07/04/2012

Entre bravitude et méprisance, la centritude de Bayrou

 

Ségolène Royal avait fait de la bravitude au sommet de la Muraille de Chine son combat. Bravitude qu'elle maintient aujourd'hui au service de son ex-compagnon François Hollande. Nicolas Sarkozy a inventé la méprisance devant toutes les injures et les quolibets qu'il reçoit par camions de 40 tonnes ou Jumbo Cargo du ciel français. La méprisance, cela dépasse la médisance. C'est le rejet, la détestation, la crucifixion finale. Sur la médisance, un citoyen peut revenir. Mais pas sur la méprisance. Nicolas Sarkozy a compris à quel point sa personne fait vomir une partie de l'électorat français.

Entre cette bravitude socialiste ou un couple joue à qui perd gagne plus d'électeurs et d'électrices en 2007 et en 2012 (Ségolène est en train de mettre en avant le nombre de voix qu'elle avait obtenu en 2007 pour le comparer à celui que Hollande va obtenir en 2012. Même vainqueur, cela pourrait être un chiffre moindre pour Hollande que pour 'elle. En cause l'abstention de l'extrême-gauche et de l'extrême-droite et de tous les déçus du centre).

C'est à cet instant qu'intervient la centritude de Bayrou. Sûr que la France finira par voter pour lui, il reste figé dans son attitude. Il a inventé la centritude, genre de centrifugeuse ou d'essoreuse à salades. François tourne, tourne, tourne, inlassablement la même scène de NINI BAYROU, Ange Gardien des Français.

Nous ne sommes pas dans un scénario Panthère Rose, mais presque. Dans le premier épisode, le champion sortant Musclsarkor est sûr d'y arriver tout seul. Mais il y a un autre candidat qui est sûr que la France va voter pour lui grâce à l'effet Panthère Rose des quinze derniers jours. Bonjour l'ambiance. Dans le second épisode, les deux se retrouvent grands perdants l'un sans l'autre. A ma gauche-droite, le jeune con promis SARKOZY que tous les sondages prédisent perdant au second tour. A ma droite-gauche, NINI BAYROU, éliminé du premier tour, Ange Gardien du second tour et le jeune vieux SARKOZY en manque total de sondages positifs pour lui. Entre deux, une complicité nouvelle va naître et grandir. La Centritude au service de la Méprisance pour contrer la Bravitude sur la Muraille de France. Attention! Moteur!

 

La Course à l'Elysée de Nicolas Sarkozy et François Bayrou

en deux épisodes

Commentaires

Lorsque j'ai laissé un commentaire j'ai cliqu� sur le case "Me notifier quand de nouveaux commentaires sont ajout�s" et maintenant � chaque fois qu'un commentaire est ajout� J'ai re�u trois courriels avec le m�me commentaire. Est-il possible que vous pouvez retirer des personnes de ce service? Merci beaucoup!

Écrit par : moving services | 15/04/2012

c'est carrément un web site admirable. De ce fait j'envoie sur sur mon blog ce lien

Écrit par : assurance auto | 29/08/2012

Les commentaires sont fermés.