24/09/2013

Syrie: cela bouge enfin du côté de l'ONU!

Véritable espoir de paix ou encore une peau de banane supplémentaire sous les pieds des faiseurs de paix ?

Il semble que Russes, Chinois, comme Iraniens, Européens, Américains... et Suisses vivent une nouvelle dynamique et sont tous près à aider la Syrie en tirant enfin à la même corde pour réussir l'exploit impensable il y a encore trois semaines à peine.

Souvenez-vous. Nous étions proche de la grande catastrophe, de cette guerre impossible entre les nations déclenchée par une France et une Amérique pressées d'en découdre avec le régime d'Assad accusé, à tort (toujours possible dans un contexte de haine inouïe et de barbarie totale) ou à raison (très probable mais pas absolu), d'être le responsable de l'attaque chimique sur la Ghouta.

Aujourd'hui, on s'éloigne de plus en plus de cette violence planétaire qui nous pendait au bout du nez et l'on semble s'acheminer vers un long et complexe processus de paix où toutes les grandes nations du monde seront tenus par leurs engagements réciproques.

C'est ce qui s'appelle un début de victoire par la non-violence dans un conflit pourtant extrêmement violent et apparemment sans issue pour personne.

Cet espoir retrouvé entre nations nous permet d'écrire combien il est important de lutter de mille et une façons différentes pour réussir à faire triompher la diplomatie sur les armes dans les conflits où l'arme devient absolument contre-productive pour les populations et pour la paix. La dictature se combat d'abord par la diplomatie, et en dernier recours, il arrive que la diplomatie soit encore le seul et dernier recours sur les armes... C'est nouveau et si ça réussit en Syrie cela voudra dire que la guerre devient de plus en plus obsolète sur notre planète. Un bond de géant pour toute l'Humanité... Peut-être...

 

20130822_105920.JPG

Antakya, un objet d'art précieux pour la paix...


 

Commentaires

vous dites "peut-être", cher Pacha K Mac, mais je suis solidairement avec vous et bien d'autres je suis sûre, qui cheminent, dans l'obscurité où de faibles lueurs tachées de sang apparaissent très loin encore à l'horizon.
merci
claire-marie

Écrit par : cmj | 24/09/2013

Les commentaires sont fermés.