29/01/2013

Porno twitts : des animalités en six secondes chrono

En électricité, il y a le watt et le méga, le giga, et le térawatt. Un réacteur nucléaire c'est environ 1'000 MW ou davantage. On obtient de la lumière mais aussi pas mal de pollution radio-active.

En matière pornographique, les oiseaux ont inventé le Porno Twitt grâce à l'application "Vine" qui permet de poster des vidéos d'une durée maximale de six secondes. A l'origine, plutôt dans le but d'offrir à la culture un nouvel espace d'inventivité dans l'extrême court-métrage. En fait, c'est plutôt le cul tout court qui s'empare de la nouvelle application de Twitter.

Et nous allons calculer la chaleur dégagée des animaux en chaleur ainsi :

L'unité de temps moderne, c'est le PT, unité qui se répand dans la puanteur de nos bas instincts naturels et de nos ébats amoureux tout publics.

Et comme logique énergétique, il y a le méga PT, le giga PT et le téra PT. En plus court encore, pour aller dans l'extrême abrégé de la dénomination, cela donne MPT (aime pété), GPT (j'ai pété), et TPT (t'as pété). Avec toute cette bande de pétés amoureux du porno, le Vine a pris des allures de cuite mondialisée. Bon, et si on donnait dans le rétro muet avec le New Charlie Chaplin et ses dames en court-vêtu (voir la vidéo ci-dessous) ? Histoire de faire du burlesque érotique moderne en six secondes chrono ? A vos caméras, femmes et hommes d'art et de culture pour développer vos humanités au cœur de l'amour charnel et courtois. En lapins malicieux et coquins...


Les commentaires sont fermés.