22/01/2013

Portrait de Mokhtar Belmokhtar le Barbare

L'émir de la mort, Mokthtar Belmoktar, n'en est pas à son coup d'essai avec la prise éphémère et meurtrière d'In Amenas. L'Algérien est l'auteur de nombreux enlèvements et meurtres d'Occidentaux. Cela fait au moins 20 ans qu'il combat l'Occident, d'abord en Afghanistan, ensuite en Algérie et dans les pays limitrophes.

Une de ses « réussites » et exploit est d'avoir réussi à faire fuir le Paris-Dakar en Amérique du Sud loin du Sahara. En 2008, le rallye est annulé in extremis suite au meurtre de 4 Français en Mauritanie. Puis décision est prise de le dérouter vers le continent sud-américain à cause du risque terroriste.

Mokmok Tartar, homme d'Allah et du Diable, ne reviendra jamais sur son choix du djihad par les armes. Il se nourrit du Livre de façon stricte et ne contredit aucun verset violent du Coran contre les infidèles et les impies. Il ne croit ni aux Droits de l'Homme ni aux valeurs de liberté, de non-violence, et d'acceptation de la différence entre les êtres humains. Il est l'homme de la monoculture, de la dictature, de la théocratie. Un dieu dirigeant par la haine, l'inhumanité, le mensonge permanent, la dissimulation, l'acte barbare et cruel, la terreur.

L'islam n'en a pas fini avec ses démons. Il serait peut-être temps pour tous les musulmans de s'éloigner des mosquées et des imams qui prêchent la haine et envoie la jeunesse arabe au casse-pipe en semant les germes de la haine de l'islam parmi la société du monde libre. Ce n'est pas la guerre du Bien de l'Islam contre le Mal de l'Occident. C'est la guerre de Satan contre les forces du Bien, de l'Amour, et de la Liberté. Aux Occidentaux de ne pas tomber dans les pièges du Mal tendus par les fous d'Allah que l'on peut aussi appelé suppôts de Satan prêts à la destruction de l'Humanité.

Un petit souvenir d'un homme de bien qu'on aimait bien et que Dieu a rappelé à Lui en plein Sahara.

Les commentaires sont fermés.