16/08/2014

Copulation intersidérale (ou comment réussir son couple)

Chapitre 1

 

Premiers baisers entre LooL et LooLa

2014-08-16 12.23.42.png

2014-08-16 12.23.422.png

 

2014-08-16 12.23.4222.PNG

 

2014-08-16 12.23.42222.PNG


2014-08-16 12.26.14.png

 

2014-08-16 12.26.144.PNG

 

Chapitre 2

Principe darwinien basique de la survie des espèces pratiqué au service du couple par LooL & LooLa.

 

Eh ! Tu fais quoi là, LooL !?

Mais tu veux me bouffer !?

Joue pas au requin-maquereau.

Ça marche pas avec moi.

2014-08-16 13.05.25.png

T'inquiète pas, LooLa. Laisse-toi faire.

Je recherche juste ton point orgasmique.

Ton point G qui t'attache à moi, quoi.

2014-08-16 13.10.10.png

Ah bon ? Il se trouve dans cette région-là ?

 

Chapitre 3

 

Ils se marièrent, ils furent heureux, et eurent beaucoup d'enfants.

 

2014-08-16 13.09.04.png

2014-08-16 13.06.35.png

Mais t'es dégueulasse, LooL !

On dirait que tu te transformes en gros mérou vorace de moules,

un pornographe de la première heure,

et que je fais office de breakfast à ton appétit gargantuesque.

2014-08-16 13.09.044.PNG

Mais non, Loola.

Juste une petite réorientation de nos points communs érotiques,

une opération chirurgicale artistique.

Et Hop ! Nous nageons alors en plein bonheur existentiel.

Tu deviens ma queue de sirène

et je suis ta tête de comète.

Ensemble nous allons à la conquête du monde.

Chuut, maintenant. Laisse-toi renverser.

Et rouvre les yeux seulement après l'orgasme.

 

2014-08-16 13.09.0444.PNG

Oh LooL. Comme je t'aime pour la vie !

Moi aussi, ma LooLa.

L'océan, toi, et nos enfants.


Commentaires

@Pachakmac merci pour l'éclat de rire en lisant le titre ,il est vrai cependant qu'à force ,autant imaginer l'amour entre deux astéroides !
belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 16/08/2014

La poésie en arrosoir de deux cailloux humanoïdes de l'espace tombés mystérieusement dans une rivière magique et découverts par un poète. L'histoire est véridique et les dates des trouvailles aussi... Reste pour un géologue à déterminer si LooL et Loola sont bien de nature extra-terrestre et pas seulement le fruit de l'imagination d'un poète. S'ils viennent d'ailleurs, vous pouvez sortir, chère lovsmeralda, la calculette pour savoir combien de millions de dollars ils vaudront sur le marché des reliques mises aux enchères ou propriété d'un musée helvétique où ils verront défiler les centaines de milliers de visiteurs et visiteuses ébahis d'ici cent ans avec toutes ces photographies accumulées pour des collectionneurs en quête d'authenticité artistique créé par un drôle de poète disparu...;)))) J'adore l'idée d'être potentiellement riche et célèbre comme Crésus dans un futur proche et en même temps pauvre et anonyme comme Job dans la réalité mortelle de mon existence.

Écrit par : pachakmac | 16/08/2014

Juste un complément sur ce billet et la dernière chanson ci-dessus sans perdre toute ma raison sans dessus dessous. Omri, en arabe, signifie "ma vie" en français. Et mon adorable et dernière ex-épouse a pour nom de famille "Omri". Où comment rendre un homme inconsolable et spirituel comme un sadou ne touchant plus aucune femme depuis bientôt trois ans... J'attends un nouveau miracle... Homme de foi, je reste confiant sur les signes de Dieu.

Écrit par : pachakmac | 16/08/2014

@Pachakmac Dieu n'a jamais dit attend en cultivant ton nombril ,il n'a jamais interdit aux humains d'agir par eux -mêmes et surtout il a donné l'intelligence à certains de trouver des trucs se qui relève des bienfaits du créateurs à leur égard pour en aider d'autres et ce grâce à des dates précises comment trouver sa part de bonheur sur terre sachant que celui ou celle trouvée ne sera qu'une moitié et que tout deux devront faire beaucoup d'efforts pour arriver à surmonter toutes les difficultés mais encore faut-il savoir ce que l'on veut et peu d'humains en réalité savent exactement ce qui leur convient .
Car à trop gouter aux fruits défendus ceux -ci finissent tous par être insipides
Notre génération s'est attachée aux beautés du cœur et non physiques c'est le grand paradoxe entre vous et nous,les apparences ne oomptaient pas,la mocheté du quotidien vécue jour après jour nous offrait des beautés cachées mais à découvrir elles aussi jour après jour.
l'Amour ne se vit pas en se regardant dans les yeux,il se vit main dans la main en fonçant tout droit dans la vie et sans se soucier des rumeurs de salon ou de la rue
Et comme on dit passion et raison ne font jamais bon ménage!
tout bon dimanche pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 17/08/2014

Même si j'approuve les propos de Lovsmeralda, plus sages, restez confiant Pacha.

Il est un temps pour rêver, espérer, s'illusionner.

Il en est un autre pour vivre.

Et parfois les deux se rejoignent.

Écrit par : Jmemêledetout | 17/08/2014

Coucou. Erreur, lovsmeralda. J'en oublie pas les beautés de l'esprit et du coeur malgré ce que vous pouvez bien imaginer. Je suppose que mon dernier billet de hier soir vous en convaincra. Je visite aussi des personnes très âgées dont la beauté sublime n'est plus physique, quoique. Une femme très âgée peut aussi porter corporellement une beauté physique autre que sexuelle, une beauté burinée par le temps, les aventures, les voyages, les expériences, les rencontres humaines. Soeur Claire-Marie est d'une beauté stupéfiante. Et si vous pouviez aller à la rencontre de son rire, de ses yeux pétillants de vie et d'amour, vous auriez la réponse au regard que je peux porter à toutes les femmes qui ont quelque chose d'important à exprimer en ce monde autre que du superficiel et du futile. J'ai fréquenté un nombre certain de filles que l'on dit de mauvaise vie et dont leur rapport à l'argent à fausser leur vision d'idéal. Je ne cherchais pas ce côté là de la relation sexuelle bâclée et rémunérée. Je cherchais, comme en toute femme, l'âme et le plaisir de partager un moment unique avec une inconnue de passage... C'est peut-être toute la différence entre la consommation de l'objet féminin que tant d'hommes pratiquent et le désir des poètes de rencontrer à chaque relation humaine, la chaleur d'un contact physique et spirituel.

J'ai fait le bon choix dans ma vie. J'en suis convaincu. Celui de considérer tout être humain comme un humain et non pas comme un pur objet de consommation dont on peut tirer profit personnel et exclusivement égoïste...parce qu'on est celui qui possède le pouvoir de l'argent et que l'autre alors ne serait qu'à notre disposition pour notre jouissance personnelle. Ce rapport détestable à l'autre, ce rapport qui régit le pouvoir des possédants sur les possédés, je le récuse de toute mon âme. Nul n'est esclave et soumis en ce monde, dans mon monde.

Écrit par : pachakmac | 18/08/2014

bien le bonjour Cher Pachakmac je n'émets aucun jugement vous concernant ,on ne se connait pas et la vie m'a appris très vite comme à beaucoup d'autres ce que nous sommes nombreux à appliquer dans notre vie de tous les jours à se méfier de nos semblables.
Trop de religieux auront faussé une approche de la religion ce qui nous aura fait beaucoup de mal et cela ne sera jamais réparé physiquement et moralement seul l'apprentissage de soignant en psychogériatrie et en psychiatrie aura été notre seule porte de salut pour arriver à franchir sans trop de difficulté un monde rempli d'embûches mais qui de nos jours pour beaucoup sont créées de toutes pièces par des théoriciens prenant les enfants comme paravent pour se justifier et qui préparent le futur en occultant tous les problèmes présents voire même en balayant tout simplement des repères essentiels pour sauver l'humanité et permettre aux humains de conserver leur authentique identité et personnalité
Quel gâchi et que de temps perdu voire même d'argent perdu et là je pense aussi aux agriculteurs !
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 18/08/2014

On est bien d'accord, Lovsmeralda. L'être humain porte sa souffrance et a tellement tendance à vouloir en accuser les autres, voir Dieu lui-même. Histoire de Caïn et d'Abel. Histoire de la femme et de l'homme qui ne naissent pas égaux devant les dons de la nature. Infirmités, difformités, maladies, accidents, intelligence déficiente, morts enfantines qui fracassent les parents, etc. Caïn se venge de son frère Adel qui semble privilégier par Dieu en le tuant. Malheur à l'Humanité! Mais justement l'Homme moderne invente un système qui essaye de réparer les injustices naturelles en protégeant par des lois sociales les plus faibles et les moins privilégiés par la vie et la naissance. Mais le système a ses opposants farouches, ses riches et bien portants, ses dictateurs et puissants individus qui refusent de porter secours aux plus démunis ou simplement aux autres peuples moins privilégiés... La démocratie est en danger. Le retour a la plus grande des barbaries plus que jamais possible. Le peuple arc-en-ciel cher à Nelson Mandela a de la peine à devenir réalité... J'en fais mon sujet dans mon prochain billet. Ce soir, vers minuit, sur mon blog...

Très belle fin d'après-midi à vous, lovsmeralda.

Écrit par : pachakmac | 19/08/2014

Bien le bonsoir Pachakmac vous auriez fait un très bon pasteur ,je le dis en riant car après avoir suivi vos diatribes sur Poutine et vos asticotages à son encombre voilà le sermon sur la montagne.
Cependant les pasteurs auxquels je pense agissaient différemment c'était d'abord le sermon puis des volées de critiques à l'égard des Catholiques .Sans doute pour ne pas fustiger ouvertement la classe sociale la plus riche assise sur les premiers bancs et qui arrivait toujours en dernier surtout pour bien se faire remarquer.
Peut-être aussi voulait-il signifier à l'égard de la classe sociale la moins aisée qu'il arrive de gagner beaucoup d'argent mais de manières parfois pas très catholique,allez savoir /rire
Surtout que très souvent l'argent récolté servait à acheter des biscuits pour prendre le thé avec ceux qu'ils avaient critiqué
Je vous rassure je ne critique pas votre texte c'est un simple constat
Toute belle soirée pour vous Pachakmac et bonne nuit car la nuit porte conseille et comme je me lève dès l'aube c'est aussi pour que la journée m'appartienne

Écrit par : lovsmeralda | 19/08/2014

Les commentaires sont fermés.