24/10/2014

Les stars de l'Internet se mobilisent contre Ebola

L'effet psychose a donné des résultats spectaculaires sur la façon de voir et comprendre cette terrifiante maladie mortelle.

D'abord perçue comme un problème sanitaire régional africain, le monde ne se faisait guère de soucis quant aux conséquences de l'épidémie. Le virus est connu depuis les années 70, soit près d'un demi-siècle, mais jamais la science médicale n'a obtenu les ressources financières nécessaires pour s'attaquer au monstre et donner des remèdes et vaccins efficaces contre celui-ci. C'est ainsi que Monseigneur Ebola, comme le surnomme cyniquement Jean-Marie Le Pen, pouvait se tailler tranquillement une réputation de tueur impitoyable et indestructible parmi les populations noires touchées par ce fléau.

Mais Ebola a atteint les côtes américaines. Et comme le dit l'usage courant à la Maison Blanche : qui touche à la sécurité et aux intérêts de l'Amérique se verra automatiquement considérer comme l'ennemi numéro 1 de la nation. Ebola s'est rendu en des lieux où il n'aurait jamais du se rendre. Il a trouvé en face de lui la première puissance financière et militaire du monde. Et l'Afrique peut presque dire merci à Ebola d'avoir osé franchir son Continent. Sinon, l'Afrique était perdue corps et biens.

Avec la nouvelle donne, Ebola risque bien de perdre de sa toute-puissance et de devoir battre en retraite au fond de sa jungle, lieu qu'il n'aurait jamais du quitter pour conquérir villes et villages. Ebola survit naturellement et sainement avec les chauve-souris. En aucun cas il est un virus adapté à la génétique humaine. Mais les survivants d'Ebola, qui sont devenus vampires malgré eux, peuvent témoigner durant la fête d'Halloween que tous les humains ne sont pas forcément égaux face à la mort quasi certaine... De là à prétendre que les survivants ont signé un pacte avec le diable, je ne m'avancerais pas. Je crois plutôt que la plupart de ces survivants-là vont développer une grâce et une légèreté qui feront d'eux des anges gardiens de leur propre humanité et de l'Humanité en général.

http://fr.canoe.ca/techno/materiel/archives/2014/10/20141...

 

Les commentaires sont fermés.