23/07/2014

Lettre d'un « raciste culturel » à Alexandre Douguine

Cher Frère d'Orient,

 

Dans mon monde de la "décadence et de l'indécence", de celui du "colonialisme et du post-colonialisme", tous que nous sommes, femmes ou hommes, portons sur nous votre infamante étiquette de « racistes culturels »lire ici:

http://www.hebdo.ch/hebdo/culture/detail/alexandre-dougui...

Dans votre monde continental et non global, l'eurasisme, il semblerait que vous soyez tous si différents mais tous tellement plus intégrants des autres communautés mondiales que nous-mêmes, Occidentaux, peuples décadents qui vivons du côté du soleil qui se couche, devrions être étiquetés racistes envers vous et toutes les religions et cultures non originaires de nos contrées. Les droits de l'Homme, la démocratie, le libre arbitre, les choix individuels et les goûts sexuels seraient une très mauvaise sauce exclusivement issue de l'Occident menant à la décadence des peuples et à la destruction du monde.

Vous êtes le théoricien et l'adepte d'une survivance orthodoxe conservatrice devant lutter contre le rouleau compresseur de cet Occident en déroute, matérialiste, qui ne vivrait plus qu'à travers des logos marchands tel Mac Donald ou les smartphones, le fameux iPhone de Apple (la Chine comme la Corée, l'Afrique comme l'Amérique du Sud, en fabriquent de plus en plus de leur propre initiative et devancent peu à peu l'Amérique mais passons sur la mondialisation et le matérialisme global de l'Humanité. Je crois savoir que les milliardaires vivant dans des demeures et sur des yachts d'oligarques existent aussi chez vous et ne rejoignent pas forcément vos pensées mystiques dans leurs façons de fêter en boîtes de nuit comme n'importe quel Occidental décadent).

Cher Frère d'Orient, je dois hélas penser que nous sommes à la fois tous mêmes et tous autres. Que si je suis né en Occident, je ne suis qu'un homme parmi sept milliards d'autres êtres humains habitant cette Terre. Je me construis depuis ma plus tendre enfance et je me cultive par toutes mes diverses curiosités m'appelant à rencontrer d'autres mondes, d'autres univers d'autres façons de penser, d'autres repères qui viennent ébranler mes propres repères. Le doute fait partie intégrante de mon existence et les certitudes sont quasi inexistantes. Même Dieu est le plus grand point d'interrogation réfléchissant au fond de ma conscience. Et mes sources divines sont multiples et multipolaires. Alors croyez-vous sincèrement que je sois un Occidental raciste ethnocentré sur lui-même ? Pensez-vous vraiment que tous mes sœurs et frères qui vivent autour de moi dénient à la Grande Russie le droit de développer son imaginaire et son avenir, ses bases culturelles et sociales, ses goûts, ses couleurs, ses sonorités ?

Cher Frère d'Orient, je dois vous avouer que je n'aime pas trop les théories sur les races et les cultures. On sait où cela à mener dans les siècles passés. Je préfère parler en simple être humain allant à la rencontre d'autres êtres humains. Si je ne connais pas la langue, que nous ne pouvons pas nous parler ; si je ne connais pas les codes sociaux qui vous guident et vous rassemblent ; si je ne connais pas la profondeur et l'élévation exacte de votre religion orthodoxe ; il me reste néanmoins et surtout le regard, le sourire, l'amour à partager avec vous sur les arts, la peinture, la musique, la littérature, la danse, la nourriture spirituelle et charnelle qui nous habitent et nous animent de passions formidables.

En ces temps dramatiques qui cherchent à nous diviser encore un peu plus ; en ces temps de barbarie qui ne connaissent point de frontières ni de cultures ; j'aimerais juste vous redire que nous, êtres humains, habitants de la planète Terre, sommes tous mêmes et que nous sommes tous autres. Sans théorie, sans racisme, sans fascisme.

Cher Frère d'Orient, vous vous déclarez fier d'être du côté du soleil levant, soit la nouvelle aube de l'Humanité, et vous nous déclarer, nous autres d'Occident, décadents, car ceux du soleil couchant. J'ose, eu guise de longue conclusion, vous poser cette question :

Depuis que l'être humain a su que la Terre était ronde, chaque être humain a pu dès lors se déclarer libre de se se proclamer venant du soleil levant ou du soleil couchant. Ne serait-ce pas que les vieilles certitudes religieuse d'avant le temps de l'Inquisition agiraient encore sur nos faibles consciences pour que l'on continue à dire et à écrire que la Russie est à l'Orient et l'Amérique à l'Occident ? Car quand le soleil se lève à Manhattan, il se couche à Moscou. Ceci est une absolue certitude à la fois scientifique et divine depuis Nicolas Copernic vers 1500 après J.-C. qui proposa alors la théorie de l'héliocentrisme qui s'opposait au géocentrisme. Je vous propose ainsi une nouvelle révolution copernicienne pour notre monde technologique et humainement global en ce début de XXIème siècle :

Ce ne serait donc pas les Hommes (le Soleil) qui tournent autour de leur société (la Terre) mais bien la société qui tourne autour de ses individus (le côté solaire de chacun et chacune d'entre nous usant de son libre arbitre et de sa liberté dont vous aimeriez tellement que Vladimir Poutine exprime plutôt que sa face... lunaire qui tourne pareille à la Terre autour du soleil et qui menace le monde d'une nouvelle guerre mondiale développée sur des néo-fascismes culturels et sociétaux menaçant à la fois...l'Orient et l'Occident d'une disparition globale.

Avec une telle Révolution, il se pourrait que la face de l'Humanité en soit bouleversée...

Commentaires

Cher Pachakmac loin de moi l'idéede remuer les couteaux dans les plaies mais peut-être que ce Frère D'orient auquel vous vous adressez rit sous cape sachant qu'aucune église n'a réagi en temps voulu pour dénoncer la brutalité à l'égard de jeunes enfants sans oublier l'existence des camps de concentration
Avec des peut-être des si et des la on mettrait Paris en bouteille/vieille expression /mais peut-être qu'en dénonçant ce qu'elles ont reconnu après plus de 60 ans de déni,n'en serions nous pas là,allez savoir!
Et l'on sait après les avoir entendu grâce à la TV ,des étudiants venus de pays Arabes et des pays de l'Est affirmer avant de repartir chez eux :jamais nous n'aurions pensé qu'il y ait autant de mamans et grands mamans abandonnées par leurs enfants,belle publicité pour notre pays ne trouvez vous pas?

Écrit par : lovsmeralda | 23/07/2014

Les moeurs familiales... Oui, nos enfants, bien souvent et pour x raisons, n'ont plus le temps de s'occuper de leur vieux père et de leur vieille mère. Faut-il les en blâmer? Ou est-ce ce système toujours plus demandeur de performances et de gains qui fait que les enfants, épuisés, n'ont plus les ressources nécessaires pour trouver le temps de s'occuper de leurs chers parents? Beaucoup d'enfants culpabilisent devant la lourdeur handicapante de leurs parents. Ils se sentent impuissants dans les soins à donner et manquent totalement d'énergie pour affronter des années durant un soutien continu à des parents qui subissent moult bobos physiques et parfois psychologiques.

Ne jetons pas la pierre sur nos enfants. Les filles et les fils qui arrivent à tout concilier sont admirables. Et on ne parle jamais d'eux, ou presque, dans les médias... Bonne journée à vous Lovsmeralda.

Écrit par : pachakmac | 24/07/2014

@Pachakmac désolée mais quand sait le temps qu'ils passent pour beaucoup à tchatter sur Facebook ou autre et le peu de réponses accordées en retour aux questions envoyées par textos de la part de parents,on ne peut pas dire qu'ils se fatiguent vraiment et qu'ils soient admirables !
Depuis quand met-on des humains sur un piédestal? c'est ce qu'il y a de plus ridicule !

Écrit par : lovsmeralda | 24/07/2014

@Pachakmac je ne généralise pas je tiens à le souligner mais je ne sais pas ce que penseraient ces étudiants de pères de famille s'énervant sur une console avec leurs gosses et qui oublient carrément de répondre à un SOS de panique envoyé par un des parents
Le virtuel a détruit de nombreuses relations humaines et fort heureusement de jeunes parents ne sont pas encore poings et pieds liés à toute cette technologie qui n'a pour seul but que de faire dépenser de l'argent et laisser ses meilleurs amis mourir les uns après les autres pour ensuite hypocritement pleurer sur leurs tombes
toute belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 24/07/2014

Les commentaires sont fermés.