28/07/2014

Le dos bossu des Américains et des Européens

Le monde est trop lourd à porter et la justice du monde encore plus lourde à s'imposer.

Depuis le siècle des Lumières, la démocratie a tenté une percée décisive sur la planète. Elle a échoué parfois sur des conflits interminables et hautement criminels. Comme Sisyphe, elle a remonté sa pierre sur la montagne à chaque fois persuadée que, comme le disait Churchill, la démocratie est un mauvais système mais elle est le moins mauvais des systèmes de gouvernance que l'Humanité ait inventé durant ce quart de millénaire et cette fameuse date symbolique de 1789, an zéro d'un nouveau système universel sensé réussir à terme la paix globale et éradiquer la guerre violente par les armes.

Mais, diront les royalistes et les amis des dictateurs, la démocratie à commencé par les charrettes de guillotinés et la Terreur imposée à tous pour passer du royalisme à la démocratie...un peu comme si aujourd'hui les djihadistes islamistes devaient passer par la même phase pour imposer la charia au monde entier... Puis la démocratie a poursuivi son chemin douloureux en plaçant au pouvoir, en Allemagne, le pire dictateur que l'Humanité moderne ait connu : Adolf Hitler. Avant, il y avait eu de nombreux conflits guerriers, dont la boucherie de 14-18... tout cela sous le règne des régimes démocratiques... Et après, il y a eu bien d'autres conflits en Amérique du Sud, en Afrique, ou encore en Asie sous couvert d'imposer au monde le nouvel ordre démocratique universel.

Mais est-ce que les lois démocratiques sont comparables aux lois de la charia ou à celles d'un régime totalitaire quelconque ? Assurément pas. Les lois démocratiques évoluent avec le temps et l'espace ainsi qu'avec la volonté des peuples alors que la Loi islamique découle du Coran et des principes dictés dans le Coran il y a près de 1400 ans ! Quant aux dictatures laïcs, elles sont le fait du prince qui s'est emparé de tous les pouvoirs. Lui seul décide et plie la loi à ses propres désirs de puissance sans consultation du peuple. Dieu du Ciel ou Dieu sur Terre, les principes en sont les mêmes. Un seul homme (jamais de femme...) guide la nation.

Alors oui. La démocratie est tordue, corrompue, et très imparfaite. Elle n'a pas encore réussi à s'éviter et s'épargner les conflits armés ni à trouver suffisamment d'adhérents à sa profession de foi à travers le monde et même issus de nos propres pays démocratiques. Attaquées sur tous les fronts de l'idéologie, la démocratie subit tous les coups de la liberté d'expression universelle. Dans la réalité, elle se fouette et se flagelle elle-même en laissant dire n'importe quoi par n'importe qui sur son dos.

La démocratie est bossue. Mais elle a vraiment besoin de grands démocrates éclairés pour la défendre coûte que coûte, encore et toujours, face aux risques perpétuels encourus par les mouvements réactionnaires et totalitaires. Ce n'est pas encore demain que la démocratie triomphera partout dans les consciences humaines. Alors ne lâchons rien si nous voulons encore exercer notre libre arbitre en ce monde certainement trop fou et criminel.

Commentaires

@Pachakmac dommage qu'entre la théorie et la pratique le fossé de la réalité ne cesse de se creuser ,On ne pourra pas reprocher aux croutons et ringards le démantelement des centrales choix des décroissants et de la part d'autres utopistes qui malgré tout continuent tous d'en profiter
Ils rêvaient de revenir à une époque ou on avait faim mais avec le confort malgré tout,hélas trois fois hélas l'austérité réclamée a un prix à payer et demandera sans doute beaucoup de sacrifices à consentir par ceux-là mêmes qui ont su jouer sur la corde sensible de l'électorat en prenant pour paravent et comme d'habitude la sécurité des enfants de demain
Et voyez vous depuis le temps qu'ils sont pris en otage ces pauvres enfants tout comme la nature,les animaux,les personnes âgées même les ordures du moins certaines ,les plus toxiques à deux pattes elles ne risquant rien on peut se demander quels seront les thèmes choisis pour de prochaines élections
D'autres que vous auront révé d'un monde plus agréable à vivre mais comme tous avant eux il leur aura fallu d'abord apprendre à changer leur propre regard sur ce monde qui regardé avec des yeux pessimistes sera toujours considéré comme imparfait
Et pourtant même par temps de pluie qu'il fait bon vivre dans un pays ou on a le droit de s'exprimer manger et rire sans se soucier d'être enfermé
Excepté il va de soi par les éternels rouspéteurs qui trouveront toujours quelque chose à redire à nos comportements axés et ce depuis toujours sur la biodiversité naturelle et bien Suisse et qui n'avait jamais posé problème avant l'arrivée d'Internet et sa descendance de gadgets vituels,on se demande d'ailleurs bien pourquoi et comment faisait- on pour vivre avant surtout qu'on ne vivait pas plus mal bien au contraire
Et ce grâce aussi aux bistrots ou de vrais collégiens plus tout jeunes savaient faire rire la galerie,mais les Poutzfrau de l'environnement et des bonnes mœurs ont passé leur aspirateur pour supprimer les non conformes à leurs propre désirs,on voit le résutat !
Alors avant on a eut faim froid et gelé lors des vendanges mais dieu du ciel qu'il faisait bon rire .Ce qui a toujours surpris les plus sophistiqués , plus on nous en faisait plus on riait,on avait compris que c'était le seul moyen de tenir tête et que nous ne serions jamais moutonnés
C'est peut-être une des raisons qui fait qu'en Suisse de nombreux enfants ont souffert de cyphose ou rire comme des bossus était devenu une expression très courante
Allez toute belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.