24/03/2012

Elysée 2012: Sarkozy et la mise au pas d'Internet

 

Le Web se civilise pour le meilleurs et pour le pire. La liberté sauvage de sa naissance avait laissé entrevoir une terre incognita virginale et sans tâche où la liberté s'exprimerait de toutes les façons.

Utopie humaine d'un paradis sur Terre où le genre humain progresse et surfe sur une planète électronique avec de bons sentiments et du bien plein le coeur. Mais, évidemment, on est retombé sur Terre. Le Net n'a pas changé l'être humain et ses pires dérives toujours possibles. Le monde virtuel est l'égal du monde réel.

Peu à peu, la piraterie en tout genre est combattue par la police. Des lois sont érigées contre la gratuité des services, gratuité des services alimentés par des millions d'Internautes qui n'ont rien à gagner financièrement. Détenteurs ni de plate-formes ni de contrats publicitaires, ni rien du tout, ils sont juste là, avec leur intelligence, nègres de service, à donner du sens à notre monde pour alimenter la presse officielle qui les alimente à son tour. Le jeu est très inégal. D'un côté les grands groupes de presse, de musique, d'art. De l'autre, des citoyens et citoyennes qui oeuvrent gratuitement, offrent de bons et loyaux services à la communauté. Des êtres libres qui usent de leur liberté pour offrir un partage novateur grâce aux technologies modernes.

Ces personnes là, altruistes, sensibles, généreuses, sont menacées de disparaître tout bonnement. Car ces personnes là ne demandent rien et n'obtiennent donc rien non plus. Nos blogs sont le produit d'un travail intense, passionnel, où nous passons des heures de recherches attentives et fructueuses sur les pages internautiques. Des heures de travail gratuit mises au service de la communauté dans un esprit et un vent de liberté absolu.

Monsieur Sarkozy, si vous voulez vous attaquer à la liberté d'expression de ces gens-là, vous le pouvez en finançant davantage les droits d'auteur et en pénalisant durement les fraudeurs auteurs à leur tour d'oeuvres artistiques pour le bien communautaire. Mais alors ne vous étonnez jamais que des artistes potentiels, des créateurs passionnés mais sans le sou car non rémunérés pour leur job, des gens amoureux des lettres et des arts, étouffent de l'absence de liberté que vous leur promettez à l'avenir, du devoir payer toujours plus pour obtenir l'accès aux pages web et l'interdit du copié-collé alors qu'eux-mêmes vivent dans un état de précarité permanent, se fatiguant dans un autre labeur nourricier comme tout le monde, et ne pouvant plus travailler sur Internet à un Etat de justice, de fraternité, de créativité et de partage avec les habitants de cette Terre.

Le jour où l'Internet sera interdit d'accès aux pauvres, les bombes Merah seront plus nombreuses. Ce n'est pas une menace, Monsieur le Président Sarkozy. C'est une évidence et une certitude philosophiques apprisent sur le terrain de la vie quotidienne.

 

Commentaires

Bonjour cher Ali...
Vous savez que lorsque je parais absente, en réalité vous m' encouragez à faire de la cuisine ?
C' est un signe qui veut dire que ça va bien et que j' approuve votre engagement littéraire.
Merci.Bisou.Bonne journée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 24/03/2012

On passe à l' heure d' été cette nuit, j' ai une idée sur François Bayrou : qu' il se transforme en LION !

Bonne soirée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 24/03/2012

Bonsoir Cristal. Et oui, lion. C'est aussi mon signe du zodiac. Lion fidèle à sa famille. Lion qui refuse de manger des gazelles mais se contente de l'herbe à nico et qui va, comme le loup qui ne mange plus de brebis, y laisser sa peau à force d'aller contre sa nature... Tout donner à sa femme, et finir seul dans sa royauté à tourner en rond dans sa jungle en regardant les gazelles passer. Rugissement. Il est temps que le lion ne soit plus mort ce soir ni demain...et qu'il se remette à chasser pour l'Amour de la vie et de la femme...en général...et en particulier si cela redevient enfin possible un jour.

Bonne nuit, Cristal.

Écrit par : pachakmac | 24/03/2012

Bonne chance !

Bonjour pacha, désolée pour vous mais mes moyens sont au maximum de mes capacités, en plus
d' un traitement médical qui glace les désirs douloureux pour éviter une anxiété très maladive. Alors je suis peut-être insensible parfois mais contre ma volonté.
Alors je peux vous comprendre mais je n' aime pas me forcer en Amour parce que ce ne serait pas sincère. J' assume ça et tant pis si vous ne pouvez pas savoir comment je ressens.
Bon Dimanche.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Pour vous aider, je soulève mon corps tous les jours comme une forcenée pour l' activer. Je vous encourage à reprendre votre vie loin du handicap car je peux pas vous forcer à continuer de vous handicaper avec mon cadavre.
De toute façon, c' est vrai mon corps a les traces des abus psychiques indélébiles et vous savez me les rappeler.
Merci pour le minimum que je peux faire malgré toutes vos forces.
L' Amour ça se compte pas mais je sais en vivre au minimum comme vous avec l' argent.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Et si vous, vous avez besoin de mots agréables moi j' ai besoin de sentir l' Amour au contact de la peau pour revivre.
Mais c' est vrai vous n' avez pas de courant, je ne sais pas comment vous faites pour vivre alors.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Ma façon d' honorer est dans l' admiration et les mots se racontent à l' intérieur.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Je vous avez dit que j' avais besoin d' un petit chien pour compenser l' Amour, le moyen de ne pas vous étouffer mais vous vous faites tellement de films...
Allez voir les femmes... Car vous les voulez que pour vous.
Vous exagérez tellement vos émotions que je n' y ai jamais ma place entre les femmes.
Vous êtes le premier à être jaloux des miennes naturelles. Vous cherchez les sensations fortes par peur de ne pas faire impression.
Alors que la présence d' un être me suffit amplement.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Au fond, vous m' avez toujours vu comme une prison alors, vous faites toujours tout pour vous y écarter en me faisant prison.
Je suis protégée parmi les étoiles. Partez loin de moi vous allez comprendre le destin que vous ne voulez pas et qui mérite sanction par ce rejet de ne pas vouloir de moi et qui est là depuis le début.
Maintenant, vous êtes seul à choisir entre ce destin ou des motifs pour rester dans l' errance.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Et puis...
Quelle chance j' ai de ne peux avoir à chasser pour obtenir l' Amour à chaque coin de rue !

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Et c' est pas du Luxe ! C' est-à-dire de l' inaccessible ou presque voulu pour se renchérir.
Voilà, la paix.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Une seule femme vous manque et tout est dépeuplé, chère Cristal. Je ne vous demande pas de compatir à ma douleur. Juste de comprendre que le sentiment amoureux ne se commande pas sur prise électrique mais dans le regard et la voix de la personne aimée. Tout foire en amour dans ma vie et c'est pas faute de tout donner. Soit mal donner soit pas de moyens matériels suffisant pour donner confiance et récompense permettant à Madame de se sentir bien et en sécurité à mes côtés. Soit j'en sais rien du tout. Je n'ai d'ailleurs plus envie de savoir pourquoi je n'arrive plus à connecter durablement une femme sur ma prise.

Donc si je m'abuse de mes sentiments amoureux c'est pour mieux vous dire que je suis le roi des cons. J'assume donc ma tristesse quotidienne. Ne soyez pas jalouses de femmes qui n'existent qu'en poésie. Appréciez la poésie. C'est déjà ça de beau pour toutes et pour tous. Les fleurs du mâle poussent sur le fumier et les épines des amours trop élevés pour résister à la banalité des rapports humains. Je rêve d'Amour mais, comme les mirages, l'Amour s'échappe au fur et à mesure que je m'en rapproche, je reste assoiffé dans mon désert. Ne vous faites aucune illusion sur moi. Au quotidien, je suis d'une banalité affligeante.

Bonne journée, chère Cristal.

Écrit par : pachakmac | 25/03/2012

" tout donner " ? Moi-même je ne le fais pas ici pour protéger l' intime de mon Amour, cher pacha.
La maladresse c' est craquant en Amour parce que on doute du sérieux ou du jeu de notre partenaire et de soi.
Je suis souvent violente dans mes propos pour casser des oeufs et étaler l' omelette parce que je veux que vous sentiez combien mon Amour est fort.
C' est un tableau où vous êtes l' invité et de loin pas du tout l' objet de persécution.
Sachez que " j' en sais rien du tout " non plus. Mais je suis là, c' est tout et prête à écouter votre confiance. Cela fait longtemps que je ne sais plus quel comportement adopté parce que je vis au présent et que par conséquent je suis très fouillis encore d' où cette impulsivité. Vous êtes l' inverse et j' essaye de m' adapter comme vous essayez peut-être de faire pareil pour moi en cherchant des cohérences à ce que je vis et ce que je raconte.
En fait, j' utilise la technique de tout déballer en multiples commentaires parce que ça se passe ainsi dans ma tête et que ça prend du sens à mes vérités.
C' est en lien avec mon enfance mais je ne joue pas c' est spontané et quand j' y reviens je
m' aperçois que mes attitudes portes comme les enfants à qui on dit que la vérité sort de la bouche des enfants.
Vous êtes dur avec vous alors je suis dure avec cet aspect de vous.
Ne vous inquiétez pas donc de mes réactions ou de mes absences que vous croyez comme telles.
C' est pas facile pour tout le monde.
Prenez mon respect c' est le surmenage que j' essaye de vous transmettre par mon carnage. On a bien travaillé et je pense que maintenant on s' exprime juste pour revenir à nous au meilleur de nous . C' est normal c' est le succès après tant de recherches. On veut le vivre.
Bonne journée à vous aussi.

Tout bas : si moins de termes démonstratifs de ma part c' est parce que je suis au poil, en fait alors ça me secoue c' est certain quand vous me dépassez:)
Sourire.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

" portes " = portent.
Merci de l' espace libre que vous m' offrez.

Écrit par : Cristal Gagnante | 25/03/2012

Les commentaires sont fermés.