31/12/2011

Et la star incontestable de 2011 aura été...

Il aurait pu vivre à l'origine de notre Humanité. Chercher des champignons, cueillir des plantes pour se nourrir. Il aurait pu allumer un feu pour la première fois avec des pierres à feu. Il aurait pu créer les premières flèches et les premiers arcs (attention, si on lui apprend, il pourrait devenir le premier meurtrier humain d'une autre espèce qu'homo sapiens vivant à l'âge moderne). Il pourrait apporter les premières fleurs à sa dulcinée (coté imitation, on place un mâle humain devant une femelle humaine, on répète 100 fois l'opération et du coup, il sera le premier singe romantique formé à notre image de l'Histoire). On pourrait même lui fournir un micro et une caméra. L'envoyer faire un micro-trottoir sur la Place Cornavin (bonjour l'affolement des foules). On pourrait faire des choses incroyables avec lui afin qu'il s'émancipe et émancipe son espèce. J'ai nommé le bonobo de l'année, la star cuisinier qui grille lui-même ses hamburgers, KENZI MARSHMELLOWS.

Question philosophique. Les bonobos sont-ils plus heureux dans leur condition que la nôtre? Et vouloir leur apprendre notre façon de faire est-ce bien ou mal?

Et Dieu dans tout ça? Il fera quoi avec deux espèces cousines qui se chamaillent pour un territoire, une femme, de l'or, ou un poste d'animateur ou d'animatrice à la télévision? Aïe aïe aïe. Ce n'est pas gagné d'avance, la cohabitation.

 

La science a parlé!

Un jour, elle séduira son mâle avec du rouge sur les lèvres; elle lui dira des mots d'amour,

des mots de tous les jours; elle se lèvera le matin et rangera la maison ou se rendra à son

travail. Adieu la jungle, bonjour la Civilisation. Et nous, un jour, nous étions presque

semblables à Kenzi. Quelle place feront nous à nos cousins bonobos? Et eux, quelle place

accepteront-ils auprès de nous? Nous attendions les premiers extra-terrestres. Nous

sommes en face de nos cousins terriens qui vont nous poser des questions d'ici quelques

décennies. Quelles réponses de part et d'autre? Epoque fascinante où nous pourrons

interroger nos origines grâce à nos cousins primates aux débuts de leur propre intelligence

humanoïde.

Ultime jour de l'An 2011. Nous sommes sur une planète qui se transforme chaque jour

un peu plus vers un monde tout-à-fait neuf et rempli d'espérance divine. Très (é)mouvante

époque avec nos bonobos qui nous montrent tels que nous devions leur ressembler il y a

cinquante mille ans.

 

Bonne et heureuse année 2012

Mister KENZI MARSHMELLOWS

 

16:22 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Et voilà Bonne année 2012 !

Écrit par : Cristal Gagnante | 01/01/2012

Les commentaires sont fermés.