30/06/2014

Pour l'amour du jeu...et de la victoire !

On n'oublie jamais

les beaux mouvements

de nos cœurs adolescents

ces instants de pureté

sublime sentiment d'éternité

ultime moment d'invincibilité

 

Tu joues avec la balle

pour l'emmener au bal

obtenir ce droit de l'aimer

de la chérir de la caresser

au centre vital de l'action

 

Encore un peu

encore beaucoup

encore passionnément fou

de ta juvénile éternité

 

Tu marques un premier goal

et ses yeux font lover goal

Tu dribbles au milieu de ses jambes

entre dans sa surface d'ébullition

Elle retombe su toi et se cambre

Elle te demande réparation

penalty dans la chambre noire

Tu tires tranquille dans son goal

Elle ne retient que ta lumière

et ses filets qui tremblent

 

Fin du temps réglementaire

Egalité parfaite entre les corps

Temps addictionnel des réjouissances

Elle veut du jeu charnel tout en puissance

malgré la sueur et la fatigue qui vous éreinte

 

Ta voix se colle au lobe

son oreille brûlante mordillée d'étreintes

exige de sentir encore la poudre

se répandre sur le gazon

derrière la ligne de but

au fond de sa cage labourée


Tu l'envoies jouir au septième ciel

 

Tu marques pour la troisième fois

et son ultime orgasme fait loi

Elle siffle la fin de la partie

te déclare vainqueur de sa vie

héros de ses instants de magie

 

 

à Xherdan Shaquiri

et à notre Nati

pour qu'elle nous accomplisse

ce rêve suisse de gosse complice

de tous nos délices

 

29/06/2014

Et si la Nati se trouvait dans le rôle de...

Bonnes à prendre... Elles le sont toutes... Enfin, les unes plus que les autres. .. Je vous vois venir. On parle de victoires de football. Pas d'autres choses. Mais voilà. La Nati apparaît aux yeux des autres nations qualifiées comme la fille facile que l'on rêve d'affronter et de b... Et puis, ce doute. Il y a comme un os qui surgit dans le scénario... Vanda avance... Vanda dribble... Vanda ruse... Vanda n'est pas à vendre ni à prendre. Elle défend son territoire. Elle fend le trottoir, assume son rôle, allume l'adversaire mais n'éteint pas son propre feu intérieur. A la fin, ça va Seigner. Et il restera comme du rouge d'Emmanuelle sur les cœurs estomaqués. C'est du cinéma. C'est aussi le football.

A la Nati d'enfiler sa fourrure et de monter sur scène avec des saillies footballistique à faire trébucher l'Argentine...

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/971397-la-venus-...

 

20140629_150835.JPG



20140629_153953.JPG

Nati pas faite pour dormir mal

Qu'il est important le temps de repos, de récupération, et de régénération du guerrier lors d'une Coupe du Monde.

Comment dorment Gelson, Ricardo Johan ou encore Gökhan ? Si toute une équipe est inquiète du lendemain, à l'image du Brésil de Neymar, il y a peu de chance pour une équipe d'arriver en finale. La Colombie du prodige James Rodriguez pourrait bien faire tomber un ouragan de larmes sur tout un pays sauf si son Christ Sauveur, Neymar Junior, le star née de la favela, descend et ressuscite tout un pays de son calvaire et de sa croix en passant un tour de plus par miracle.

Côté Suisse, on veut qu'elle crée l'effet domino chez ses adversaires. Quelque chose comme un processus psychique irréversible et irrésistible déclenché par une ambiance et une atmosphère propre à la métaphysique d'une équipe. Faire trébucher l'un après l'autre les plus grands du monde footballistique, créer au final un résultat surréaliste digne de Dady Dada. Personne n'imagine la Suisse battre l'Argentine. Elle ne l'a d'ailleurs jamais réalisé. Personne, surtout, n'imagine que Shaquiri et les siens iront jusqu'au bout. Ce serait de l'ordre du paranormal pour toute la planète football.

Eh bien, c'est justement comme cela que la Suisse doit l'envisager. Réaliser un truc paranormal proche de la pataphysique chère à Alfred Jarry. Et ne pas se préoccuper de perdre puisque tout les experts du foot les voient rester impuissants devant l'Argentine...et les autres si par hasard cette Nati persiste et signe.

Bien dormir et jouir du bonheur d'être encore vivants dans cette Coupe du Monde complètement folle. Une folie qui pourrait aussi rimer avec Helvétie et Nati.

 

Quand j'étais gosse, je tapais dans un ballon

Il y avait deux pruniers

au milieu du pré

un but et un gardien

un tireur comme frangin

 

Et puis voilà...

Pelé comme horizon

Félix comme chat

Jairzinho et Tostão sur le gazon.

 

Et puis voilà...

cette chance de rêver en paix

d'avoir comme héros,

quelque part dans sa petite tête,

des hommes qui tapent dans un ballon,

des hommes qui partent joyeux à la guerre

et qui, à la fin de la guerre, reviennent en vie

remplis d'amour même s'ils sont morts sur le terrain;

des hommes qui se respectent et se serrent dans les bras,

rient et pleurent de joie ou de détresse,

donnent tant et plus aux liesses populaires

pour un engouement planétaire incomparable.

 

Et puis voilà...

Un missile de Tostão.

La fusée à cinq étages de Pelé.

La bombe atomique de Jairzinho.

La défense anti-aérienne de Félix.

 

Le football,

vous pouvez cracher dessus,

le haïr, et dire tant de mal sur lui.

 

Mais sans le football,

les rêves des garçons ne seraient pas les mêmes.

Ils s'appelleraient tous

Boko Haram ou Ben Laden,

et leurs talents seraient apocalyptiques.

 

Et puis voilà...

C'est le foot.

C'est l'enfance de l'art.

Et même les enfants des bidonvilles

se comparent à leurs idoles

en tapant dans le ballon du Mondial,

rêvant de devenir de grands guerriers du gazon

dépensant leurs énergies sur un terrain de foot

et non dans une armée fracassant la nation voisine.

 

Et puis voilà...

C'est le football.

Et comme guerre mondiale, j'adooooore.


En souvenir de l'enfant syrien orphelin

 

20130823_100842.JPG

Hop Suisse !

 

28/06/2014

Diego Benaglio, la main de Dieu de la Nati

Pour contrer le pied MAGIQUE de Messi, il faudra bien la main de DIEU de Diego ce prochain mardi de toutes les folies.

 

Diego Benaglio siegte mit Wolfsburg deutlich. (Reuters)

 

http://www.blick.ch/sport/fussball/international/frei-tri...

 

 

MATCH PLEIN EN "O" POUR LE PORTIER SUISSE

 

http://braceletsenligne.eu/bracelet-sport/