26/04/2012

Vite un sarkoleptique contre la démagogie et les bobos

 

La France jette Sarko à la mer

Mais lui il hurle ses cinq cents milles vérités

à la Grande Nation à géométrie invariable:

 

Ne me jetez pas!

Jetez Hollande!

Ne me jetez pas!

Jetez Mélenchon!

Ne me jetez pas!

Jetez Le Pen!

Ne me jetez pas!

Jetez Bayrou!

 

A-t-il encore un cerveau

ou un chalumeau

pour tout brûler sur son chemin?

 

Il ne veut pas même de Marine

mais il voudrait ses sympathisants.

Il ne veut pas même des autres

mais il voudrait le vote du peuple.

Il ne veut que lui, seul au monde.

Plus à droite de lui-même.

Moins à gauche de la haine.

Tout droit au centre du néant.

 

Comme après l'apocalypse.

 

Il faut avoir pitié de lui.

Inventons le sarkoleptique

pour soulager sa douleur.

 

Dans dix jours ce sera fini pour lui.

Mais le champ de bataille républicain

aura fait des millions de morts cérébrales.

 

Sortis lessivés de cette campagne misérable,

nous aurons tous besoin de sarkoleptiques.

A Genève, les chercheurs de Merck-Serono

pourraient nous inventer ce médicament

et sauver ainsi leurs postes de travail.

 

Cinq ans de gauche bobo

pour faire encore plus bobo.

 

Aïe Maman! J'ai mal!

Vite un sarkoleptique!

 

Commentaires

Très bonne poésie, je suis totalement de votre opinion.
Vous avez l'art de bien savoir tailler des costards sur mesure ^^
Merci de dire tout haut ce que beaucoup pense tout bas.

Écrit par : mutuelle prix | 28/06/2012

Les commentaires sont fermés.