05/05/2013

A play-pray for Syria

 

Mother,

tu es au Ciel

et je suis sur Terre


« Reviens sur Terre ! »

me disent-ils déjà tous

tentant de m'alerter et de me raisonner.

 

« Tu ne peux pas sauver le monde.

Tu ne peux pas changer le monde.

Tu ne peux pas arrêter la guerre.

Tu ne peux pas changer les cœurs.

Tu ne peux pas changer les consciences.

Tu ne peux pas faire la paix pour les autres.

Tu ne peux pas faire l'amour pour les autres. »

 

Mother,

tu es au Ciel

et je suis sur Terre.

 

Commente-moi cette révolte

qui agit pareille à un volcan

en mon cœur brûlé de laves et de désespoir

devant tous ces gens qui démissionnent en baissent d'avance les bras ;

en mon cœur qui refuse la trahison, d'être cet esclave soumis

à la violence et à cette culture de la mort banalisée.

Impuissant de vouloir combattre la haine coûte que coûte payant pour moi d'avoir été perdant

au prix du sacrifice humain.

 

S'il te plaît, Mother,

écris-moi de là-haut des e-ciel,

des twitts d'amour tombés de leurs nuages

pour me guider sûrement

là où je dois aller

là où ma foi et ma folie me transportent.

 

Mother,

tu es au Ciel

et je suis sur Terre.

 

Si le Tout-Amour

te laisse devenir mon ange gardien,

my Mother,

alors il y a une chance

pour que je réussisse

ce que je ne peux pas réussir

aux yeux de tous les incroyants

qui se figent dans la réalité

de leurs écrans en couleur

dévastés dans leur salon

par les champs de mines

et les meurtres commis

au nom du Pouvoir humain.


Car personne ne peut jamais rien réussir de bon

et de juste sur Terre

sans l'aide du Ciel.

 

Mon impuissance

et ma croyance en l'Amour

sont mes seules armes fatales.

 

Mother,

tu es au Ciel

et j'irai donc à l'Essentiel.

 

picture031_133.jpg

"My Mother and me" à mon retour d'Amérique en 1982.

 Don't close your spirit

Open your limits

Just do it

Entre Sioux et Blancs, c'étaient déjà une douloureuse histoire de haine constante dans une Amérique qui avait mis en Réserves certaines ethnies indésirées de sa population.

 

Pourtant l'Amérique moderne, ce n'est plus le génocide des différentes cultures, cela grâce à la démocratie participative pour tous. Assad, s'il veut vraiment sauver son pays de la disparition, ne peut que se soumettre à la volonté démocratique nouvelle de sa population entière. C'est son seul choix possible d'amour en dehors de l'enfer durable qu'il promet encore à tout son peuple à travers ses agissements diaboliques.

 

 

 

Monsieur Bachar el-Assad, je viens chez vous sans visa d'entrée pour l'Enfer.

 

A mon retour, aurai-je obtenu l'instant fragile de cet amour de la Syrie et du Ciel ?

 

picture051_333333.JPG

Ali le Cham

 

Commentaires

Le jeu online «Wanted: Globetrotters» redémarre sur les chapeaux de roue. Il est temps de repartir en voyage virtuel autour du globe pour tenter de gagner des billets pour un tour du monde bien réel!"
L'important est de participer.

Écrit par : Ajax | 06/05/2013

Merci pour ce billet.

Écrit par : horoscope du jour | 06/05/2013

Les commentaires sont fermés.