12/03/2012

Sarkozy: un croyant infidèle qui renie l'Europe

 

Il l'a juré de tous ses grands dieux. Il est pour l'Europe, pour son renforcement, pour sa production intérieure, pour une Europe forte. Dans le même temps, il attaque Schengen et la libre circulation des personnes; il se met à penser « France Réduit National » contre l'envahisseur, les immigrés clandestins. Sarkozy rejoint Marine le Pen et sa croyance définitive en une dictature européenne exerçant ses maléfices sur la France.

C'est un peu comme si les Genevois ne voulaient plus de Français et de Vaudois chez eux. Car, il faut le rappeler ici, Schengen n'est pas un permis de libre circulation de travailler au noir et de façon clandestine. Schengen est un accord qui permet à chaque Européen(ne) de trouver un travail dans toute la zone et de s'y établir librement à condition d'avoir un contrat de travail. Donc revoir Schengen, et même en sortir, c'est tout simplement refuser les permis de travail aux autres travailleurs et travailleuses d'Europe! On ne parle même pas des coûts pour l'Etat de réengager des douaniers et de refermer les frontières.. Cela fera toujours des chômeurs en moins...

Sarkozy a tout d'une attitude gravissime de duplicité autant sur les sujets internes à la France que sur les sujets qui portent sur l'Europe. Et cette duplicité ne peut être un moteur pour une France en plein doute.

Nicolas Sarkozy n'inspire plus confiance à celles et ceux qui ont appris à le lire dans le texte et les discours. Il est temps de s'en rendre compte pour tous ses partisans qui sont au centre de l'échiquier politique et qui ne fricotent pas avec le FN.

Un seul homme peut faire la Présidence avec succès durable pour la France et l'Europe: François Bayrou. Les responsables politiques du centre et de droite ont une lourde responsabilité sur leurs épaules en continuant à soutenir un homme qui va encore éreinter et casser la France en morceaux...et l'Europe dans la foulée.

Tout donner la tête dans le mur en donnant les clefs de la France à un pilote qui va là où les populistes mènent à grande vitesse la planète: au drame et au sang.

 

Commentaires

Hé Hé ! Bonjour Pachakmac !
Je viens juste de recevoir ma nouvelle carte électorale.
Bisou.
Bonne journée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 12/03/2012

Les commentaires sont fermés.