15/04/2012

Sarkozy: "Ne laissons pas guillotiner l'héritage de la France éternelle!"

 

Nicolas Sarkozy est ressuscité d'entre les morts ce dimanche! Un discours calqué, presque expression pour expression, sur le programme de François Bayrou tenu par un Nicolas Sarkozy survolté à la Concorde cet après-midi. Un discours d'espoir mais surtout convaincant à l'heure où la France doute de tout et de tous. En préambule, François Fillon a réussi aussi un discours de nouveauté radicale dans la continuité du projet sarkozyen. Le Président Sarkozy a maîtrisé en bonne partie sa grande faiblesse maladive de folie des grandeurs. Il a tenu un grand discours de sagesse et de développement. Il a fait très fort ce dimanche. Je souhaite vivement que Bayrou, au soir du premier tour, ne joue plus à l'iceberg venant heurter le Paquebot France mais qu'il décide volontairement et avec enthousiasme de participer au Gouvernement du Président Sarkozy Nouveau. Entre jouer l'iceberg de tout un pays au second tour ou la cerise sur le gâteau d'une France unie et optimiste pour affronter les grandes difficultés rencontrées sur son chemin, il me paraît plus favorable et responsable à François Bayrou de prendre le risque de jouer la cerise sur ce nouveau gâteau de la Droite et parier sur le Printemps de la France plutôt que de couler le navire construit, enfin rénové dans ses structures de base par la volonté d'un Nicolas Sarkozy et de ses lieutenants trouvant le chemin de la lumière dans l'obscurité qu'ils avaient eux-même contribué à faire régner sur la France par leur attitude arrogante. Pour quitter la sinistrose d'un destin tragique, François Bayrou doit vraiment quitter ses habits de Père Fouettard revenu du Pôle Nord et rejoindre la France sarkozyenne si c'est Sarkozy contre Hollande au second tour.

Au soir du premier tour, la responsabilité prioritaire de François Bayrou sera de dire un oui ferme à Nicolas Sarkozy avec tous les risques d'une défaite commune mais également la possibilité d'une énorme victoire sur eux-mêmes pour enfin oser prendre le risque de gouverner la France main dans la main qui leur donneront la liberté de s'investir pour la cause humaniste et les responsabilités de prendre la charge gouvernementale d'une façon libérale et sociale et non plus du laisser-faire économique et moral. La France a pour vocation d'instruire des jeunes gens à la tête bien faite et à l'humanité frappée du label de la démocratie et non de la dictature individuelle ou de la démagogie collective.

Ne pas croire au rêve frelaté de Hollande et Mélenchon, d'un socialisme où il suffit de dire et d'écrire que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil; que tout le monde aimerait travailler et s'instruire naturellement pour le bien communautaire comme personnel; que le communautarisme est prioritaire devant le partage des priorités démocratiques. Tout cela est illusoire et faux. C'est faire de l'humain un ange. Hors nous sommes tous des citoyens faillibles et non des anges irrésistiblement attirés par le Bien. Croire plutôt en la liberté, à l'humanité, à la responsabilité individuelle et collective, à la force de la démocratie, à la culture de nos racines ayant poussé depuis les temps de la Renaissance en passant par le siècle des Lumières jusqu'à notre Modernité. Donnez votre vote à François Bayrou au premier tour, d'abord. Mais au second tour, signez pour Nicolas Sarkozy et son nouveau contrat social. C'est ma conviction d'observateur de l'extérieur à votre grand et beau pays qu'est la France. Que « Le France » évite l'iceberg et continue son chemin de majesté vers des eaux plus calmes et plus prospères. Tel est mon souhait le plus cher et sincère. Vive la France et le peuple de France!

 

Commentaires

Les discours du candidat Hollande ont toujours eu lieu apres ceux de Sarko et ont toujours donné j impression qu'il lui piquai ses notes voir ses mimiques! Ca promet pour la suite dans ses idées de la gouvernance du pays!

Écrit par : taguigue | 17/04/2012

Les commentaires sont fermés.