23/09/2013

Café turc à la Syrienne (6)

 

Si tu achètes la guerre,

 Si tu achètes la paix,

Si tu achètes la mort,

Si tu achètes la vie,

Si tu achètes l'amour,

Si tu achètes la haine,

Si tu achètes le Coran et son Salut,

 

Dis-toi bien que c'est du mensonge,

de la tromperie, de l'illusion, de l'arnaque,

de la manipulation, de l'escroquerie,

de la bigoterie, de la superstition,

de la soumission, de l'indignité,

de la faiblesse, de la stupidité,

de la cupidité, de l'arrogance,

du fascisme, de la torture,

de la criminalité, de la violence,

de la maltraitance, de la malfaisance,

de la honte, de l'obscurité,

de la noirceur, de la méchanceté,

de la cruauté, de la barbarie, de l'ignorance.

 

Rien, dans la guerre actuelle en Syrie,

ne renvoie à cet idéal gratuit de liberté,

de fraternité, de paix,

de bienfaisance, de bonheur,

de bien-être, de culture,

de spiritualité, de grandeur,

de légèreté, d'ouverture,

d'amour, d'échanges,

de chaleur humaine,

de découvertes,

de soeurs et de frères

en recherche d'humanité

tout autour de la Terre.

 

Alors dis-moi pourquoi tu fais la guerre?

Pour l'argent et le pouvoir?

Pour le droit d'être le puissant fils d'Allah?

Pour ses vierges et ses palais?

Pour sa toute-puissance?


Si tu combats pour la toute-puissance

tu recevras l'enfer en récompense.

 

Si tu combats sans connaître

le prix de ta récompense

mais en sachant que tu te bats

pour la liberté de tous,

pour les droits et les devoirs de tous,

alors tu seras un homme, mon fils.


Intervention de Bahar Kimyongur à l'ONU le 10 septembre 2013. Avoir ici:

 

http://lucien-pons.over-blog.com/article-intervention-de-...

20130822_230200.JPG

 

Les commentaires sont fermés.