17/08/2012

Pussy Pussy Putin Riot sur le Mur des Réformateurs!

 

Pour les sacro-saintes reliques religieuses orthodoxes, les Pussy Riot devraient être rebaptisées par l'eau bénite en Pussy Chiottes. Car oui, le blasphème de l'Eglise est dur à avaler. Imaginons la même scène dans une mosquée syrienne avec des Pussy Riot hurlant "Allah Allah Allah casse les couilles de Bachar". Et c'est la fin du monde. Saignées sur la place publique et accusées d'être des suppôts de Satan... Hors qui tue Allah dors encore tranquille à Damas soutenu par Mister Putin de Moscou et Ramène tes Nidjas de Téhéran.

Mais Monsieur Putin est semble-t-il décidé à être tolérant avec les Pussy Riot. Ce qui n'est pas le cas de la salade de Damas qui continue à massacrer son peuple sûr du soutien de Ramène tes Nidjas, le serpent qui ne se mord jamais la queue.

Dans la vidéo Ci-dessous, même Calvin le Réformateur vient pardonner leur hérésie aux Pussy Riot. Quand à votre serviteur, il se joint au fumoir pour encenser les nouvelles punkettes de Moscou. La Sainte Mère de Jésus a entendu leur prière. Putin ne sera pas leur égorgeur.

 

 

12:41 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.