12/11/2011

Ché pas chi tu m'aimes encore

Encore une nuit sans toi, la 37ème après le temps 0. Notre ère n'a pas duré les 100 jours d'un état de grâce. Avant, je t'avais attendue 544 jours et 544 nuits. Trouverons-nous un nouveau temps 0 dans 507 jours et une nuit? Je suis las de t'attendre et je t'attends. Parce que dire "je t'aime" ne suffit pas à l'amour. Il faut savoir aimer. Et cela ne se dit pas en deux mots. Et du temps, j'en ai. Car je suis mort de froid avec toi.

 

18:37 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (4) |

Commentaires

Pour la froideur... Allez rejoindre mon père cette crapule passe son temps à vouloir me détruire et finalement quoi que je fasse il la transporte au-delà de moi comme la poisse mais vous êtes trop lâche et occupé pour vous en apercevoir alors pour votre amour il est à refaire. Non assistance à personne en danger de vivre!

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Et si je ne vous lâche pas c'est bien parce que vous m'avez effleurez avec de l'amour que je n'ai pas eu le temps d'apprendre à cause de votre fâcheuse façon de vous éclipser face à moi! Je suis si moche de mon père pour vous faire fuir?

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Cessez de perdre votre temps 0 il est là mais vous ne le voyez/sentez pas/plus.

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Et pour moi mon père à vraiment réussi à m'enfermer dans son monde quoi que je fasse et où que j'aille! Il est là et partout pour vous apprendre la misère à travers moi.
By!

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/11/2011

Les commentaires sont fermés.