23/12/2012

Egypte: une révolution pour rien et un avenir sombre

L'adoption de la nouvelle constitution par une majorité qui représente un seul courant, les Frères Musulman et Salafistes associés, et une seule religion, l'islam, signe l'arrêt de mort (provisoire?) des forces laïques qui prônent la démocratie contre le gouvernement de Dieu dirigé par des Terriens (ce qui est un flagrant délit d'usurpation du pouvoir divin au service de quelques-uns).

Les musulmans qui soutiennent cette constitution sont aveugles et sourds aux appels désespérés des jeunes générations et même des anciennes qui ont en assez de vivre étouffés et persécutés entre dictateurs à l'ancienne sauce et carcan social-religieux. Dieu semble appartenir à un seul état d'esprit, à un seul sentiment religieux, à une seule idéologie, un Coran qui fait corps avec l'époque du Prophète, un Coran qui fait âme avec le conflit, la guerre, la haine, la destruction de l'Autre, un Coran dont la lettre sera désormais inscrite de sang et non d'encre, dont la lettre se fane sous les coups de massue assénés par celles et ceux qui sont ou deviendront des folles et des fous de Dieu. Un Coran qui de Spirituel, Source d'Amour deviendra Criminel, source de Satan, au plus haut lieu du pouvoir de l'Etat égyptien.

Il ne faut pas mentir au peuple d'Egypte. La Religion au plus haut sommet de l'Etat n'apportera pas la prospérité et la paix à l'Egypte. Elle apportera le déséquilibre, la sécheresse des coeurs, la pauvreté, les haines confessionnelles, la confusion intellectuelle poussée aux extrêmes.

Dieu a changé d'époque, de style, et de cycle, avec les êtres humains. Comme à toutes les époques de l'histoire des Hommes. Hélas, rien n'est prévu pour l'accueillir en d'autres lieux et en d'autres espaces. Entre un athéisme en flagrant délit de vouloir imposer sa vérité en Occident et profitant des désordres spirituels du monde tout en misant sur la force unique du matérialisme et un Orient qui s'enfonce dans l'obscurantisme et le retour dans des temps passés, les sectes apocalyptiques vont proliférer. Une ambiance de fin du monde qui n'en finit pas de resurgir.

Si les musulmans qui ont gagné les élections se sentent parfois heurter dans leurs sentiments religieux par des caricatures où des blasphèmes, qu'ils n'oublient jamais qu'ils vont heurter les sentiments de la liberté des êtres, leurs droits et leurs devoirs de citoyens et citoyennes devant les Hommes, leur volonté de changer le monde en dépit des atrocités qui se préparent déjà en coulisse. Les Frères Musulmans veulent la paix mais ils préparent la guerre non seulement à leurs concitoyens mais aussi au monde libre et démocratique. Car Dieu et le Coran ne font qu'un à l'exception de toutes les autres croyances. Un impérialisme mondial de type théocratique se met en place. Ce sera Dieu contre les Hommes. Cela risque de très mal finir pour tout le monde.

Aujourd'hui même, l'Amérique doit sans doute discuter de sa grosse contribution financière à l'armée égyptienne. Mais soyons-en sûr. Si l'Amérique n'offre plus sa manne financière à ce qui fut, jadis, son puissant allié égyptien, l'Arabie Saoudite et le Qatar seront là pour palier à l'absence de moyens. L'Or Noir a au moins une odeur d'essence et la couleur des Ténèbres. Un signe de Dieu... que Dieu n'est pas forcément là où les religieux peuvent parfois le penser et que Satan le Séducteur sème de mieux en mieux le chaos parmi l'Humanité.

Les commentaires sont fermés.