26/05/2013

Barjot perd sa perruque, Frigide se relooke en Ruquier

Quel carnaval! Madame Monsieur tout le monde fait sa manif pour tous. Ah oui, car la manif, ça c'est la démocratie pour tous! Le mariage, alors ça, non! Ce n'est pas démocratique. C'est institutionnellement catholique, Madame. Et c'est la règle d'or qui n'appartient qu'à Dieu et ses descendants. C'est-à-dire vous et moi. Enfin, non, pas tout-à-fait. Vous sans moi. Car moi, je suis un descendant de Satan parce que je défends la cause gay. Ben quoi, elle est gaie, cette cause, non? Elle fait rire tout le monde même chez Ruquier. Tant qu'à faire disons que Dieu s'est travesti en Satan pour participer à la fête et qu'Il aime désormais aussi les homo, les lesbiennes, les trans, et les asexuels qui adoptent des enfants en étant mariés sans jamais avoir de rapports sexuels. Mariage blanc mais mariage quand même entre deux amours qui ne font jamais l'amour et qui élèvent leurs enfants dans l'amour... Piège à con que l'amour.

Comme dirait Coluche: "Faudrait pas nous prendre pour des cons. Déjà qu'on est tous descendant d'un con.... Moi, je suis tombé dans le piège à con de ma maman. Alors si j'avais été adopté par deux tapettes, j'aurais dit simplement à mes copains que j'étais tombé dans l'éprouvette de Frankenstein qui justifiait ma connerie. Et c'est pour ça que je suis devenu un enfant de salaud en salopette, que j'ai voulu être Président des Français et que je me suis tapé un 40 tonnes pour rejoindre Dieu qui méritait bien que je me tape un mec de 40 tonnes avant de le rejoindre. Bonne fête des Mères porteuses. Et, n'oubliez pas le super piège à con de la manif pour tous, : que tous les pères homo portent la manchette messianique, pardon médiatique

« Frigide Barjot, adoption gay suite à l'exclusion à sa propre manif »

 

Les commentaires sont fermés.