30/11/2013

Je couche...mais jamais avec toi si tu m'offres un cadeau

Voici les nouvelles Olympiades du Sexe organisées par Hollande et son gouvernement. Le Sexe étant le sport le plus corrompu et le plus dopé au monde, ce grand Président de la France socialiste a décidé de faire passer la loi pénalisant les clients des filles.

Vous noterez que je n'utilise pas le mot de prostituées pour désigner les filles mais que je garde tout-de-même les clients qui pourraient devenir sponsor... En fait, c'est stupide de ma part de dire que tous les hommes sont ou ont été un jour le client d'une ou de plusieurs femmes. Car selon la nouvelle et impeccable loi vertueuse de la France, chaque femme pourrait effectivement un jour ou l'autre être soupçonnée de racolage et de prostitution si elle se sert de la suprême audace de jouer de sa séduction pour obtenir une voiture, un appartement, ou un simple parfum de son petit ami du moment. Femmes, redressez-vous. Au nom de la vertu morale de ce gouvernement français, vous êtes sommées de gagner votre vie toutes seules par un travail décent vous libérant de l'homme singe mais qui aura toujours l'indécence morale de l'esclavagisme ultra-capitaliste, du salaire offert de votre patron ultra-libéral. Par exemple, 7 euros de l'heure pour cirer les pompes de tous les députés de cette France socialiste et UMP. Ou le même salaire horaire pour jouer les baudruches dans des salons expos dédiés à la gloire de la bagnole, de son achat voulu, mais surtout pas sous la forme d'un emballage cadeau à ces demoiselles en question qui rêvent de la dite bagnole...et peut-être aussi du mec tout amoureux qui se lance tête dans le guidon de course dans la production d'une romance en allumant les yeux d'une fille recevant sa voiture de rêve des mains d'un garagiste tout content de la bonne affaire...

Car la loi stipule en clair que l'obtention d'un bien mobilier, donc d'une voiture ou d'un appartement, offert dans le cadre d'une relation sexuée entre un homme et une femme non mariés est un délit sanctionné par une amende. Comme je connais très peu d'hommes prêt à offrir voitures, maisons, produits de beautés, parfums, ou autres câlineries matérialistes, à des féministes en accord avec cette loi débile qui ne donneront jamais rien en retour aux hommes si ce n'est un avantageux et poli « va te faire foutre ailleurs, macho de merde », je ne vois pas comment la relation homme-femme se développera demain sur le sol français ni surtout comment la France va sortir de son marasme économique. Plus d'argent entre un homme et une femme égale plus d'achats en romantiques, plus de restaurant, plus de chambres d'hôtel, plus rien qui ne viennent corrompre le dieu Saint Amour de Hollandie... A si. Peut-être l'eau fraîche de Vichy qui complétera la gamme gouvernementale et son nouveau fameux dicton idéal revisité : « Vivons d'amour pur et d'eau fraîche. Protégeons la loi votée de Bambi. »

Putain la dégringolade financière dans les boutiques à fringues, les parfumeries, et les destinations relais-château ou autres lieux de villégiature des amoureux dont l'homme non marié finance le tout...ou presque afin d'épargner à Madame de sortir ces économies de bouts de chandelle. Comme au bon vieux temps. L'homme propose, la femme dispose du temps et de l'arrangement amoureux. Et alors combien d'hommes jetés en prison pour le non payement de l'amende. Un nombre incalculable, des millions, sans doute... Et les frais d'hospitalité de tous ces affreux bonhommes mis derrière les barreaux...et qui ne peuvent plus se rendre à leur lieu de travail. L'apocalypse ? De la tarte au pomme à côté de ce gouvernement de pommes stupides et borgnes !

Pour sûr, nous aurons alors un authentique lupanar géant, un de ces bordels révolutionnaires où le gouvernement perd carrément sa tête, son autorité et ses pucelles féministes outrancières. Mais Hollande et ses femmes l'ont voulu ainsi. Donc acte.


 

picture030_3334.JPG

Ma Vénus à la fourrure, tu dirais quoi?

picture039000.JPG

No Fly Zone

http://www.alterinfo.net/Prostitution-La-loi-de-Bambi-est...

 

Loi sur la prostitution: Le client ne payera jamais l'amende

« Si tu respectes la fille de joie avec qui tu fais l'amour, ne paie jamais l'amende que l'Etat français t'obligera à lui verser. »

Tu bois ta bière tranquille, seul, assis à une table du bar. Tu sais que tu vas rencontrer une fille. Maintenant, dans les minutes qui vont venir. C'est assez excitant d'imaginer la rencontre en direct avec une inconnue qui viendra spontanément s'asseoir à ta table pour te parler de son petit chat sans minauder midi à quatorze heures...quand tellement de filles t'allèchent et se dénudent dans la rue en ne te proposant jamais rien d'autre qu'un regard indifférent, ou distant, froid, et hautain.

Mais tu ne sais pas encore qui sera cette fille miraculeuse qui ne t'ignore pas. Tu laisses le hasard agir. Belle, ou un peu moins belle. Jeune, ou un peu moins jeune. Taille mannequin ou alors bien en chair. T'en sais rien. Tu t'en fous. Tu viens pour faire la rencontre d'une femme qui ne te posera aucune question sur ta vie, aucune question sur ta situation financière, aucune question sur ton job, ta fortune ou ton infortune, et tes fréquentations quotidiennes, ton cercle d'amis ou ta solitude extrême. Elle viendra s'asseoir vers toi pour te parler de lambada. Elle prendra un verre avec toi, fumera une ou plusieurs cigarettes sur le trottoir avec toi. Elle te prendra même la main avec grande douceur et tentera de t'emmener dans son lit pour un moment dont tu ne sais encore l'échec ou la réussite de l'acte pour elle comme pour toi.

Tu cherches abondamment son regard et ses sourires. Vous sirotez lentement le whisky et le cuba libre que tu as commandé. Tu ne cherches pas à savoir pourquoi elle pratique le job. Tu sais bien que c'est l'espoir d'une vie meilleure pour elle, pour ses enfants peut-être aussi, qui la pousse et la motive à pratiquer la rencontre furtive sexuelle avec certains hommes contre rémunération.

Tu te dis, vieille scorie religieuse hantant ton esprit spirituel, qu'elle pourrait peut-être faire la manche dans la rue, comme les romanichels, ou alors jouer du violon comme une musicienne de rue avec un chapeau tendu au bon cœur des passants ; qu'elle garderait alors son joli corps bien à elle, rien que pour elle, préservé de toute souillure, de toute salissure masculine. Mais elle n'a jamais eu le talent de l'artiste ni la mendicité du clochard. Elle a pourtant quelque chose de précieux à offrir en échange de ton pauvre cadeau qu'elle attend. Elle a le talent des filles qui savent s'offrir comme des friandises aux inconnus qui passent.

Tu te ravises encore. La prostitution, c'est mal. Point barre. Tu te fais moral, presque pastoral. Tu pourrais aussi lui refiler tes deux cents balles sans rien en échange juste pour lui faire plaisir à travers ce geste noble et chevaleresque de ta part...mais un brin supérieur à sa condition féminine du moment. Tu te sentirais alors comme le colon qui vient avec son fric mais dédaigne la rencontre avec la fille de joie. Comme l'Américain avec l'Indien qui lui distribue un peu de son fric mais lui demande de rester bien sagement dans sa réserve en lui foutant la paix le reste du temps... Castration culturelle et mutuelle. Et elle, comprendrait-elle le sens de cette générosité louche de l'homme blanc possédant les dollars et les jetant dans les bras d'une « sous-femme » pour qu'elle arrête son putain de boulot ? Elle a sa belle fierté de travailleuse du sexe. C'est une évidence. Elle revendique quelque chose qui tient du rapport homme-femme et de la guerre des sexes. Peut-être aussi la générosité de sa séduction ouverte, libre, et le pouvoir de celle-ci sur les hommes qui passent. Elle a sans doute quelque chose d'autre que la mécanique des sexes à partager avec toi. Sinon, elle ne serait jamais venue te demander si elle pouvait s'asseoir à ta table tout en prenant un certain plaisir à faire monter le désir.

Elle porte sur elle un trésor exotique venu des mers du Sud. Si toi tu le veux vraiment, tu devra découvrir, dans l'espace de sa chambre à coucher, le moment d'extase entre elle et toi . Elle te demande, lumineuse et allumeuse, de venir le chercher de ses yeux rieurs et charmeurs. Elle cherche à partir dans une aventure avec toi. Elle te demande de te laisser faire juste l'espace d'un voyage pour nous deux sur ses eaux brûlantes cachées aux foules prohibitionnistes et leurs façons de croire sans jamais avoir vécu eux-mêmes l'échange parfois magique entre une putain et son client.

Maintenant, tu es dans sa chambre où règne une demi-obscurité. Elle t'appelle déjà par ton prénom tout en se collant à ton corps. Tu caresses ses longs cheveux d'ébène et tu glisses tes doigts sur sa nuque. Elle porte un parfum très floral. Elle colle sa bouche à ta bouche. Et la sérénade commence...

Il est plus tard, maintenant. Tu es assis avec elle au bord du lit. Elle te tend une clope. Vous tirez tous les deux sur la même cigarette. Elle a chaud. Toi encore plus. Les corps ont transpiré et ils ont bu à satiété les liqueurs de l'amour. Ensuite, elle te suit dans la douche et te lave tout le corps dans des gestes plein de reconnaissance.

« Te quiero mucho » .

C'était les derniers mots de ma danseuse de charme brésilienne avant que je la quitte sur le pas de porte.

Julia était une prostituée clandestine qui exerçait son job dans un bar de rue réservé aux filles de joie et leur clientèle dans la ville de Bâle. Elle a deux enfants au Brésil. Elle a dû quitté subitement le pays pour le Brésil et je n'ai jamais réussi à la recontacter.

 

29/11/2013

Bitcoin, la monnaie de l'irréalité de notre monde

Le mois passé, j'ai gagné 4'000 francs suisses. Ce mois, je gagne toujours fr.4'000 francs suisses mais mon patron m'a dit avec un large sourire que mon salaire valait désormais 40'000 francs et que dans dix mois, si je continuais à produire pour lui, ce même salaire en vaudrait 400'000...où alors plus rien du tout ! C'était à moi de prévoir si son poker menteur était à mon bénéfice ou... au sien.

En me lisant, vous avez parfaitement compris que cette monnaie qui sévit sur Internet pue l'escroquerie à plein nez. Je pourrais faire la même chose en vendant des petits cailloux blancs tout en disant à mes potentiels acheteurs naïfs que se sont des diamants brut à haute valeur ajoutée...

Attendons le crash de l'avion et les faillites qui s'en suivront pour les gros dindons de la farce. Et dire que je travaille alors que je pourrais être aujourd'hui millionnaire si j'avais acheté quelques bitcoins initialement en circulation sur ce marché des geeks. En février 2011, 1 bitcoin valait 4 euros 15 ; en novembre 2013, 1 bitcoin vaut 842 euros, soit 200 fois sa valeur initiale ! Avec l'achat de 5'000 bitcoins, en 2011, je me retrouverais avec le millions d'euros deux ans et demi plus tard...

A noter que l'émission maximale de bitcoins sera de 21 millions. Au cours actuel, cela ferait près d'un milliards d'euros en circulation... Quand le bitcoin s'effondrera et disparaîtra comme il est apparu, un milliard d'euros seront partis dans les poches des plus illuminés...dont celles de son créateur, anonyme forcément, qui s'appelle Satoschi Nakamoto. Une monnaie qui va et vient entre anonymes de la Toile, qui s'envolent très haut avant de brûler au soleil.

Essaye d'éviter de devenir un bit con tout en restant un beat de la plus belle époque de notre modernité. Sans le sou, mais avec tellement plus à partager avec les êtres humains qui ne sont pas devenus des ordinateurs.

28/11/2013

Les failles trop humaines des fous d'Allah

Partisans du Coran pratiqué à la lettre, réjouissez-vous ! Vos grands chefs vertueux visionnent du porno... Et ce n'est pas une découverte. Puisqu'ils sont aussi parfois adeptes de partouzes avec plein de filles, acheteurs de mannequins occidentaux pour une nuit à fr.10'000 francs, et je passe...

Mais dans notre monde fait d'hypocrisies prodigieuses, on continue à inculquer un Coran pur et dur et à suivre le Prophète d'une façon religieusement sainte et antique. Soit, ils ont bien raison puisqu'ils ont pignon sur rue, ces prédicateurs chassant le naturel au galop. On donne, dans nos médias, très facilement la parole aux purs et durs et une belle autorité à ces religieux qui vont vous dire combien la burqa ou le foulard sont nécessaires à la pratique de l'islam, combien les femmes doivent être sages et dévouées à leur mari, combien toutes celles et tous ceux qui ne respectent pas les canons vertueux de l'islam rejoindront les flammes de l'enfer...

Il faudra encore combien de prêtres, d'imams, de rabbins scandaleux pour libérer la religion d'un âge révolu : celui où la sexualité était une chose à camoufler ; celui où les femmes étaient des sous-êtres, des objets à dévotion, et esclaves sexuels dévoués à leurs maris ; celui où le plaisir féminin était alors une séduction de Satan ?

Pendant ce temps, la France de Hollande fait un gros effort pour rendre vertueux le mâle pervers des bordels... Enfin, le mâle qui a beaucoup de mal à se dégoter une petite amie pour cause de finance désastreuse, de physique ingrat, de maladie incurable, de timidité ou simplement parce qu'il a décidé de ne plus impliquer une femme dans une relation sentimentale durable avec lui à cause de son indépendance farouche et d'un caractère de cochon à faire fuir la plus patiente des épouses...

Si Hollande veut vraiment donner un coup de main aux femmes et à leurs libertés, il devrait déjà s'inquiéter de la grave perversion qui règne parmi les gourous religieux incapables de gérer harmonieusement le spirituel et le charnel en séparant leur terrifiante prédication divine de leur terrifiante et édifiante vie quotidienne passée dans les lupanars secrets et sur les sites pornographiques...à part la mosquée, l'église, ou la synagogue...bien entendu.

Qui est crédible en ce monde ? Celui qui se prétend saint devant l'humanité et devant Allah et fait la bête ou celui qui se fait bête devant les êtres humains et Allah et agit en saint bienfaiteur dans les faits ? A voir l'Italie et son empereur Berlusconi, qui n'est pas un fou d'Allah mais qui fut un grand ami de feu Kadhafi, il semble que celui qui se prétend saint à encore de très beaux jours devant lui et de très nombreux fans et folles de lui...par hypocrisies mutuellement pratiquées au quotidien...

Thanksgiving, prient pour tes dindes et tes dindons.

 

http://www.tdg.ch/monde/ameriques/nsa-traque-habitudes-po...

 

 

 

27/11/2013

Free Bahar Kimyongur!

Que font l'Europe et ses institutions ? Que font nos pays, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Italie en tête pour protéger Bahar, un activiste et intellectuel turc de gauche qui défend la démocratie et les libertés! Vivons-nous en terre de liberté ou en terre islamisé par des pouvoirs mensongers accusant d'actes illégaux et terroristes de simples et honnêtes activistes de gauche ?

La Turquie d'Erdogan exige son extradition depuis des années pour activités terroristes de la part de Bahar. Hors Bahar n'est pas et n'a jamais été un terroriste sauf à considérer que la subversion d'extrême gauche est d'ordre terroriste pour des états prétendument démocratiques. Plus grave encore. La Turquie d'Erdogan laisse entrer sur son territoire, et sortir de celui-ci pour faire la guerre en Syrie, des terroristes liés à al-qaïda ayant domicile ici en Europe ou provenant des pays voisins de la Turquie.

Et c'est Bahar, un innocent, qu'elle recherche en priorité. Erdogan et son pouvoir n'ont-ils pas d'autres chats islamistes à fouetter ?

L'Europe n'a plus à donner suite à cet harcèlement systématique du pouvoir turc contre un homme de bien mariés et père d'enfants qui l'attendent à la maison, en Belgique. Free Bahar!



http://www.michelcollon.info/Bahar-Kimyongur-n-est-pas-un...

 

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_dhkp-c-l-arrestati...

 

http://www.michelcollon.info/+-Bahar-Kimyongur,965-+.html