16/05/2013

Marie, le loup, et la bergerie des autorités

Fallait-il laisser en liberté celui que la presse romande a surnommé « Le Serpent » ? Assassin un jour, assassin toujours ? Prédateur sexuel une fois, prédateur sexuel mille fois ? Un loup peut-il devenir agneau ? Un vrai loup, sûrement pas. Un être humain, la possibilité de la transfiguration existe. Car l'être humain est sensé avoir une âme et une conscience. Encore faut-il un long processus de guérison et un suivi humain considérable de la personne mise en situation d'être intentionnellement dangereuse pour l'Autre.

A-t-on réellement cherché à connaître durant ces longues années de prison le criminel Claude Dubois, depuis son premier crime commis, du côté des services responsables de son suivi ? Qui parlait avec lui de son avenir, des ses pulsions sans doute difficilement avouables et irrépressibles rongeant son esprit malade et faisant de cet homme un danger mortel pour les jeunes femmes. Et Marie, comment a-t-elle pu tomber sous le charme de son futur meurtrier ? Il y a des signes, des attitudes, des façons qui donnent parfois l'alerte aux femmes. Mais souvent les jeunes filles les ignorent et passe outre leur première intuition de malaise ressenti qui pourrait les alarmer et les faire fuir de pareils personnages monstrueux.

Marie s'est rendue compte trop tard du piège tendu par le loup. Elle en est morte. La vie déroule son film parfois mortel jusque devant les portes de nos maisons. Il n'est pourtant pas question de laisser le territoire aux loups égorgeurs de brebis innocentes. Derrière les barreaux à vie. C'est la seule façon et le seul endroit au monde qui conviennent aux hommes barbares qui ne savent pas respecter l'existence et l'intégrité des personnes. Un loup, un vrai, c'est dans sa nature de tuer. Un homme, un vrai, c'est dans sa propre spiritualité qu'il réussit à y puiser la force d'aimer et à se forger un caractère de non-violence, un cœur sain, et un esprit clair. Combien de millions de loups humains gambadent en toute liberté sur cette Terre transformée en enfer pour tant de victimes ? Et comment faire pour que ces loups humains deviennent à travers une transfiguration spirituelle des êtres humains dignes de respect, d'amour, de partage, soit des êtres de bien apportant leur contribution à un monde meilleur ?


L'horrible soif nous fait tombe mourir

à ton regard d'ange perdu, évanoui

 

Aurais-je pu mieux m'endormir

lorsque la nature vive de Marie

nous appela au secours

et que notre vigilance

nous laissa sans ressource ni retour

au centre de ses urgences ?

 

Je ne suis qu'un être pâle et humain

dont Dieu seul possède l'oeil du destin

 

A toi, Marie,

devant ton auberge, il y avait un mot écrit

adressé à nous pauvres gisants,

un mot tendre et léger, glissant sur l'océan :

 

« La beauté habite la noblesse de coeur

Là-Haut, je deviens le cœur de cette beauté »

 

Tu as beaucoup changé

de Là-Haut

et nous voilà devenus intimes passagers

du ciel de ton tableau

 

A ta famille aimante laissée à son immense douleur

 

Les commentaires sont fermés.