29/02/2012

L'amour romantique au temps du porno

 

Pour compléter les billets intéressants du blogueur de la TdG John Gotelen, Hommelibre, autour de la relation masculine-féminine, j'apporte ma caresse à ses contributions par un petit billet tendre entre un homme et une femme discutant amoureusement autour du pot de miel:.

 

Elle lui dit tendrement:

"Tu trouves qu'on est tous des animaux?"

Lui, confidentiellement:

"Ah bon? C'est quoi cette question.

T'as vu la vidéo de la femme libyenne

qui traite tous les Français d'animaux?

Ou bien t'a déjà été au cinoch voir le film "Infidèle"

Elle:

"Non, J'ai regardé un film porno toute seule."

Lui, rigolard:

"Ah bon. Et tu as pris ton pied?"

Elle:

"Je sais pas. Oui et non.

Lui, surpris:

"ça veut dire quoi, oui et non?"

Elle, gênée:

"C'est trop cochon et trop cru.

Mais en même temps, ça m'excite.

En réalité, j'aimerais pas voir

mais je regarde quand même."

Lui, sobrement:

"C'est fait pour.

Les hommes préhistoriques

dessinaient déjà des images porno

dans leurs grottes.

Pas de quoi fouetter un chat."

Elle, laconiquement:

"Oui. Mais j'suis une femme romantique."

Lui, intrigué:

"Et ça change quoi à ton romantisme

de t'exciter sur des images de cul?"

Elle, un peu triste:

"J'ai l'impression d'abîmer quelque chose.

Mon coeur n'est pas en accord

avec les images que je regarde. »

Lui, philosophe:

« Tu manges aussi du boeuf à table

et ton coeur n'est pas en accord avec la boucherie. »

Elle, exclamative:

« Rien à voir! Je pense pas à la vache

qui broute dans son pré quand je mange un steak. »

Lui, provocateur:

« Et tu penses à tes sentiments et ton coeur

quand tu baises?...

Ou à tes sensations physique et ta jouissance?

Elle, fâchée:

« Mais l'amour, c'est spirituel, bordel!

Et le sexe représente la plénitude

de notre lien amoureux ».

Lui, secoué par elle:

« T'es quand même pas à l'église

quand tu fais l'amour? »

Elle, en train de bouder:

« Non. Mais j'attends du respect

dans ma relation sexuelle.

J'suis pas une pute ni une salope . »

Lui, dubitatif:

« Et les pouffes des rappeurs

elles pensent quoi du respect? »

Elle, renfrognée:

« J'sais pas mais j'suis pas une pouffiasse de gonzesse. »

Lui, coeur d'oiseau:

« Mais t'es ma princesse des Mille et Une nuits

et quand je te fais l'amour

j'suis au paradis avec toi. »

Elle, esquissant un sourire satisfait:

« Bon. Laisse le porno dans la grotte

et fais moi l'amour comme une bête maintenant. »

 

P.S. Je rajoute aujoud'hui 1er mars, jour de la Révolution neuchâteloise, la version sous-titrée anglaise pour celles et ceux qui ne comprennent rine aux chinoiseries romantiques et à la révolution romantique:)

 

LES DEMOISELLES DE SA¨GON

(mémoire amoureuse d'un coup de foudre fatal)



 

 

15:33 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (9) |

Commentaires

Bien vu Pachakmac, excellent texte, en plein dans le mille. Ah, ça, je l'aurais bien écrit celui-ci!

:-)

Paradoxe du coeur et du corps, du sensible et de l'esprit.

Je proposerais à cette dame romantique de vivre selon le système ET/ET, pas OU/OU. ET romantique ET bestiale. Sans autre questionnement!

Écrit par : hommelibre | 29/02/2012

Tout à fait hommelibre et merci pour ce coup de pouce de commentaire:))) que j' apprécie moi-même.
Je n' y vois pas d' inconvénients quand c' est si bien dit.
En ce qui me concerne...
J' aime la visualité des mots pour accomplir l' addition du menu.
Le paradoxe bien servit c' est le comble de la fusion désirée du couple que
j' espérais.
Je laisse venir la liberté romantico-bestiale ( la Nature ) de la spontanéité pour réserver et délivrer le meilleur de moi-même à celui que j' aime.
Un texte qui Nous reflète très bien.

Écrit par : Cristal Gagnante | 29/02/2012

" rine " Dring:))) sur Ka " rine " !
J' aime bien ce diminutif qui pourrait faire rri-rrine sur le ring magistral.
" Five to one "... Woaou !

C' est ma plaisanterie du jour sur " rien ".
Merci pour l' ajout qui maintient la température very hot agréable du blog.

Écrit par : Cristal Gagnante | 01/03/2012

Au fond, une certaine " liberté d' esprit et de coeur " ça arrange les conflits qu' on veut éviter dans un couple, n' est-ce pas cher Poète ?

Écrit par : Cristal Gagnante | 02/03/2012

Bonjour Cristal, oui, diplomatie amoureuse... Mais attention. Il ne faut pas confondre diplomatie amoureuse et espoir vain. En face de soi, il faut la même élégance, le même désir de respect et de liberté partagée, le même partage amoureux. Sinon adieu la diplomatie et bonjour le divorce. La démocratie, ce n'est pas une dictature qui voit l'un ou l'une abusé(e) du conjoint, réciproquement de la conjointe, en lui mentant, en lui donnant du blabla amoureux sans conviction, surtout sans respect des engagements pris envers l'autre. Et je crois que je me comprends très bien, spécialement ces jours précurseurs de printemps. Ma partenaire doit avoir le même niveau de compréhension de cet amour-là. Sinon. basta. Il n'y a rien de positif qui peut sortir d'une inégalité de traitement scandaleux dans le rapport amoureux.

Bonne journée. Ecoutez chantez les oiseaux, chère Cristal. Ils ont mille fois plus de choses intéressantes à nous donner que les meetings de Sarkozy et Hollande...

Écrit par : pachakmac | 02/03/2012

Oui, je suis bien d' accord. Vous résumez bien ce que j' ai voulu dire.
Mis à part les malentendus, c' est très beau ce que vous dites et faites.
Bien sûr que j' apprécie écouter le chant les oiseaux.
Bonne journée à vous aussi.

Écrit par : Cristal Gagnante | 02/03/2012

Je doute un peu en ce qui concerne justement mon niveau de compréhension parce que dans la vie il est très difficile pour moi. Et quand ça va pas, je sais pas comment faire alors j' exprime tout bêtement mes sentiments pour être écoutée même si c' est dangereux.
Je reviens, j' ai quelque chose à faire cet après-midi.

Écrit par : Cristal Gagnante | 02/03/2012

Ce soir, j' écoute un oiseau rare, le seul qui m' épate par son effluve éternelle et si bien que reine de mes perceptions même si elles jouent à cache cache.
Il prend toutes les couleurs que je lui fais voir, avec une sensibilité qui me prend tous les moyens de le freiner pour rien.
Si moi longue c' est pour trouver les mots les plus proches de mes sensations.
Bonne nuit.

Plaisir d' offrir.

Écrit par : Cristal Gagnante | 02/03/2012

mon Fran�ais n'est pas tr�s bon,mais je peut comprendre ce que vous voulze dire ! merci beaucoup pour cet grand effort

Écrit par : moving services | 16/04/2012

Les commentaires sont fermés.