28/06/2013

Syrie: le grand apartheid religieux a commencé

Syrie, le grand apartheid religieux a commencé et nous le soutenons par notre manière mondiale de gérer les conflits. Au moment où le plus grand homme politique encore vivant de notre temps s'en va sur la pointe des pieds, il serait temps de le dire et de le crier dans les médias. Au moment même où tous les journaux s'apprêtent à écrire des articles dithyrambiques sur la vie et l'oeuvre politique majeure de Nelson Mandela, le monde entier assassine sa propre œuvre sur des arpèges mineurs et une mer de sang qui nous nouent l'estomac et nous serrent le cœur.

Nelson Mandela a réussi à faire de son pays une démocratie où la ségrégation raciale a été bannie du vocabulaire citoyen d'un Etat. Nelson Mandela a réussi là où même des Etats dits neutres comme la Suisse, voir des Eglises, empêchaient la prophétie de s'accomplir afin que le Blanc conserve ses aisances et son pouvoir absolu politique, économique, militaire, et religieux sur les Noirs. Nelson Mandela a agit en être humain complet. Il n'a pas voulu voir de race supérieure, de religion supérieure, d'esprits supérieurs. Il a voulu voir l'être humain placé devant ses responsabilités d'êtres humains.

Aujourd'hui, l'irresponsabilité du monde, soit l'irresponsabilité de Bachar el Assad, l'irresponsabilité de l'opposition officielle à son régime soutenue par des djihadistes extrémistes et nihilistes, l'irresponsabilité de l'Amérique et de son axe sunnite du Golfe et de ses émirs pourvoyeurs de djihadistes extrémistes et nihilistes, l'irresponsabilité de la Russie ne sachant mettre Al Assad devant toutes ses responsabilités, l'irresponsabilité de l'Europe ne sachant se concentrer sur l'essentiel et l'urgence de la paix, l'irresponsabilité de l'Iran et de son soutien chiites libanais, le Hezbollah, et enfin l'irresponsabilité des nations désunies, font que l'oeuvre construite autrefois pour un pays et par un homme qui avait la foi en Dieu est détruite aujourd'hui en Syrie par tous les hommes qui nous gouvernent et qui ont foi en Rien sauf au Pouvoir, à l'Argent, au Cynisme, au Satanisme.

Nelson Mandela s'en va. Avec lui s'en va la vision de l'avenir pour notre humanité. Il y a quatre ans, quasi jour pour jour, un autre grand faiseur de paix et d'humanité, Michael Jackson, offrit, à la veille de sa disparition, ses paroles alors mystérieuses à son entourage :

 

« Il nous reste 4 ans pour changer le monde »


Nous sommes arrivés au Temps 0 pour que le monde change. La Syrie est notre Temps 0. Si nous ne savons pas changer notre monde en réalisant la paix en Syrie, nous disparaîtrons.

Le camp à soutenir pour la survie de l'Humanité est celui de Nelson Mandela et Michael Jackson.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apartheid

"Smooth Criminal"

Smooth Criminal (Tueur Elégant)

As he came into the window
Quand il est passé par la fenêtre
It was a sound of a crescendo
Le son allait crescendo
He came in her apartment
Il est venu dans son appartement
He left bloodstains on the carpet
Il a laissé des traces de sang sur le tapis
She ran underneath the table
Elle a couru sous la table
He could see she was unable
Il pouvait voir qu'elle n'en était pas capable
So she ran into the bedroom
Alors elle a couru dans la chambre
She was struck down
Elle a été descendue
It was her doom
C'était son destin

[Pre-Chorus] (x4)
[Pre-Refrain] (x4)
Annie, are you okay ?
Annie, est-ce que ça va ?
So Annie, are you okay
Alors Annie, est-ce que ça va
Are you okay, Annie
Est-ce que ça va Annie

[Chorus]
[Refrain]
Annie, are you okay
Annie, est-ce que ça va
Will you tell us that you're okay
Vas-tu nous dire si ça va
There's a sign in the window
On voit bien grâce à la fenêtre
That he struck you a crescendo Annie
Qu'il t'a descendue en crescendo Annie
He came in your apartment
Il est venu dans ton appartement
He left bloodstains on the carpet
Il a laissé des traces de sang sur le tapis
Then you ran into the bedroom
Alors tu as couru dans la chambre
You were struck down
Tu as été descendue
It was your doom
C'était ton destin

[Pre-Chorus] (x3)
[Pre-Refrain] (x3)

You've been hit by
Tu as été frappée par
You've been hit by
Tu as été frappée par
A smooth criminal
Un tueur élégant

So they came into the out way
Alors ils sont sortis dans la rue
It was Sunday
C'était Dimanche
What a black day
Quel mauvais jour
Mouth to mouth resuscitation
Réanimation au bouche à bouche
Sounding heartbeats
On entendait des battements de coeurs
Intimidations
C'était de l'intimidation

[Pre-Chorus] (x4)
[Pre-Refrain] (x4)

[Chorus]
[Refrain]

[Pre-Chorus]
[Pre-Refrain]

You've been hit by
Tu as été frappée par
You've been struck by
Tu as été descendue par
A smooth criminal
Un tueur élégant

Okay, I want everybody to clear the area right now !
Okay, je veux que tout le monde dégage le secteur maintenant

Annie, are you okay (I don't know)
Annie, est-ce que ça va (Je ne sais pas)
Will you tell us that you're okay (I don't know)
Vas-tu nous dire si ça va (Je ne sais pas)
There's a sign in the window (I don't know)
On voit bien grâce à la fenêtre (Je ne sais pas)
That he struck you a crescendo Annie (I don't know)
Qu'il t'a descendue en crescendo, Annie (Je ne sais pas)
He came in your apartment (I don't know)
Il est venu dans ton appartement (Je ne sais pas)
And left bloodstains on the carpet (I don't know)
Il a laissé des traces de sang sur le tapis (Je ne sais pas)
Then you ran into the bedroom (I don't know)
Alors tu as couru dans la chambre (Je ne sais pas)
You were struck down
Tu as été descendue
It was your doom Annie
C'était ton destin Annie

Annie, are you okay (Dad gone it-baby)
Annie, est-ce que ça va (Papa y est allé-bébé)
Will you tell us that you're okay (Dad gone it-baby)
Vas-tu nous dire si ça va (Papa y est allé-bébé)
There's a sign in the window (Dad gone it-baby)
On voit bien grâce à la fenêtre (Papa y est allé-bébé)
That he struck you a crescendo Annie (Hoo ! hoo ! )
Qu'il t'a descendue en crescendo Annie (Hoo ! hoo ! )
He came in your apartment (Dad gone it-baby)
Il est venu dans ton appartement (Papa y est allé-bébé)
And left bloodstains on the carpet (Hoo ! hoo ! hoo ! )
Il a laissé des traces de sang sur le tapis (Hoo ! hoo ! hoo ! )
Then you ran into the bedroom (Dad gone it-baby)
Alors tu as couru dans la chambre (Papa y est allé-bébé)
You were struck down
Tu as été descendue
It was your doom Annie
C'était ton destin Annie
Aaow !
Aaow !

Merci à ma Coccinelle

http://www.lacoccinelle.net/253217.html

 

Commentaires

Monsieur Pacha qu'a Mac,

Perso, j'ai PC. Et vous allez probablement dire que j'ai beaucoup PC en écrivant ce qui suit!

Vous, vous dites:
"Le camp à soutenir pour la survie de l'Humanité est celui de Nelson Mandela et Michael Jackson."

Cela fait un bout de temps que j'avais compris que vos écrits n'étaient qu'élucubrations de type "new-age". je n'en faisais même plus cas. Mais aujourd'hui, c'est le pompon!... Du n'importe quoi dans sa splendeur infinie!
C'est pas possible autrement! Vous devez avoir fumé la moquette dans son entier et en quelques heures. Ou alors, peut-il s'agir d'un tapis d'Orient venu tout droit de Syrie qui a été fumé avec toutes ses franges?

Mettre Michael Jackson et Mandela sur un même piédestal! tous deux Sauveurs de l'Humanité, c'est vraiment du lourd. Il y a gourance sur un des personnage. Il n'est vraiment pas possible d'utiliser l'expression "blanc bonnet, bonnet blanc". Le bon est noir... vraiment Noir!

Et on ne se trompe "de sorte" que lorsqu'on voit des éléphants roses!

Écrit par : Baptiste Kapp | 28/06/2013

Monsieur Kapp, je ne doute pas que les artistes vous dérangent. Hélas, les artistes, même dans leurs délires, ont une vision sur le monde bien plus évoluée et positive que celles des idéologues pourvoyeurs de génocides. Mal à vous. Ils font beaucoup de bêtises dans leurs vies, commettent des excès en tous genres, mais voilà. Si les Beatles n'étaient pas tombés de la lune, aucune révolution possible pour la jeunesse en son temps. Si...mais j'en passe car tant d'artistes ont su montrer le chemin du futur.

Libre à vous de rejeter Mickael comme un visionnaire. Il y a plusieurs milliards de personnes qui ont vibré à son rêve d'amour universel. Point barre.

Bonne soirée à vous.

Écrit par : pachakmac | 28/06/2013

Monsieur PKM,

Vous ne devez pas encore être de retour de votre "trip moquette"! Où avez-vous donc lu que les artistes me dérangeaint. Premièrement ce n'est pas vous qui dérangez -pour autant que vous soyez un artiste- mais ce que vous dites.
Deuxièmement, dans le commentaire qui suit le mien, vous admettez que Michael n'est pas du tout de même niveau qu'un Mandela.
Vous dites:
"Libre à vous de rejeter Michael comme un visionnaire"

Analyse de texte:
Dans cette phrase vous dites "comme" ce qui devrait vouloir dire "de la même façon que si c’était …", donc il ne l'est pas. Vous retrouvez le même genre d’expression, dans
"Il a jeté la proposition comme une vieille chaussette.", par exemple.
Ce qui ne veut aucunement dire que la proposition EST une vieille chaussette, mais qu'elle A ÉTÉ rejetée de la même manière que si elle avait été une vieille chaussette… Saisissez-vous la différence?... Ou alors, ne seriez-vous pas encore de retour de votre "trip moquette"? Les fumées n’étant pas dissipées, la confusion règnerait-elle encore?

Pour dire ce que j’imagine avez voulu dire, vous deviez écrire:
"Libre à vous de rejeter Michael EN TANT QUE visionnaire."
Et là, vous auriez encore été dans l'obligation de préciser que "visionnaire" se rapportait à "Mickael" et non au "vous"... "moi" en l'occurrence.
Il est vrai que je l'aurais compris même sans la dernière précision. Je suis très loin d'être visionnaire, je suis donc exempt de visions... Normal, je ne fume ni tabac, ni moquette…
Je vous conseille de ne pas oubliez que l’abus de «moquette» ou même de «Michael Jackson» peut être «Dangerous» ! Bon retour dans le réel et passez un très bon week-end !

Écrit par : Baptiste Kapp | 29/06/2013

Bonjour Monsieur Baptiste Kapp,

En tant que visionnaire visionneuse qui aime trouver la petite bête quand on la cherche, je pense que les mots se couchent devant la Pensée et alors alors la Pensée est donc plus forte que les mots d'où le besoin voir même la nécessité de produire des images pour se faire comprendre aux yeux des autres. Il faut donc Rêver :))) et...

Très bonne journée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 29/06/2013

Bonjour Baptiste,

Retour sur le réel...Et bien je le vois le réel: total manque d'équilibre entre la vie terre à terre des humains et la religion sensée relié les êtres humains entre eux quand ils sont confrontés à des difficultés matériels ou autres. La réalité? Des Eglises, des Mosquées, des Synagogues qui se déchirent pour le pouvoir des âmes et des médias qui en font grand cas et qui acceptent que les gourous détruisent le monde sans plus d'humanité, sans plus de sens logique, sans plus d'amour et de spiritualité. L'autre est impur. C'est tellement facile de penser la religion comme cela. On éradique l'impureté en se séparant des autres. Il faut donc l'éliminer de la planète Terre. Pas plus difficile que cela le discours de ces "célébrités spirituelles" qui inondent nos médias et détiennent les pouvoirs sur les chaînes médiatiques me font vomir symboliquement.

La guerre en Syrie, c'est quoi exactement son but? Sauver le peuple de son dictateur, comme l'écrivent les médias à longueur de journée? Mais alors, toutes les nations du monde auraient du s'unir dans le même élan de solidarité pour offrir la liberté au peuple et mettre Assad en prison. Là se trouve le stupéfiant et la stupéfiante histoire de la supercherie médiatique, la moquette qu'ils fument tous ces faiseurs de monde, ces détenteurs du pouvoir. Désolé, Baptiste, je trouve ma position nettement plus réaliste. Il y a un peuple qui se meurt et tout le monde s'en fout. Pourvu qu'on ait l'ivresse de la guerre et des armes à l'heure du TJ, n'est-ce pas? Alors voilà. Je choisis le monde des gens qui de leur art créent un futur autre que le futur que les gourous veulent nous imposer par leur violence, leur sectarisme, leur certitude d'avoir raison. Je n'ai pas raison. J'ai ma raison et mes raisons. Et ma voisine, comme mon voisin, ont leurs raisons; comme Baptiste Kapp a sa raison et ses raisons. Le but final est d'être raisonnable pour éviter le pire, soit le crime et l'élimination de l'autre.

Comme cela ne marche pas ou de moins en moins, je deviens déraisonnable dans l'autre sens. Et j'oppose au terrorisme des idées et de son crime fatal, l'idéal de l'amour. Extrémisme qui me conduit sur ce chemin de Damas à rebours du bon sens qui voudrait que je me tienne peinard à ma place de blogueur. J'ai une famille, des enfants que j'aime par-dessus tout. Je comprends la douleur de mes proches quand ils n'arrivent pas à concevoir que je risque ma vie pour des cinglés qui tirent sur tout ce qui bougent et coupent des têtes en démembrant des corps comme des fumeurs de moquette qui ne savent plus ce qu'ils font.

Croyez bien Baptiste, que durant toutes ces révolutions arabes, je n'ai pas décollé de ma chaise bien que ma passion m'aurait bien guidé sur les lieux. Croyez bien Baptiste, que durant les deux ans de détention, chez Kadhafi, de nos deux otages, j'ai fait, sur mon blog, la danse du ventre autour du bouffon dictateur et que j'ai finalement pris l'avion pour y aller le rencontrer. Sans Madame Calmy-Rey, aujourd'hui qu'elle est redevenue citoyenne je peux parler, j'aurais sans doute commis la folie de franchir la frontière entre la Tunisie et la Libye. Aujourd'hui, le dictateur a payé de sa vie ses outrances. Qui l'aurait cru quand nos otages étaient entre les griffes du tout-puissant?

Il faut parfois commettre un acte de ouf pour que la planète réagisse enfin. Alors voilà. Je suis généralement raisonnable mais quand un pays meurt, et que ce pays est l'origine même de nos racines proche-orientale et occidentale, alors je deviens absolument déraisonnable. La politique n'arrive plus à un résultat parce que la real politik globale du monde souffre d'un surpoids de cynisme et de haine. Nous sommes vraiment dans un temps où si, par l'art et la culture, nous ne soulevons pas des montagnes, nous allons tout perdre et notre âme avec.

En passant, je ne suis pas consommateur de coke, de shit, d'héroïne, ou d'une quelconque drogue. Raisonnable, comme je vous l'écris. Parfois même trop. M'évader dans un autre univers et perdre la conscience de ce monde me ferait sans doute du bien.

Très belle fin de journée à vous.

Écrit par : pachakmac | 29/06/2013

@Pachakmac très cher décibel astral,rire oui je vous vois ainsi car vous me faites malgré tout bien rire.On dirait un militaire Vaudois attendant l'arrivée des Deux seuls Bernois qui par leur présence invisible ont flanqué la trouille à tout le monde.
Et vous voudriez nous faire croire que notre pays arriverait à en aider d'autres? prenons les armes mais parler sans agir vraiment sur le terrain pour sauver des vies humaines ne sert à rien.
Cela ne fait qu'empirer le mal montré à des millions de spectateurs,une forme de jeux Romains en somme.
Comme vous dites si bien vous êtes artiste cependant quand on sait les nombreux drames,suicides et divorces au sein de nombreux ménages vivant leur quotidien sous les yeux de scènes bibliques couleurs tendance new-âge pour mieux endormir ou de crucifix dans la cuisine ou la salle à manger .toutes ces familles ont connu des traversées du désert et sans aucun Moise pour les en sortir et les Protestants bien entendu ont été mis à l'index seuls responsables de tous les maux de la création.Cependant à l'inverse des Catholique eux ne mettent jamais une image pieuse pour mieux enfoncer le clou de la culpabilité
Des villages entiers ont été frappés non par la foudre céleste mais de la malédiction née de croyances qui mettaient le bon dieu ou la religion à toutes les sauces pour mieux soumettre les humains endormis par des sermons dignes de l'antéchrist aux pouvoirs de l'église,laquelle a toujours été réfutée en tant que batiment même par le Christ
Alors cher décibel astral quand votre Saint Barthélémy aura pris fin,espérons avant le 26 Aout peut-être qu'enfin redaignerez vous revenir sur terre,on peut réver non? rire
On sait par expérience et vous êtes si jeune, que tout soleil de naissance proche de cette date fera un humain aux idées révolutionnaires comme Gavroche Parcontre ce petit peronnage pauvre comme job,lui est descendu dans la rue avec des pavés non numériques entre les mains .
A moins que vous ne tentiez l'essai d'une nouvelle version ,les fameux Misérables de Victor Hugo mais traitant elle de la Syrie? cependant je vous rassure à force d'en parler deux scieries ont tout de même brulé dans notre Romandie et même là personne n'a pu intervenir à temps
allez toute belle journée soleil pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 30/06/2013

Bonjour lovsmeralda,

Vous me mettez de bonne humeur et pleins de rire. Les scieries peuvent brûler...mais sauvons la Syrie si vous nous le permettez. Je ne déjeunerai plus jamais en paix, sinon. Je prépare le menu avec les autres chefs. Et comme le menu est des plus compliqués à réussir, je prends mon temps tout en faisant connaissance avec ma brigade toquée de cuisine afin que nous soyons tous efficaces sur le terrain. Gavroche, le Grand Victor, vous n'êtes pas si loin assurément. Pas plus de détails ici. Cela viendra en son temps, quand les choses prendront forme, vous pourrez vous faire une idée si vous êtes bien assise sur votre chaise ou si vous n'en croyez pas vos yeux ni vos oreilles:)

Bonne journée à vous. Et merci de me rafraîchir la cervelle avec de l'eau bénite par vos soins. Dehors, j'adooore!

Écrit par : pachakmac | 01/07/2013

@Pachakmac, bon je vois que j'arrive encore à faire rire,une journée de gagné dit-on.Quand aux scieries remarquez les propriétaires eux ne doivent pas autant rire.Ceci étant c'est bien de défendre des peuples tandis qu'en Suisse on est de plus en plus privés de liberté,y'a tout de même un truc dérangeant non? on a beau être tocqués comme l'oeuf sur le comptoir de Prévert mais on est pas encore assez* toqués pour* ne pas sentir l'étau se resserrant de plus en plus dans notre pays!rire
toute belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 01/07/2013

Riez riez bien encore...de vous deux c'est le triomphe de marbre sur les blessures qui vous rongeront la chair en guise de cicatrices.

Écrit par : Cristal Gagnante | 01/07/2013

L'étau se resserre mais la dictature ne peut avoir son dernier mot sur les artistes, lovsmeralda. La liberté est plus forte que la dictature. Plus forte que les milliards des banques. Plus forte et souveraine. Car Dieu l'a voulu ainsi.

Écrit par : pachakmac | 01/07/2013

@Pachakmac,permettez moi de sourire quand on connait la dictature de Dieu.Celle-là même qui envoie au suicide ses enfants désignés comme combattants et toujours en Son Saint Nom!
la religion n'est qu'un couvre chef ,utilisé par tous les temps et conjuguée à toutes les sauces.De Gaules ,dirait un de plus!
Et n'oubliez pas la célèbre dictature des officiants et officiels chanteurs,poètes et autres dilettantes sacrifiant même leur honneur au non de la Sainte Scientologie avec pour excuse,l'argent récolté servira au bonheur d'orphelins! Ben voyons!
bon appétit et bonne fin de journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 02/07/2013

La vie c'est pas une théorie juste l'alchimie de tous les éléments à considérer tant que nous sommes vivants. D'ailleurs on passe tellement de temps à écrire sous l'emprise du mental que j'ai l'impression que le soleil n'existe pas.
Et puis je trouve que les religions sont trop centrées sur l'Homme en général.
Même les héros sont traités comme des stars alors que sans la Nature pas de vie.
Bonne soirée.
Qu'il y ait quelque chose ou pas au-dessus de nous ou ailleurs qu'importe nos vies sont à faire et non pas à savoir car la reconnaissance c'est ce que l'on donne en accord avec et à la moindre vie. Peut-être que la migraine va en finir pour le bien-être de tout le monde avec ce que je viens d'écrire :)))

Écrit par : Cristal Gagnante | 02/07/2013

Se sacrifier au nom de Dieu ou au nom d'un Homme, quelle est la différence, chère lovsmeralda. C'est toujours la même histoire de dictature qui fait que la femme et l'homme ne sont pas libres mais soumis à une autorité. Si j'obéis à l'ordre de marche de mon pays (disons que je suis Américain, pas Suisse) qui m'envoie combattre en Syrie (pure hypothèse de fiction car l'Amérique va comprendre qu'elle a perdu cette guerre comme toutes les autres nations ou Homme-Dieu) je dois dire oui à la guerre et partir ou dire non et me faire emprisonner comme Mohammed Ali, alias Cassius Clay, qui refusa d'aller se battre au Vietnam?

Je pars en Syrie de mon plein gré pour parler de paix, d'amour, de liberté et jouer la paix au ballon avec les enfants. C'est ma liberté et celle du peuple syrien que je défends.

Écrit par : pachakmac | 03/07/2013

Ben ça alors moi aussi j'ai décidé de partir la-bas. Puis-je me joindre à vous ?

Écrit par : Cristal Gagnante | 03/07/2013

Sinon vous savez que l'autorité c'est Dieu ? Oui car il me semble qu'il traite les hommes et les femmes de leur vivant :) Je pense que ses punitions aussi. Pourquoi il attendrait la fin de leur vie, d'ailleurs ?
L'Amour est une autorité et même la principale.
Et la femme le sait mieux car elle porte l'enfant et l'accouche.
Et que pour y arriver elle est bien obligée de suivre ses instincts.
Bonne journée.

Écrit par : Cristal Gagnante | 03/07/2013

@Pachakmac ,je vous laisse à votre meute d'obscurantistes n'ayant bientôt plus rien à envier à celle de l'oncle Adolphe qui lui aussi sacrifia des vies humaines .Se sacrifier n'est pas amour.On ne se sacrifie pas pour Dieu,il a envoyé Jésus justement pour arrêter de vivre comme à l'époque de l'antéchrist et surtout à la manière de l'ancien testament.Lequel reflète le sacrifice Amish et toute ses décadences intellectuelles ainsi que celles d'églises nommées mouvances sectaires
On épaule un homme par amour,sans se sacrifier!
Un humain ne doit jamais être mis sur un piédestal ,un jour ou l'autre la roue se renverse et il doit refaire le chemin à l'envers!
je vous quitte ma radio préférée Radio Eviva ayant l'amabilité de nous retransmettre pour la troisième fois en peu de temps la Marche du Général Guisan qui lui ne parlait pas pour rien dire /rire
Non je n'ai pas mis le Général Guisan sur un piédestal,je vous vois venir,non tout simplement il était le seul qui avait le sourire aux lèvres et ce à n'importe quel moment de la nuit ou du jour.C'était le seul repère vital pour de nombreux enfants grâce à lui et à Nestlé ils ont survécu dans un monde de brutes qui n'a rien à envier à celui d'Internet ne reflétant jamais la vraie vérité réelle celle qui doit en effrayer beaucoup .Ceux qui préférent se construire un monde fantasmagorique plutôt que d'affronter leurs propres démons
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 03/07/2013

Alors pachakmac... Me vient...
Au lieu de se sacrifier vaut mieux se consacrer au consacré.
A l'endroit à l'envers y a toujours un chemin de travers mais il suffit d'enlever ses oeillères pour voir que les fleurs poussent quand même.
Merci lovsmeralda.

Écrit par : Cristal Gagnante | 03/07/2013

Qui vous a dit que je ne partais le rire sur les lèvres? Je ne pars pas pour mourir. Mais bien pour la vie et pour faire vivre. Il y a erreur sur la traduction de mes textes. Est-ce que j'écris en langage crypté ou est-ce vous qui ne me lisez pas correctement. A force de voir le mal chez les autres, il est temps d'y aller chercher le bien. Est-ce qu'un soldat n'a pas besoin de paix et d'amour? Est-ce qu'un soldat ne veut jamais finir la guerre? Je vais pour finir avec eux cette guerre mais sans les armes de la haine et de la mort; je vais pour dire non aux milliardaires qui créent la guerre là-bas, en Syrie. Est-ce bien clair, cette fois. Ou bien dois-je traduire en morse ou en vieux phoque sur sa banquise?:)

Bonne suite de journée. Parfois, c'est comme en tennis. Le public ne voit pas la fin du match avec le même regard que le joueur:)

Écrit par : pachakmac | 03/07/2013

Vous partez quand ?:)))
Bonne chance avec les gorilles !

Écrit par : Cristal Gagnante | 03/07/2013

Mince alors... J'peux vous aider à faire diversion ça marche très fort déjà avec les enfants. Et avec les grands enfants j'peux vous dire que l'exercice en vaut la peine pour la peine...c'est un jeu d'enfant. Grave.

Écrit par : Cristal Gagnante | 03/07/2013

Les commentaires sont fermés.