16/03/2012

Bayrou sur les rails; Sarkozy qui déraille

 

La Révolution en soutien-gorges et en métal!

Alors que François Bayrou relance sa campagne par le beau slogan "La France Solidaire", Sarkozy poursuit sa descente aux enfers malgré les sondages menteurs et hors de la réalité qui vient.. Eva Joly, la candidate écologiste, demande l'ouverture d'une enquête judiciaire concernant l'affaire du financement de la campagne présidentielle 2007 de Sarkozy par Mouammar Kadhafi alors que Médiapart persiste et signe concernant ses preuves en mains de documents compromettants sur l'affaire.

Il y a le feu à la maison Sarkozy. C'est une certitude. Ce même jours les métallos d'ArcelorMittal ont été reçus à coups de gaz lacrymogènes alors qu'ils voulaient dialoguer avec le Président autour d'un barbecue et d'une saucisse. Pas représentatifs pour Nicolas Sarkozy, les métallos n'ont pas réussi à pénétrer dans le QG du candidat président. Super énervés et fâchés contre le Président, ils veulent se rendre à la Tour Eiffel pour déposer une banderole en proclamant qu'ils sont métallos et pas fabricants de soutien-gorges.

Dans la foulée, je propose aux Françaises de rejoindre les métallos à la Tour Eiffel et d'y accrocher des milliers de soutien-gorges de toutes les couleurs sur les barres métalliques de la Tour.

 

Commentaires

Bonne idée pachakmac.
Bonjour et merci d' abord...

Nos soutien-gorges, à la vue des métallos, pourraient les éclairer sur l' état de nos machines à laver... Et comme aujourd'hui, elles durent environ cinq ans selon Eva Joly, on pourrait aussi voir les ménagères sortir leur tambour pour réclamer un meilleur traitement de nos vêtements et ainsi de suite... Jusqu' à réunir toute la France dans ses éléments... Tout le monde s' intéresserait puisque les affaires de notre état général en France et dans le monde c' est Source... Fabrication... Vente... Achat... Garantie... Poubelle... Et Recyclage quand même... :))) On se frotterait moins au porte-monnaie...

Écrit par : Cristal Gagnante | 16/03/2012

Les commentaires sont fermés.