31/01/2012

La flûte enchantée de Papa Guaino est brisée

Nicolas Sarkozy stagne. Même Henri Guaino n'y pourra rien cette fois. La flûte de champagne française a pris des allures de flûte allemande. Et flûte alors, "La France aux Français" chère à Marine Le Pen résonne dans les coeurs perdus. Ils vont se livrer corps et âmes à la sauce hollandaise. La France, ça va chier. Et quand il faudra éponger la dette du pays, l'Europe disparaîtra. C'est Marine le Pen qui aura gagné sans même gouverner. La lucidité semble faire défaut au pays des Lumières. A moins que tous les sondages mentent afin de donner encore sa chance au candidat de l'UMP. Comme d'habitude, il faudra attendre les résultats du 1er tour pour savoir le degré de manipulation des sondeurs d'opinion... En attendant, écoutons jouer de la flûte de Papa Guaino  en Allemand puisque les Français sont tous devenus des Berliner. Merci les boules de Nicolas. Qui prépare la béarnaise pour qu'elle prenne enfin pour sauver la France, et accessoirement l'Europe? Ce n'est pas anodin ce que les Français et Françaises décideront ce printemps.

Der Vogelfänger bin ich ja

Stets lustig, heißa, hopsassa !

Ich Vogelfänger bin bekannt

Bei alt und jung im ganzen Land.

Weiß mit dem Locken umzughen

Und mich aufs Pfeifen zu verstehn.

Drum kann ich froh und lustig sein,

Denn alle Vögel sind ja mein.

Der Vogelfänger bin ich ja

Stets lustig, heißa, hopsassa !

Ich Vogelfänger bin bekannt

Bei alt und jung im ganzen Land.

Ein Netz für Mädchen möchte ich,

Ich fing sie dutzendweis' für mich !

Dann Sperrte ich sie bei mie ein,

Und alle Mädchen wären mein.

Wenn alle Mädchen wären mein,

So tauschte ich brav Zucker ein,

Die, welche mir am liebsten wär,

Der gäb' ich gleich den Zucker her.

Und küßte sie mich zärtlich dann,

Wär' sie meinWeib und ich ihr Mann.

Sie schlief an meiner Seite ein,

Ich wiegte wie ein Kind sie ein.

Je suis l'oiseleur, me voilà,

toujours gai, hop la, tralala !

Moi, l'oiseleur, je suis connu

des jeunes et des vieux, en tous lieux.

Je sais m'y prendre pour attirer

et je m'y entends aussi pour siffler,

voilà pourquoi je suis joyeux,

car tous les oiseaux sont à moi.

Je suis l'oiseleur, me voilà,

toujours gai, hop la, tralala !

Moi, l'oiseleur, je suis connu

des jeunes et des vieux, en tous lieux.

Je voudrais un filet à prendre les filles,

j'en attraperais à la douzaine

puis je les enfermerais chez moi,

et toutes les filles seraient à moi.

Si toutes les filles étaient à moi,

je les troquerais contre du sucre,

et celle que je préférerais,

je lui donnerais tout le sucre.

Si elle me donnait de tendres baisers,

elle serait ma femme et moi son mari.

Elle s'endormirait à mes côtés,

je la bercerais comme un enfant.


Air de Papageno La Flute enchantée par richardvallouise

Commentaires

Moi, mes seins je les aime nus mais j' en fais pas tout un fromage:)

Écrit par : Cristal Gagnante | 31/01/2012

D' ailleurs ça m' énerve les soutiens-gorge, j' ai pas des gros nichons mais je soutiens celles qui en ont. Les miens ne sont pas lourds mais ils se les pointent tout le temps. Des fois, c' est un peu gênant à cause des clichés la-dessus. Sinon ils ont la caractéristique d' être en forme de poire.
Bonne journée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 31/01/2012

Pioupiou ! C' est moi qui fait piou piou ! Au - dessus des têtes !
Jusqu' à c' qu' elle s' retrouve dans ta tête.
Et pious !

Écrit par : Cristal Gagnante | 31/01/2012

mon Fran�ais n'est pas tr�s bon,mais je peut comprendre ce que vous voulze dire ! merci beaucoup pour cet grand effort

Écrit par : relocation | 15/04/2012

Les commentaires sont fermés.