02/05/2012

Sarkozy: "Je suis l'homme d'un bilan. Vous êtes celui sans bilan"

 

Pas de poste ministériel pour le premier candidat. La plus haute charge de l'Etat pour l'autre. Si Hollande attaque ce soir Sarkozy sur son bilan, la formule fera mouche dans les chaumières. Et quelques autres aussi du chef de l'Etat.

Sur le bilan, encore:

"Entre être entraîneur de l'équipe France ou être en pantoufles devant sa télévision à critiquer l'entraîneur, je préfère avoir tenu le rôle de l'entraîneur d'une grande équipe en difficulté que celui qui parle sans cesse d'un entraîneur catastrophique à son écran de télévision. Qui fait meilleure impression dans le coeur des Français? L'entraîneur confirmé ou le diplômé professionnel du divan "

Réponse cinglante du candidat socialiste:

"Nous ne sommes pas sur le divan de Freud pour juger de mes compétences dans un rôle dont je revendique par ailleurs le poste. Nous sommes devant tous les Français et Françaises qui jugent votre bilan catastrophique d'aujourd'hui. Vos affinités avec Kadhafi, qui s'en souvient?"

Réaction immédiate du candidat de droite:

"La France a pris le risque de sauver Benghazi. Kadhafi n'est plus là. L'ex-candidat socialiste favori à la présidence a été soutenu par son parti dans ses tristes affaires de jambes en l'air. DSK est toujours là. Qui est frivole? Qui est responsable? Qui a un résultat à présenter aux Français?"

Bon débat, Messieurs. Que le plus sûr de lui gagne le combat du siècle.

 

 

Commentaires

Bonjour à tous...
De toute façon Ali, c'est Sarkozy qui sait mieux de ses erreurs pour pouvoir les rattraper. Et en ceci, il coince tout le monde. Personne ne peut savoir mieux que lui sa place parce qu'il est roder à la sienne et que son expérience est plus sûre à l'urgence.
Alors puisqu'il aime jouer qu'il nous surprenne comme un Mozart !
Oui.
Même si je ne sais pas encore pour qui ou pour quoi je vais voter.
Très belle journée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 02/05/2012

Les commentaires sont fermés.