08/02/2013

La moustache et la barbe, codes tunisiens

La barbe, symbole de l'islamisme. La moustache, symbole du syndicalisme de gauche. En Tunisie, le poil a son importance et les imberbes distinguent de plus en plus deux camps qui vont finir par s'entre-tuer si la démocratie meurt étouffée par les violences.

La moustache habille aujourd'hui vendredi les murs réels et virtuels de Tunisie suite à l'assassinat de Chokri Belaïd. La moustache, symbole de liberté, comme l'était celle de Lech Walesa, le révolutionnaire syndicaliste polonais. A la notable différence que Walesa fut reçu en héros par le chef spirituel des catholiques, le pape Jean-Paul II, alors que Chokri Belaïd est devenu la bête noire des mouvements intégristes de l'islam. Un homme vivant. L'autre mort. Un homme  toujours vivant qui a permis à la Pologne de se sortir du piège de la dictature et de la violence. Un autre, mort, qui n'a pas pu achever son travail de liberté auprès de son peuple. Mais la rue gronde et soutient absolument que Chokri n'est pas mort. Il est vivant et parmi eux, comme un certain Christ aperçu de ses disciples après sa crucifixion...l'islam laïque a de ses aspirations qui troublent...

La Tunisie a trouvé son martyr qui ne se battait pas pour obtenir le paradis d'Allah. La Tunisie a découvert un leader qui se battait pour donner sens, dignité, honneur, liberté, démocratie aux habitants d'un pays d'Allah de plus en plus terrorisés et bafoués par les extrémistes religieux. La différence entre les martyrs des islamistes et ceux de la liberté, c'est que les premiers tuent au nom d'un mirage dont ils ne connaissent pas le mystère. Alors que les second prônent le respect de la vie, et des valeurs démocratiques comme spirituelles.

Deux moustaches symboles de la liberté, deux hommes en lutte contre la dictature, d'où qu'elle se présente, sont devenus les symboles inoubliables de la révolution démocratique effective de leur patrie.

La Tunisie se relèvera de son cauchemar. Car son rêve de démocratie est le plus grand et le plus fort.


Belaïd is not dead : Les moustaches emblématiques de Chokri Belaid

http://www.tuniscope.com/index.php/article/21130/actualit...

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.