02/10/2014

Faut-il mériter plus de Dieu que de la Communauté humaine ?

Pour une religion comme l'islam, la réponse semble très claire : Allah en priorité, tout le reste est secondaire et même source de perversion et de détournement de Dieu.

Hors si Dieu existe, Dieu ne nous parle plus de la même façon depuis nos débuts balbutiants sur la planète bleue. Dieu est un mutant qui mute avec l'Humanité toute entière. Les dieux des hommes préhistoriques ne sont pas les dieux romains, hellénistes, pré-colombiens, indiens, ou pharaoniques. Et le Dieu unique issu d'Abraham qui représente les trois religions monothéistes est un Dieu « moderne » de l'Humanité pour les trois à quatre derniers millénaires.

Et pour notre époque post-moderne, quel(s) dieu(x) ? Chacun le sien en respectant celui ou ceux des autres ? L'athéisme comme seule solution scientifique à l'impossibilité de prouver Dieu ? Mais nous-mêmes pouvons-nous prouver notre existence vue de l'extérieur ? Admettons que je suis un extra-terrestres qui vit à 100 millions d'années lumières de la Terre et que je prétends avec grande certitude devant ma communauté que l'exoplanète bleue existe et que des êtres vivants doués d'une haute intelligence y vivent en compagnie de millions d'autres organismes vivants, passerai-je pour un hérétique à ma communauté qui prétend avec une foi absolue le contraire en affirmant qu'aucune autre planète n'est habitée de quelque entité que cela soit sous prétexte que "notre" Dieu n'a pas ensemencé ailleurs dans l'Univers ?

Donc Dieu peut très bien exister tout en ne se montrant jamais comme d'autres êtres doués d'une très haute intelligence peuvent exister sans que jamais nous puissions le prouver en aucune manière en l'état d'avancée de notre science.

Mais ce Dieu ou ces dieux que l'humain s'imagine est bel et bien une projection de son cerveau. Aucun animal sur Terre autre que l'Homme ne prétend à l'existence de Dieu. Hors ils sont bel et bien placés aussi sous la protection de Dieu ou du moins de son concept. L'Homme est le seul être vivant sur la Terre qui se fait une idée de Dieu et sur Dieu. Il est donc nécessaire de rester flexible concernant la réalité de Dieu. Rien ne le prouve. Rien ne peut non plus prouver son inexistence. Seul, notre être profond ressent la présence de Dieu dans l'univers ou au contraire ne la ressent point. C'est donc à nous tous, êtres humains spirituels à développer nos sens et nos observations pour imaginer ce que Dieu peut bien vouloir nous dire à travers l'Amour, expression de l'être clair et lumineux, et non à travers la Haine, expression de l'être obscur et malade.

Pour en venir à la question de mon titre, je pense d'abord que nous devons bien mériter de la communauté humaine avant de prétendre mériter de la communauté de Dieu. Et cela, quelque soit notre confession et notre culture.

Il est temps pour Dieu de rentrer de pleins pieds dans le XXIème siècle post-moderne. Trois à quatre mille ans ont passé depuis que les prophètes ont imaginé le concept du dieu unique...permettant à l'Histoire moderne de se faire mais aussi de se défaire dans d'atroces conflits confessionnels.

Commentaires

@Pachakmac la réponse se trouve en vous ,nous possédons tous une clé personnelle pour trouver la solution à ce genre de questions qui relèvent de la métaphysique!
Parcontre ce dont je suis certaine depuis ma plus tendre enfance c'est que les 4 gardiens du ciel qui sont le feu-l'air-la terre et l'eau eux ne resteront jamais insensibles aux cris des animaux sauvages tous fichés et comptabilisés grâce à des puces électroniques pour mieux les contrôler forme dérivée du mot eugénisme et ce grâce à la pieuvre collective qui nous consume tous à petit feu lentement mais sûrement alors que Dieu avait créé toutes ses créatures dans l'espoir qu'elles soient libérée du joug des despotes humains qui veulent l'imiter
très belle journée !

Écrit par : lovsmeralda | 03/10/2014

Les commentaires sont fermés.