07/05/2013

"The Grandmaster", la rectitude de la verticale, le vertige de l'horizontale

Encore un grand film du cinéaste asiatique Wong Kar-wai. Beaucoup de scènes de kung-fu dont la plus belle, celle qui voit Ip Man et Gong Er s'affronter dans un combat où l'amour transpire à travers la gestuelle  du combat. Où comment se battre sans vouloir la mort mais la fréquenter avec la sensualité de la vie et de la loyauté; s'opposer à l'autre sans le haïr; se respecter soi-même et l'adversaire sans chercher à se défiler, sans réduire à l'anéantissement la valeur de l'autre par le sournois, le perfide, le coup tordu. Juste s'imposer par le respect et le pouvoir de sa personne.

Dans notre ambiance actuelle d'un monde qui tue aveuglément sans plus respecter aucun code de l'honneur, ce film de kung-fu nous va droit au coeur.

 

 

Zhang Ziyi dans le film chinois (Hongkong) de Wong Kar-wai, "The Grandmaster" ("Yut doi jung si"). | WILD BUNCH DISTRIBUTION

Les commentaires sont fermés.