14/02/2013

Les blogs vont-ils disparaître des médias ou se professionnaliser?

Une alerte supplémentaire concernant l'existence future des blogs se lit ce matin sur l'espace-blog de la Tribune de Genève. Voici ce qu'on peut y découvrir :

« Ce n'est pas la fin des blogs!

« L’arrêt du Tribunal fédéral ne sonne pas le glas des blogs hébergés par les plates-formes médiatiques», déclare l’avocat de la Tribune de Genève, Me Pierre Martin-Achar. Dans un arrêt diffusé le 13 février, le TF relève que si divers États se sont dotés de règles qui limitent ou excluent même dans certains cas la responsabilité civile des hébergeurs de blogs, la Suisse n’a pas adopté de législation particulière en la matière. Du coup, c’est le Code civil qui s’applique. Il prévoit que non seulement l’auteur de l’atteinte peut devoir répondre de celle-ci, mais aussi toute personne «dont la collaboration cause, permet ou favorise celle-ci», sans qu’il soit nécessaire qu’elle ait commis une faute. On attend donc avec impatience que le parlement suisse corrige cette anomalie. Dans l'intervalle, la Tribune maintient son forum des blogs citoyens. Petit rappel, un blog est un carnet de notes interactif personnel. Soyez courtois, originaux et ne vous contentez pas de copier coller des communiqués de presse ou de dupliquer un blog tiers, ce qui était le cas du blog à l'origine de cet arrêt."

Si l'hébergeur peut se voir poursuivi en justice dans le cadre de sa collaboration effective en acceptant de favoriser l'espace de liberté accordé à des blogueurs attaqués en justice par X ou Y, il est entendu, d'après le compte rendu ci-dessus, que l'héberbeur, dont l'Editeur et le Rédacteur en Chef du Quotidien en question, prennent également des risques en cas d'une décision de justice en défaveur du blogueur.

Que vont devenir les espaces libres réservés aux blogs sur les plate-formes médiatiques? Il semble que nous allons vers une professionnalisation des blogueurs qui seront tenus en quelque sorte par le respect de la Charte de déontologie des journalistes. En retour, la plate-forme sera-t-elle prête à défendre ses blogueurs et blogueuses en justice en cas d'attaque? Dans un cas récent, le blog de Haykel Ezzedine, Planète Photo, a du se défendre tout seul devant la justice face à la plainte d'une assurance qui le poursuivait pour la simple reprise sur son blog d'une affiche litigieuse, affiche créée par un parti politique genevois et qui s'est pourtant vue un peu partout !

Une chose est sûre. Les blogueurs sont courageux et osent affronter des sujets délicats sans langue de bois. Leur disparition pure et simple serait dommageable à la démocratie. Sans salaire ni même grande reconnaissance pour leurs apports aux débats de notre temps, avec leur seule passion de s'informer et d'informer, leur façon parfois poétique et ludique de transmettre des choses vitales au partage démocratique, ils et elles sont des perles rares dont la société, pour des raisons bêtement juridiques, risque de perdre la trace. Attendons de voir comment les médias vont se positionner dans le futur face à nous, les blogueurs qui restons encore sur le navire avec le plaisir de servir la communauté de bien.

 



 

 

 

Les commentaires sont fermés.