25/12/2012

L'Odyssée de Pi ou le  περίμετρος  de survie d'un naufragé

Il s'appelle Piscine et il fait l'objet de toutes les railleries de ses camarades d'école. Piscine comme le périmètre délimité, dans une ville ou une villa, d'un bassin de détente et de joie.

Il deviendra Pi à sa propre demande car il déteste se faire appeler Piscine ou Pisseux. Pi comme le chiffre irrationnel aux infinies décimales, ni définie mais également ni périodique. C'est le chiffre mystique par excellence. Sans lui, les mathématiques ne peuvent fonctionner correctement. Le monde de la science tourne donc à la fois sur les chiffres rationnels et ce chiffre irrationnel magique. Preuve que même en science, on ne peut tout-à-fait ce défaire de l'irrationnel...

 

Si le diamètre du cercle est 1, sa circonférence est π.

C'est donc à l'aide d'une corde de survie que Pi établira son périmètre de survie autour de sa frêle embarcation suite au naufrage du cargo qui le conduisait, lui, sa famille, et leur zoo, d'Inde au Canada. Ce périmètre de survie dans lequel il va cohabiter, très peu de temps, avec 4 animaux ayant survécu au naufrage: une hyène, un zèbre, un orang-outan, et un tigre du Bengale pour finalement ne survivre qu'à deux: lui et Richard Parker, le félin.

A l'intérieur du cercle, la solitude et la plénitude; l'absence absolue des Hommes et l'omniprésence de Dieu; l'obsession de vouloir survivre à la fois chez le tigre et l'humain et l'obligation pour l'humain de réussir à dompter la puissance brute du tigre, tigre qui peut à la fois être la menace de mort et l'indispensable présence à Pi pour qu'il garde le moral et son instinct intégral de survie à travers la force magistrale de ce tigre qui le menace en permanence; tigre qui pourrait être tout à la fois l'image de Dieu et du Démon, le Bien et le Mal réuni dans cet animal tout-puissant. Et en face, ce petit d'homme perdu dans la jungle océane, impuissant devant les éléments et la puissance féline qu'il va devoir dompter tout les deux en se montrant le plus déterminé, le plus intuitif, le plus ingénieux, pour vaincre un destin qui l'emporte irrémédiablement vers la mort. L'Histoire de l'Humanité en miniature...

Cette douceur de Pi face aux éléments déchaînés de la nature, cette jubilation même alors qu'il peut à tout moment mourir emporté par les flots menaçants; cette tendresse envers Richard Parker, un animal brut de coffrage en mal de chair fraîche, un animal qui oblige Pi à lui céder le peu de confort qu'il lui reste et à se rabattre sur un radeau construit de bric et de broc, un animal qui est à la fois son ennemi autant que son ami d'un point de vue humain mais qui n'est ni l'un ni l'autre du point de vue du tigre; et cette absence de révolte devant Dieu, bien au contraire, des merci répétés et ce bonheur d'exister alors même que sa vie est des plus compromises et qu'il a perdu famille, pays, horizon. Pourtant Pi ne perd jamais le nord. Sa boussole interne fonctionne à plein régime. Il a la foi en lui et la foi ira jusqu'à lui pour le sortir du pétrin.

Il faut aller voir L'Odyssée de Pi. C'est un des plus beaux films mystique jamais réalisé et tourné sur l'Histoire de l'Humanité et sa volonté de survivre à tous les naufrages. Courrez-y ! Vous ne serez pas déçu...à moins d'être le plus grand grincheux de la Terre.

 

3,141 592 653 589 793

 

La Transcendance de Pi

 

 


 

 

Les commentaires sont fermés.