11/12/2011

Sapin de Noël et Drone de Liberté

Vous ne trouvez pas que le drone qui s'est écrasé en Iran a une bizarre gueule de burqa blanche? Et derrière la burqa, qui est-ce qui se cache? L'espionne américaine, pardi. Et maintenant que même les hommes des femmes américaines ont décidé que leurs épouses volantes allaient vivre sous le régime de la burqa, les mollah se plaignent de plagiat. Un comble! Ils exigent en retour des droits d'auteur. Mais comme le grand frère américain n'aime pas trop partager avec l'Iran, la République islamique envisage sérieusement des représailles sanglantes. A Noël, il ne faudra pas fêter le petit Jésus. Il faudra imaginer créer un arbre de la nativité comme un grand espace vert de liberté pour la paix et l'amour dans le monde. Tiens, j'y suspendrais bien un drone modèle réduit et un écran géant qui passerait cette vidéo (voir ci-dessous), entre autres, sur mon beau sapin, roi des forêts et des villes de Genève, Lausanne, Fribourg, Delémont, Sion, ou Neuchâtel.

Histoire de perturber l'ambiance de la fièvre acheteuse et de répondre aux mollahs de partout que les burqas, d'où qu'elles viennent, ne nous font pas perdre l'espoir d'un autre monde. Jésus, tu pourvois à diffuser le message auprès des politiciens de nos villes. Il faut donner une gueule d'atmosphère à nos sapins avant de les brûler après Nouvel-An.

Deux commandants des Gardiens de la révolution examinent le drone furtif

11:25 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.