26/11/2011

Danser avec la mort

 

Pourquoi Muammar Kadhafi a fait tant rire et tant danser une bonne partie de la jeunesse arabe, et même au-delà? Pourquoi nous avons réussi à rire du plus célèbre des dictateurs de notre temps alors qu'il était encore en vie et qu'il causait tant de dégâts parmi sa population, qu'il avait été aussi le commanditaire d'attentats terroristes perpétrés sur la planète?

La comédie bouffone et mortelle d'un tyran le rend-il un peu plus sympathique malgré la torture, les massacres et la violation des droits humains qu'il fait subir à l'Humanité? On dirait presque que Kadhafi a laissé un vide au sein de la tragédie internationale. Son compère syrien est d'une fadeur totale... Et il tue presque plus... Moubarak et Ben Ali étaient aussi de tristes despotes. Muammar avait la gueule idéale pour montrer et révéler les compromissions de notre monde. Il n'est plus là. Son fils Seïf al Islam ne lui arrive pas à la cheville. Muammar, la star pornographique de la violence ordinaire de notre monde, le Rocco Sifridi de la guerre. Entre celui qui jouait au bunga bunga avec Berlusconi et celui qui a été la coqueluche fantasmée de ces dames grace à son bazooka, choisissez votre comédien préféré.

Ne dit-on pas que l'amour mène à la mort et à la trahison?

11:01 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.