminuer l'homme car quand on aime crever vaut plus que de l'argent. Je sais pas ce qui vous amène à dire qu'il y a du courage entre le sexe et l'argent sauf que l'envie d'y aller avec ces prostitué(e)s vous attire grandement par le pouvoir qu'elles en résultent : l'illusion de puissance. Le courage est quand il faut pour subvenir à son enfant où à l'autre sinon c'est la soumission envers sa situation : ne plus se trouver aucune dignité à sa propre vie.

Écrit par : Cristal Gagnante | 11/11/2011

Alors ici votre courage vous amène à trouver du courage là où il n'y en a pas.

Écrit par : Cristal Gagnante | 11/11/2011

Bonjour,

Dans le 'deal' argent contre sexe de la prostitution, malheureusement les choses ne sont pas aussi simples que vous le décrivez. Il ne suffit pas de croire que la prostitution est un 'métier social' pour qu'il le soit. En effet, c'est oublier que l'immense majorité des femmes sur les trottoirs n'en sont pas les bénéficiaires tarifiées, elles en sont purement et simplement les victimes. dès lors, le devoir de l'Etat devrait de mettre en place de réels efforts pour résoudre ces situations humaines insoutenables. La misère affective et sexuelle des hommes qui recourent à la prostitution n'a absolument pas à rentrer en compte ici, car si c'est le cas, pourquoi ne pas mettre aussi qq enfants sur les trottoirs histoire de réconforter les pédophiles de la misère sexuelle que doit représenter une vie où il est si difficile de se procurer de la chair fraiche? Dans cette histoire, les femmes sur les trottoirs sont tout aussi victimes que le seraient des enfants à la merci d'un pédophile, et le très très faible pourcentage de femmes qui y consentent librement ne justifie pas qu'on ferme les yeux sur l'immense majorité qui n'y consent pas librement. Dire que la prostitution agit en qq sorte en amont comme une solution qui limite les viols et les crimes à caractère sexuel, c'est il me semble avilir les hommes à qui on prête cet éternel rôle d'animal qui ne peut rien contre ses pulsions. Au nom de quoi se permettre d'augmenter la misère des femmes pour diminuer celle de l'homme? Le bien-être sexuel de l'homme est-il prioritaire comparé à l'intégrité morale et physique de la femme?

Qu'on se le dise, la lutte contre l'abus des femmes ne doit pas être mené au nom d'une bien-pensance sur les liens sacrés du mariage ou de la fidélité, mais bien au nom de l'arrêt des violences physiques et morales que subissent plusieurs dizaines de millions de personnes sur notre planète.

Écrit par : ielshikh | 11/11/2011

Oui, on est bien d'accord ielshikh. Mais les Etats, ils font quoi pour éviter la prostitution? Pas grand chose. Les femmes, les familles, ont parfois de la peine à nouer les deux bouts. On les laisse dans la dèche. La solution ultime vient alors de sauver sa situation par le trottoir. Des femmes y cèdent pour donner à leurs enfants une vie décente. D'autres femmes y cèdent par goût du luxe et de luxure. D'autres enfin se font enlevés et kidnappés par des réseaux mafieux.

Au final, les motivations féminines ou les contraintes qu'on fait subir aux femmes sont s'y vastes que ce "métier", je dirais plutôt ces "turbins" tant est différent le statut d'une femme à l'autre qui exerce la prostitution (on peut passer de l'arnaqueuse pro en passant par l'occasionnel qui fait ça pour s'inventer une autre vie à l'escrot-girl ou la strip-teaseuse romantique qui rêvent de ne jamais devoir aller plus loin que l'effeuillage sans jamais pouvoir concilier leur rêve à la réalité brutale du business en finissant par le pire, les bordels dirigés par des proxénètes ultra-violents où la femme subit l'esclavage), donc ces turbins ne sont pas prêts de disparaître de notre planète.

Voilà pourquoi une interdiction générale est à mon avis une utopie irréalisable et même plus dangereuse qu'une législation stricte qui empêche les proxénètes à tirer profit éhontés de la prostitution. Hélas, comme c'est le cas dans les autres commerces, sans argent au départ, comment une fille peut ouvrir son salon de massage, et surtout, surtout, qui va la protéger en cas d'agression par un de ses clients? Un cadre de protection minimum est nécessaire. Pour cela, il faut une sécurité et des locaux surveillés. ça coute, et en plus, les bailleurs qui offrent ce genre de locaux le font à prix d'or. Forcément. Ils sont déjà un peu proxénète dans l'âme...et désireux d'exploiter les ressources de la demoiselle...en nature ou/et en cash. Dur dur, le principe de réalité.

Écrit par : pachakmac | 12/11/2011

Didon pachakmac vous ne croyez pas que ce pauvre commerce est tout déjà cadré?
Au profit des gens que ce arrange. Et on peut pousser plus loin. Même dans ce milieu il y a des classes...

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Et même une strip. romantique comme vous dites pensera plutôt à vous dépouiller dans l'art de ne suivre aucune de vos conversations à dépuceler.

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Pourquoi pas inventer le parti politique de la pornographie pendant qu'on y est? Je vous le balance parce que de toute manière c'est le seul parti transparent qui se dégage de nos politiques.

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Si le monde prenait le temps de respecter son plaisir au lieu de le détourner dans un ensemble de maladies à se soumettre en tout lieu il y aurait du temps pour bien travailler. C'est pour notre bien-être! Le constat désastreux du contraste de nos vies c'est qu'il y en a un. D'un côté et de l'autre la vie et la mort du plaisir. Le mal est de ne pas profiter d'un minimum de plaisir pour se satisfaire du bien qui est de se respecter. On veut voir trop loin le plaisir. Je pense que c'est pour se cacher du tabou. Mais il n'est pas beau le résultat :

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Cirstal, Cristal, on se calme. Pas plus tard, ce matin dans le journal "le Matin Orange" il est fait mention des dizaines de milliers de femmes esclaves sexuelles vendues dans le monde arabe pour les pays du Golf et autres pays où les contes des Mille et Une Nuit prennent une drôle de tournure sinistre et cynique, pour ne pas dire de tournantes pratiquées dans les maisons closes hyper close d'un certain monde arabe ayant par ailleurs la charia en fait pour les autres mais pas appliquée pour eux-mêmes. Hummm. C'est dur à écrire mais c'est aussi la réalité et les conséquences de l'interdiction absolue de la prostitution, de la pornographie, de l'adultère. Les hommes deviennent encore plus cinglés que chez nous où ils le sont déjà pas mal. Alors entre le pire du pire, prenons le pire et essayons d'améliorer grâce aux lois démocratiques. C'est déjà ça de gagner pour les femmes. Non?

Pourquoi je me bats pour la démocratie contre l'autocratie ou la théocratie? Eh bien vous le savez pourquoi maintenant. Je n'ai aucune confiance en des régimes autoritaires car tous les régimes autoritaires commettent le pire et emprisonnent, violent, réduisent à l'esclavage, torturent et tuent tous les opposants qui dénoncent leurs crimes et proposent la liberté au peuple en échange du joug des tyrans, que ces tyrans soient religieux ou athées.

Écrit par : pachakmac | 12/11/2011

Trop facile! Je m'y attendais!
Une démocratie demande aucune étiquette ou un assemblage de données par rapport à une généralité. Pourquoi l'homme serait - il plus sensible à ses faiblesses? C'est à lui de trouver au lieu de s'échapper dans la prostitution. L'aider n'est pas interdire ou laisser faire mais revenir à la madeleine de Proust. Et pour cela l'efficacité est de faire croire à l'autre qu'il va pouvoir agir alors qu'il va être priver de ses moyens. Là c'est la psychologie qui va l'envahir pour le maintenir en vie. Son but il va devoir y faire face en écoutant sa conscience par la confiance de l'autre si possible compétent dans ce domaine.

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

ça, c'est de la fine psychologie, Cristal. Bravo. Vous êtes vraiment douée. Mais croyez-vous que l'homme, cet animal, est assez évolué pour vous écouter et vous suivre? Quand je dis homme, je parle du mâle. Et la femme, s'est-elle vraiment libérée de la cueillette et de son besoin de recevoir du chasseur le trophée (le cadeau) qui va lui signifier que cet homme c'est le mâle alpha avec qui la femelle a envie de copuler?

J'aime bien quand vous philosophez, chère Cristal. Continuons. "Suspendu dans ma corbeille à linge sale, je chemine dans les airs et j'examine le soleil" Socrate. Continuez la lessive jusqu'à l'essorage. Après, on pendra le linge ensemble.

Écrit par : pachakmac | 12/11/2011

Vous ne voulez pas admettre la rareté de mes sentiments, faites ce que vous voulez moi je suis pas comme les autres et c'est naturel. Vous ne connaîtrez jamais mon potentiel parce que vous ne voulez pas plus me connaître. Et ce n'est pas du chantage la vérité c'est que je suis juste ce que je suis.

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Vous savez ce que représente le mâle chez moi c'est la saleté ?!
Dès que je ne me sens plus comme dit mon père il est tant que je me trouve un mâle ! Et combien de fois il me traite comme une salope et une chienne en plus de me dire salope mais faite l'ignorant sur mon histoire que vous connaissez!
Moi je commence pas par la fin en amour mais vous c'est donc le sexe d'abord parce qu'il est encrassé !

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Vous voyez ma dignité j'en ai pas besoin parfois pour m'exprimer car elle n"a rien à faire dans les bras de la méchanceté!

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Les commentaires sont fermés.