09/03/2012

Le plan Bayrou: illustration des principes républicains

 

François Bayrou l'a dit hier soir: dans le monde de Sarkholland c'est la division pour le Président et l'illusion pour son Challenger, le faiseur de sauce hollandaise.

Que peut donc faire faire François Bayrou avec son zeste d'estragon supplémentaire en attendant de jouer son rôle de Président sur "Béarnaise de France", le chalutier qui vient perturber la donne grâce à ce vent solaire du 8 mars, le plus violent séisme depuis 5 ans, quand Sarkozy lui-même trouva la faille pour s'emparer de la couronne de France.

Nous le savons tous ici. Le rôle de Président de tous les Français est un art de haute-voltige. A trop haute-température, il y a toujours une partie du peuple qui s'enflamme et qui fait trancher la sauce. A trop basse-température, la Béarnaise n'a plus rien d'une Marseillaise conquérante pour un chateaubriand grillé bleu et gelé sur la table avec cette sauce ne réussissant pas à réchauffer son coeur tempéré. Manque de passion, manque d'onctuosité et de saveur, manque de tout, on ressort du restaurant avec le souvenir de cette béarnaise mayonnaise qui n'avait rien d'un chef-d'oeuvre de la cuisine française

Bref, François Bayrou est un candidat à haut-risque pour un cuisinier. Non dans sa méthode. Un cuisinier sait monter la béarnaise. Mais dans la constance et la consistance. Bayrou ne fait pas de promesses. Il est La promesse. Et d'être ainsi le candidat de tous les possibles, du renouveau et de la Grande France chère au Général, lui donne des allures de Président très, trop sérieux, pour un peuple si insouciant et léger comme le demande la femme idéale de France,

Un passage du Général de Gaulle, trouvé sur Wikipédia, à propos de Chateaubriand me fait penser au rôle futur de François Bayrou pour la France de 2012:

« À Colombey, le 24 octobre 1947, à l'heure du thé, le Général parle de Chateaubriand : « L'an dernier, j'ai relu lentement les Mémoires d'outre-tombe […] C'est une œuvre prodigieuse… Il pose sur l'avenir un regard profond… En fait, il avait presque tout vu… y compris les bolcheviks… et puis, je sens comme lui : essentiellement, voyez-vous, Chateaubriand est un désespéré… mais jusque dans son désespoir il fait face, il se redresse de toute sa taille  ».

Et plus loin: « C'était un désespéré. On le comprend, il avait prévu l'avenir ».

Voilà pourquoi François Bayrou est le candidat essentiel de cette élection présidentielle. C'est le seul qui défend un programme visionnaire et réaliste pour cette France désespérée et encore plus désespérante sous le monde de Sarkoholland.

Hollande se situe dans le programme socialiste dépassé depuis belle lurette. Sarkozy dans le programme réactionnaire ultra-libéral mortel. Bayrou est sur le chemin du juste milieu qui donne tout son sérieux à sa démarche.

« Est-ce que ce monde est sérieux? » demande Francis Cabrel dans une de ses plus belles chansons d'amour « La Corrida ». Si Bayrou gagne, nous aurons « Bayroui » l'homme revenu du désert pour redonner une belle image de la France. Si Bayrou perd, nous aurons « Ben non ». Et ce « Ben non » sonnera alors comme un désespoir des plus absolu.

François Bayrou, hier soir 8 mars 2012:

"les deux risques pour la société française" : la "division" pour Nicolas Sarkozy, "l'illusion" pour François Hollande. Et "si vous me demandez droite ou gauche, c'est que vous n'avez rien compris !".

Ils sortent d'où tout ces acrobates? La saignée aux Français, Monsieur le Dormeur du Valls? Ça, c'est une méthode de la médecine antique dont vous voulez offrir la potion aux Français. Soutenir la croissance, c'est d'abord croire en soi, à son projet personnel et collectif. Pour cela, il faut un président rassembleur qui donne la pêche et l'envie de travailler avec joie au contrat social de tout peuple prêt à relever le défi. Si il y a trop de pauvres délaissés sous perfusion et subventions, c'est la mort du peuple par la saignée des travailleurs nourrissant les exclus involontaires...ou volontaires. S'il y a trop de riches entreprises et de riches citoyens qui prennent leurs clics et leurs claques à cause d'un gouvernement qui confisque la richesse comme Ali Baba et ses quarante voleurs, la saignée sera mortelle et la croissance au niveau zéro de votre programme illusoire.

"La Stagnation avec François Bayrou", Monsieur le Dormeur du Valls? Non. The Wavin'Flag Nation.

Wavin' Flag (Drapeau flottant)

When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appeleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appeleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
And then it goes back, and then it goes back
Et puis il revient, Et puis il revient
And then it goes back
Et puis il revient

Born to a throne, stronger than Rome
Né sur un trône, Plus fort que Rome
But Violent prone, poor people zone
Mais sujet brutal, Pauvre de pauvres citoyens
But it's my home, all I have known
Mais c'est ma maison, Tout ce que j'ai connu
Where I got grown, streets we would roam
Où j'ai grandis, les rues qu'ont parcouraient
But out of the darkness, I came the farthest
Mais sorti de l'obscurité, je suis venue le plus loin
Among the hardest survival
Parmi les survies les plus dures
Learn from these streets, it can be bleak
Apprendre de ses rues, ca peut être plus rude
Except no defeat, surrender retreat
Sauf sans défaite, La cession se retire

So we struggling, fighting to eat and
Alors on lutte, on se bat pour manger et
We wondering when we'll be free
On se demande quand nous serons libre ?
So we patiently wait, for that fateful day
Alors on attends patiemment, pour ce jour fatidique
It's not far away, so for now we say
Ce n'est pas loin, alors pour l'instant nous disons

When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appeleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
And then it goes back, and then it goes back
Et puis il revient, Et puis il revient
And then it goes back
Et puis il revient

So many wars, settling scores
Trop de guerres, de réglements de comptes
Bringing us promises, leaving us poor
Emportant nos espoirs, nous laissant pauvre
I heard them say, love is the way
Je l'ai entends dire, L'amour est la solution
Love is the answer, that's what they say,
L'amour est la réponse, C'est ce qu'ils disent
But look how they treat us, make us believers
Mais regarde comment ils nous traitent, ils nous font espérer
We fight their battles, then they deceive us
On combats ces combats, et ensuite ils nous déçoivent
Try to control us, they couldn't hold us
Essaient de nous contrôler, Ils ne pouvaient pas nous retenir
Cause we just move forward like Buffalo Soldiers
Car nous allons de l'avant comme des Buffalo Soldiers (1)

But we struggling, fighting to eat and
Mais nous luttons, on se bat pour manger et
We wondering when we'll be free
On se demande quand nous serons libre ?
So we patiently wait, for that fateful day
Alors on attends patiemment, pour ce jour fatidique
It's not far away, so for now we say
Ce n'est pas loin, alors pour l'instant nous disons

When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appelleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
And then it goes back, and then it goes back
Et puis il revient, Et puis il revient
And then it goes back
Et puis il revient

When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appelleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
And then it goes back, and then it goes back
Et puis il revient, Et puis il revient
And then it goes back
Et puis il revient

(Ohhhh Ohhhh Ohhhhh Ohhhh)
Ohhhh Ohhhh Ohhhhh Ohhhh
And everybody will be singing it
Et tout le monde chantera ça
(Ohhhh Ohhhh Ohhhhh Ohhhh)
Ohhhh Ohhhh Ohhhhh Ohhhh
And everybody will be singing it
Et tout le monde chantera ça
(Ohhhh Ohhhh Ohhhhh Ohhhh)
Ohhhh Ohhhh Ohhhhh Ohhhh
And everybody will be singing it
Et tout le monde chantera ça
(Ohhh Ohh Ohh Ohh)
Ohhh Ohh Ohh Ohh

When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appeleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
And then it goes back, and then it goes back
Et puis il revient, Et puis il revient
And then it goes back
Et puis il revient

When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appelleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
And then it goes back, and then it goes back
Et puis il revient, Et puis il revient
And then it goes back
Et puis il revient

When I get older, I will be stronger
Quand je serais plus grand, je serais plus fort
They'll call me freedom, just like a Waving Flag
Ils m'appelleront Liberté, tout comme un drapeau flottant
Just like a Waving Flag, just like a Waving flag
Tout comme un drapeau flottant, tout comme un drapeau flottant
Flag, flag, Just like a Waving Flag.
Drapeau, Drapeau, tout comme un drapeau flottant

Commentaires

Excellent... Et bon... Adorable.
A tout-à-l'heure car là je suis encore muette de vous;)

Écrit par : Cristal Gagnante | 09/03/2012

Bonjour Cristal, vous allez bien? Je ne vous demanderai jamais de croire en moi mais de croire en vous. Car croire en l'autre sans croire en soi est une catastrophe planifiée d'avance. Ceci est ma réponse à un e-mail de votre part. Je ne suis pas Dieu le Père. je suis juste un homme avec ses convictions morales, libres, et démocratiques.

Bonne journée à vous.

Écrit par : pachakmac | 09/03/2012

Bonjour pachakmac, je vais bien car...
Comment pourrais-je croire en moi si je ne croyais pas en vous et inversement.
Par e-mail j' ai parlé sur le coup de la fatigue même si c' était une vérité.
Depuis, je sais que l' Amour existe car au bout de moi j' ai quelqu' un dans ma vie même s' il se manifeste aussi au bout de lui.

La présence de Nous se fait sentir maintenant.

Et je suis d' accord avec votre commentaire.
Même si je parle beaucoup sous l' effet de l' émerveillement, mais je ne crois pas que je pourrais écrire de belles choses parfois sans cet émerveillement.
Mes réactions soudaines, j' ai compris que maintenant ce n' est plus nécessaire car je me sens capable de prendre le temps désormais.
Et je vous comprends. Et je ne souhaite plus vous faire peur car ça c' est un peu voulu.

Merci de votre approche et, j' en profite pour vous dire que cette femme Lumière que vous citez elle est à vous aussi magnifiée que par vos goûts lumineux d' en jouir en toute liberté qui a du sens à la vie humaine et respectueuse de la nature de chacun.

Écrit par : Cristal Gagnante | 09/03/2012

Et je sais qu' on fait du mieux que l' on peut avec nos goûts pour s' entendre et nous plaire mais, on est aussi fait de goûts différents que l' on tente de satisfaire en chacun de nous et il est normal de les laisser à l' Autre s' ils ne conviennent pas.
Et c' est ce que vous me faites comprendre depuis bien des années... Car on ne peut pas tout avoir dans l' Union, ce qui nous protège de l' enfermement.
Je vous embrasse bien fort.
A force d' Amour fort, les réponses à vos questions portent ses fruits.
J' espère que ceci aura répondu à vos attentes et que vous vous sentez encore plus libre.
Bisou à vous et à ceux qui y contribuent.

Écrit par : Cristal Gagnante | 09/03/2012

Vraiment formidable il lui faut un bokmark pour que je peux y revenir plus tard, formidable article !|ou est votre flux RSS,je ne veux pas perdre ce blog, il peut me donner des informations dans mes etudes

Écrit par : moving services | 16/04/2012

Les commentaires sont fermés.