24/01/2012

Au résistant libre et universel Malek Jandani

 

Si tu oses toucher aux cheveux d'ange

d'un seul de nos enfants

tu seras accueilli comme l'hôte de Satan

 

Si tu oses toucher aux visages de nos parents

il y aura sur Terre d'Allah un ange

qui viendra rompre ton pouvoir reçu de Satan

 

Et pour l'éternité des Anges

Allah ne te pardonnera jamais d'être tyran

concluant ton alliance souterraine avec Satan

 

Touche ton coeur

il est devenu plus corrompu

qu'une eau stagnante qui pue

la charogne la mort et l'horreur

 

Observe ton âme diabolique

elle est plus nocive

qu'Iblis et ses avilissantes reliques

répandant leurs salives

leurs mensonges et leurs serpents

sur l'onde perturbée des mécréants

 

Les enfers guettent celui

qui par la violence agit

Les enfers le retiendront

quand ses entrailles n'éprouveront

aucune crainte de tuer un enfant

de violer l'antre féminine sacrée de l'enfantement

de torturer un résistant libre

que tu assassineras à l'aube d'une heure horrible

 

Satan te prendra par le feu de la roublardise

et d'Allah tu n'atteindras jamais

le rivage de Ses terres promises

ni l'aurore fraîche des filles de Mai

où le Jasmin offrit ses purs pétales

aux martyrs tombés ce Printemps sous les balles

 

Ô Beauté imprescriptible

devient mon désir irrésistible

irréversible sera mon amour pour Toi

irrépressible sera mon combat pour Toi

 

à Malek Jandani, ses parents, et au chant des Gazaouïs

 

Ali pacha

 

Commentaires

Je me sens bien ici... Dans cet univers.
Et de mon côté, ça se préserve.
A plus...

Écrit par : Cristal Gagnante | 24/01/2012

Je sais que c' est pour Nous.
Alors, même si c' est dur...snif...snif...
Je prends sur moi mes quelques illusions.
Normal.
Quand on aime...

Écrit par : Cristal Gagnante | 24/01/2012

Très belle démarche.
Aller... Le chant m' appelle !
A vous.
Et bonne journée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 24/01/2012

je peut comprendre ce que vous voulez dire ! merci beaucoup pour cet grand effort

Écrit par : moving services | 16/04/2012

Les commentaires sont fermés.