30/11/2012

DSK: 6 millions pour une relation sexuelle consentie?

Diallo-DSK le retour...et fin probable. Nafissatou pourrait, selon le journal Le Monde, encaisser un chèque de 6 millions de dollars de DSK pour enterrer le procès au civil que lui intentent les avocats de Mme Diallo.

6 millions pour un non-viol et un rapport tout-à-fait consenti entre un homme et une femme désirant avoir une relation sexuelle ? Alors Nafissatou serait la putain la mieux rémunérée du monde pour une passe !

Et dire que DSK et ses avocats ne voulaient devoir payer aucun centime à « cette » femme là!

C'est fou comme un homme aux abois est prêt à faire comme cadeau à une charmante partenaire de quelques minutes. A moins que DSK reconnaisse finalement avoir été un salaud dans l'histoire et qu'il trouve normal que Nafissatou reçoive un très gros chèque pour toutes les femmes qu'il a « un peu » forcé à avoir couché avec lui.

Pour solde de tous comptes dans ses affaires de cul...

Finalement, on pourra dire que DSK aura finalement payé le prix fort pour sa vie extravagante qu'il estimait tout-à-fait normale.

En lisant, dans le Temps http://www.letemps.ch/Page/Uuid/f59292a6-3a39-11e2-9cad-f... ,* l'article hallucinant concernant le viol des femmes au Congo, et le témoignage accablant de ce médecin courage, il serait temps que les politiques internationales s'intéressent aux crimes de guerre des hommes violeurs de femmes. Plus atroce et sacrilège que ça envers le droit à la vie sacrée de tout être humain, tu meurs mille fois de tristesse. Certains hommes se croyant normaux ne méritent pas de vivre sur la planète, et pourtant ils y vivent en toute liberté en commettant les crimes les plus abjectes... Alors DSK, vous me direz avec certaines raisons, c'est un bel ange déchu qui se reprend du mieux qu'il peut pour effacer une dette inoubliable envers les femmes...

Une sorte de chevalier errant qui revient du fond de ses ténèbres pour faire amende honorable de ses lumières envers les dames. Ce serait bien.

*N.B. Si vous devez vous enregistrer pour lire l'article et que vous ne le souhaitez pas, vous pouvez aller sur Google recherche avec le mot clef suivant afin de lire l'article:

Viols: la croisade du Dr Mukwege

 

29/11/2012

UMP, R-UMP, et peut-être CR-UMP, on s'éclate!

Les non-alignés - nous sommes en guerre civile comme en Syrie il faut le souligner - de l'UMP auraient lancé aujourd'hui l'idée de créer un troisième groupe UMP à l'Assemblée nationale! A force de se diviser en morceaux de sucre, on arrivera peut-être à ce que chaque député(e) affilié(e) à l'UMP arrive à créer son propre groupe parlementaire.

RUMP (Rassemblement UMP) en anglais, c'est du steak et de la croupe. Miam-Miam avec François. CRUMP (Centre du Rassemblement UMP, j'anticipe sur l'appellation) en anglais, c'est l'éclatement assumé avec Nathalie Kosciusko-Morizet, la non-alignée qui n'arrive pas à choisir son camp si ce n'est le sien.

C'est la fêêête, la fêêête ! A l'UMP, tout le monde s'éclate à la queue leu leu. Une Copé ration supplémentaire dans le fion, et ça repart de plus belle! Ah, ah, ah la queue leu leu. Pardon pour la vulgarité de ce bal musette qui n'amuse plus personne sauf les masochistes. D'ores et déjà, Bonne et Heureuse année 2013 à l'UMP. Avec humour, l'UMP va trouver la solution au désamour de ses élites. Il faut l'espérer pour la France.

28/11/2012

Le pain au chocolat présidentiel volé par Copé au coin d'un bois

Point de jeûne ni d'abstinence dans la guerre que se livre Jean-François Copé et François Fillon. Le pain au chocolat présidentiel fait un ramdam du tonnerre et offusque toute la France, ses citoyens, ses citoyennes.

On était tout près du référendum et d'un vote pour savoir si on refaisait le vote à la présidence dans une atmosphère transparente et vraiment démocratique... Tout un programme politique en lui-même à l'UMP. Si je vole un pain au chocolat à la boulangère et que je nie l'avoir volé avec le soutien indéfectible de ma bande de copains malgré mille autres témoins oculaires qui disent avoir bien vu que je n'ai pas payé la boulangère, il ne reste qu'à voter pour savoir si l'on rejoue ou non la scène du crime de la même façon ou si j'achète mon petit pain au chocolat en toute légalité afin d'éclaircir la vérité. Silence, on tourne!

Copé refuse que l'on rejoue le film en tournant autrement les conditions du vote. Il y a peu, il s'offusquait que de jeunes enfants se seraient fait retirer leur pain au chocolat par des islamistes sous prétexte que durant le ramadan le jeûne est obligatoire. Ce qu'il a oublié de dire devant les médias, soit par méconnaissance de l'islam, soit par envie de faire du mal aux musulmans, c'est que l'islam n'impose pas le jeûne aux enfants et que si un ou l'autre « voyou » aurait effectivement intimidé (pas de preuves rapportées à ce jour) des enfants en leur arrachant leurs pains, ce n'est sûrement pas au nom de l'islam qu'il pouvait commettre cette violence sur ces gosses mais au nom de leur bêtise et de leur arrogance. Copé a commis une injustice envers la communauté musulmane et il n'a aucune envie de s'excuser...

Revenons à notre pain au chocolat présidentiel. Fillon s'estime avoir été volé au coin d'un bois par les pro-Copé. Trop naïf, il croyait son parti libre alors qu'il était de plus en plus phagocyté ces deux dernières années par les proches de Copé et ce dernier.

D'un côté, le grand ramdam à l'UMP provoqué par le pain au chocolat présidentiel volé par Copé. De l'autre, le ramadan perturbé par le pain au chocolat de Copé. Au final, celui qui sera chocolat et cramé auprès des Françaises et des Français risque bien d'être Jean-François Copé. De Ramdam à ramadan, il fallait bien qu'Allah agisse quelque part pour défendre la communauté musulmane... Avec le sourire de l'humour acide et féroce, s'il vous plaît.

La femme chocolat


Taille-moi les hanches à la hache
J'ai trop mangé de chocolat
Croque moi la peau, s'il-te-plaît
Croque moi les os, s'il le faut

C'est le temps des grandes métamorphoses

Au bout de mes tout petits seins
S'insinuent, pointues et dodues
Deux noisettes, crac! Tu les manges

C'est le temps des grandes métamorphoses

Au bout de mes lèvres entrouvertes
pousse un framboisier rouge argenté
Pourrais-tu m'embrasser pour me le couper...

Pétris-moi les hanches de baisers
Je deviens la femme chocolat
Laisse fondre mes hanches Nutella
Le sang qui coule en moi c'est du chocolat chaud...

Un jour je vais m'envoler
A travers le ciel à force de gonfler...
Et je baillerai des éclairs
Une comète plantée entre les dents
Mais sur terre, en attendant
Je me transformerai en la femme chocolat...

Taille-moi les hanches à la hache
J'ai trop mangé de chocolat...

 

27/11/2012

Y'a d'la cumbia dans l'air à l'UMP

Impossible à départager. L'impasse absolue. François Fillon voudrait revoter. Jean-François Copé l'envoie se faire pendre dans sa mauvaise ballade des votes tordus. En certaines contrées d'Amérique du Sud, il y aurait un règlement de comptes avec armes à feu. Et un seul survivant à la fin. Comme la France fait partie des pays dits civilisés, il faut attendre, attendre, attendre... A la fin, il y aura quand même un mort...politique et un saccage dans les rangs de l'UMP.

Pour le vaincu, un exil.Malheur perpétuel ou bonheur à venir?

Parfois, je songe aussi à l'exil pour oublier les erreurs, les séparations, les mots, les actes manqués qui ont semé la désolation dans ma vie. Un pays, un exil, une musique étourdissante, et une fille en rêve. Y'a d'la cumbia dans l'air...Pour imaginer que tout serait mieux dans une nouvelle vie, un nouvel amour, un nouveau pays... Danse pour tous les exilés de l'amour, Soledad.

Une plage musicale magique pour toutes celles et tous ceux qui rêvent d'ailleurs et d'amour passion au présent. Un manque mortel...comme une drogue si douce qu'on ne peut oublier dans les vapeurs éthyliques d'une nuit supplémentaire avortée en solitaire. Sans toi, sans toi, ô femme solaire, je ne suis qu'un être pâle et absent à la lumière, vagabond encore à la recherche du secret égaré.

26/11/2012

Le Chêne Copé tombera et le Roseau Fillon vaincra

Mon premier est un chêne qui affiche sa supériorité, un sourire carnassier constant, une impudeur devant le scandale, et s'abrite derrière un autre chêne aux glands nourriciers. Mon second est un pâle roseau, style épouvantail à parvenus, qui ne sourit guère qu'aux oiseaux favorables du ciel et ne paie pas de mine devant les alligators et autres requins de la pisciculture UMP. Il a pourtant servi de main de maître, chaque jour et chaque nuit de la présidence, dévoué à la France d'abord, à son parti ensuite, et au grand chêne tutélaire Sarkozy enfin. Mon tout est une révolution.

Le chêne Copé va s'effondrer suite à la faute d'une élection maudite et les vents contraires qui ne lui sont guère favorables. L' UMP voudra survivre, coûte que coûte, suite à ce coupe-gorge provoqué par des troubles et des trahisons. Le vent a décidé. Et il accordera la survie au plus flexible des deux. Il n'en restera donc qu'un...avec la bénédiction du chêne Sarkozy, le roseau deviendra l'emblème de la survie d'une UMP morte. Il faudra remplacer le chêne tombé par le roseau sur le porte-drapeau de l'UMP. La modestie du grand parti de droite retrouvée. Et chanter les amours mortes au prochain rassemblement UMP afin de retrouver les énergies nouvelles sur la nostalgie évanouie dans la nature des êtres humains. Pour une UMP et une France Forte...

 

122.JPG

 

Le Chêne et le Roseau

 

Le Chêne un jour dit au Roseau :
"Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent, qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau,
Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr.
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n'auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l'orage ;
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des Royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.
- Votre compassion, lui répondit l'Arbuste,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. "Comme il disait ces mots,
Du bout de l'horizon accourt avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'Empire des Morts.

 

Jean de la Fontaine