18/04/2012

Breivik et Merah frères ennemis de la démocratie

 

Breivik en guerre contre les musulmans et les Indiens d'Amérique (!). Breivik a cité le chef Sioux Crasy Horse comme terroriste (!) lors de l'ouverture de son procès. Que vient faire un Sioux résistant dans le procès du criminel norvégien?

Et que vient faire le largage des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki? Breivik n'est même pas en phase avec le national-socialisme de Hitler. Il se revendique des Croisés en lutte contre l'envahisseur musulman. Breivik est un nostalgique. Comme tous les nostalgiques de l'Histoire, il veut refaire vivre le passé. Merah, de son côté, a suivi une même logique concernant son apprentissage du Coran. Faire revivre la Cité mahométane à la lettre, par la force et le crime. Deux frères ennemis qui ont décidé de leur seule initiative, mais aidé par des hommes d'influences idéologiques identiques, de créer des cellules terroristes autonomes et indépendantes.

Ce monde virtuel créé de toutes pièces intimes chez ces guerriers qui se détachent de la vision démocratique de nos communautés est soutenu par le renforcement des idéologies religieuses ou athées (fascismes d'extrême-droite ou d'extrême gauche). Breivik se revendique combattant de la chrétienté mais sa Bible à lui c'est la Bible de l'Ancien Testament et d'un monde obsolète. Merah se revendique de l'islam des origines mais son Coran à lui c'est un Coran qui ne peut survivre sous la domination d'une Civilisation démocratique. Ces deux hommes ont nagé à contre-courant de l'Histoire humaine. Comme des foules de nostalgiques, ils se revendiquent d'époques n'existant plus. Ils veulent faire revivre des mondes disparus. Quand Breivik compare Crasy Horse à un terroriste, il s'imagine clairement soldat du Général Custer et du Général Crook luttant contre les tribus indiennes agonisantes qui veulent conserver leur identité, leur mode de vie, leur culture contre l'envahisseur européen. Le problème, c'est que Breivik ne lutte pas comme soldat Norvégien se heurtant à un ennemi intérieur commun déclaré de tous (le musulman), il se bat comme idéologue de son combat "Mein Kampf" isolé et solitaire dans son monde virtuel inventé par lui, même si des sympathisants dans le monde entier peuvent comprendre et apprécier "l'héroïsme" de son combat pour les mêmes raisons que lui (haine de l'étranger, du multiculturalisme, de la démocratie).

Tous les individus qui se battent dan le monde contre les valeurs démocratiques de notre Civilisation sont des nostalgiques de l'Histoire. Ce sont des chevaliers de l'apocalypse. Ils veulent créer les conditions d'une destruction du monde global dirigé par une Civilisation multicolore ayant envahi tous les recoins de la planète. Aidés ou souvent massacrés par des Etats dictatoriaux qui les utilisent soit comme jouets et armes de propagande soit comme menaces intérieures qui servent au maintien de la dictature, ces individus sont comme des foyers autonomes d'instabilité voulant la destruction d'un monde aux valeurs démocratiques encore fragiles et en danger. Le poids écrasant des valeurs universelles de la démocratie créé les rebelles du style Breivik ou Merah qui se cherchent des causes dans des combats perdus à jamais. Isolés sur la planète, éloignés du sens de l'Histoire, créant des alliances à durée limitée avec d'autres groupes terroristes et rebelles, ils surfent sur la division des extrêmes politiques de toutes les nations et des Etats en crise de confiance ainsi que de toutes les dictatures encore installées dans le monde pour tenter d'imposer une idéologie par la violence et le crime, le passé toujours en référence, et l'avenir comme un précipice mortel aux êtres humains.

L'histoire des terrorisme s'inscrit dans une crise spirituelle mondiale. La démocratie, expression de la liberté de penser, se cherche un avenir à travers une force de conscience commune capable de perpétuer et de développer les droits humains sur tous les continents du monde. Cette force spirituelle commune fait partie intégrante de nos multiples croyances en Dieu ou d'un athéisme construit sur la foi en l'Humanité. Breivik comme Merah ont combattu la Civilisation et ont voulu le chaos apocalyptiques des guerres de religion. A nous tous, citoyens et citoyennes croyant aux valeurs de liberté et de démocratie de développer notre conscience commune pour s'opposer au développement des fascismes.

Karma Police (Police Du Karma)

Karma Police, arrest this man
Police du Karma, arrêtez cet homme
He talks in maths
Il parle en maths
He buzzes like a fridge,
Il bourdonne comme un frigo
He's like a detuned radio
Il est comme une radio mal réglée
Karma Police, arrest this girl,
Police du Karma, arrêtez cette fille,
Her Hitler hairdo is making me feel ill
Sa coiffure à la Hitler me rend malade
And we have crashed her party
Et nous avons saccagé sa fête

[Chorus]
[Refrain]
This is what you get, this is what you get
Voila ce que tu obtiens, c'est ce que tu obtiens
This is what you get, when you mess with us
Voila ce que tu obtiens, quand tu cherches les embrouilles avec nous

Karma Police, I've given all I can
Police du Karma, j'ai donné tout ce que je pouvais
It's not enough
Ca ne suffit pas
I've given all I can but we're still on the payroll
J'ai donné tout ce que je pouvais mais nous sommes toujours à sa solde

[Chorus]
[Refrain]

And for a minute there, I lost myself, I lost myself
Et pendant une minute ici, je me suis égaré,
Phew for a minute there, I lost myself, I lost myself
Pendant une minute ici, je me suis égaré,
For a minute there, I lost myself, I lost myself
Pendant une minute ici, je me suis égaré

 

16:13 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.