07/11/2014

François Hollande, comme des envies de grand large...

Le Président français a le mal de mer. Il aimerait fuir loin de la côte médiatique infestée de requins blancs ainsi que de sa cote de popularité qui ne fait que partir en vrille. Il a presque cité Paul Valéry, hier soir lors de son intervention télévisée :

 «Les évènements ne sont que l'écume des choses, ce qui m'intéresse, c'est la mer»

Paul Valéry,
Regards sur le monde actuel 1931

mais n'a en réalité fait qu'illusion pour contrer son ex égérie, Valérie, devenue une vipère ass de pique « Les évènements ne sont que l'écume des choses » et en est resté qu'à la première partie de ses intentions. Rien de probant ni de transcendant dans ses propos de curé défroqué., rien de neuf dans son discours et les actes prévus qui puisse arraché la France à sa désespérance. Quelques bondieuseries républicaines et puis basta.

François Hollande est resté fidèle à lui-même tout en trompant impunément les Français sur son mandat initial de ramener la France à la victoire économique. Au lieu de sortir du purgatoire pour rejoindre enfin le paradis matérialiste pour tous, la France file tout droit en enfer économique pour y retrouver Sade et ses petites culottes roses fluo au JT de hier soir. Dans le genre sado-maso, il a fait fort, le Père François.

« Vous m'avez voulu, et vous m'avez vu nu avec Julie ma gaille, et mon splendide casque vénitien, tel que je suis en vrai dans la vraie vie, pas celle sur les médias que je vous distille à rebours de ma pensée biblique. Mes malheurs intimes, je les garde littéralement pour moi, je les porte en moi et avec moi mais je ne les partagerai jamais avec vous tous, les mecs et les nanas qui m'avez élu à la sucette universelle. Non, con soit clair, je ne la partagerai jamais avec vous dans vos bouches. Non ! Nonnn ! Nonnnn ! Restons sérieux. Vous les Français et les Françaises, je vous ferais pas ça, vous qui vous nourrissez de mes discours sirupeux malgré l'insu de votre plein gré et qui portez déjà des souffrances atroces bien plus tenaces et durables que les miennes qui ne sont finalement que celles du fruit de mon libertinage tachant librement vos banquettes, je ne pourrais pas outrager en plus vos bouches de mon malheur et de ma petite mort.

Bien entendu, j'aurais pu quitter courageusement, pour tout vous dire de la contre-vérité sur moi, les habits de Justine que je porte fièrement à l'écran afin de vous donner une authentique leçon de sadisme post-moderniste mais je, non, je reste avec ma bite et mon prêche racoleur du haut de ma chair triste à vous débiter mes sermons vaticanesques afin de faire illusion auprès de ma gloire présidentielle qui reste, je le reconnais, bien petite à vos yeux. 

Je reste au couvent, enfer et contre tous, et je resterai pour vous tous ce président vertueux, sûr de son bon droit légitime, légitimé d'ailleurs, vous vous en souvenez tous, par votre choix et votre vote lucide d'il y a deux ans et demi, fort juste et droit envers les Français malgré des résultats qui ne sont pas à la hauteur de vos attentes élevées, vous le bon peuple, mais qui sont cependant très à la hauteur de ma grandeur personnelle racolant chaque jour à la sauvette du côté du Bois de Boulogne.Ma gueule, vous pouvez la voir sur le visage de toutes ses putes insoumises. Mais ne me mettez pas à l'amende, j'y suis pour rien. Ce sont elles qui m'ont volé mon masque! Ces salopes...

Certains pensent et d'autres médisent « qu'il aille au diable, lui et sa funeste boîte à outils ». Mais je vous le dis en tant que moi, président de la République : flagellez-moi, rejetez-moi, envoyez-moi à la Bastille, je suis et je resterai votre Président Vertueux pour encore 2 ans et demi...sauf viol républicain et sodomie par vous le bon peuple... Pour le mauvais exemple...

Je comprendrais, bien évidemment, mais n'approuverais nullement votre perversité et votre cruauté sorties tout droit de cet esprit mal tourné et torturé qu'était celui de ce petit Marquis de Sade sans envergure,..qui a pourtant déteint sur la carrure de DSK, entre autres.

Mais lui, tu vois, mec, bien que socialiste, il n'est jamais devenu président in extremis potente, comme moi. Il est devenu une masse au carré en perdition, comme dirait mon sarkophage d'à côté, qui avançait à la vitesse de la lumière de son pénis et quand il atteignait par voie fluviale sa masse grave, il touchait à l'attraction universelle des corps féminins qui tombaient alors comme des mouches attirées par le vinaigre de sa pisse. La pomme de Newton n'était pas loin. Mais son vers de terre non plus. Il se sentait alors dans sa relativité géante plus communément appelée la relativité XXX du mec tout-puissant qui se croit dans son bon droit. Ben aujourd'hui, DSK, il est devenu une masse inerte et inactive dans le genre. Il en est au stade terminal de sa relativité restreinte, sans couilles, quoi, mou comme du nougat. En tout cas, plus du tout présidentiel comme moi.

Je sais, cher bon peuple de France, nous avons, dans notre propre parti à la rose, connu d'autres grands adeptes et grands esprits fort mal tournés qui entretenaient des tournantes régulières parmi les cinq orifices étoilés de nos palaces et qui, régulièrement, faisaient appel au matériel féminin pour soulager leur conscience et leur libido.

Mais ce soir, je ne suis pas de leur camp... Enfin, je n'y appartiens plus désormais. Le sadisme n'est pas un bon exemple et un bon remède pour vous soigner, toi le bon peuple sensé être vertueux, sensé sans érotisme détourné par les détournements comiques genre moi président, dont celui que j'impose à mon propre style aujourd'hui par la grâce de Coluche ci agenouillé devant moi et devant vous tous, vous mon cher peuple de France. Vous risqueriez d'y trouver trop d'ouverture d'esprit à votre propre liberté. Je me verrais alors dans cette situation fort inconfortable dont je vous ai entretenu plus haut et que j'appelle en privé la position bête et méchante du musulman en situation de prier. Bien entendu, ne le répétez jamais à quiconque, sinon la France ira à l'explosion djihadiste et de partout on hurlera au loup à cause de mon incompétence et de ma diarrhée verbale pestilentielle. Je n'y tiens pas spécialement. Sodomite un jour, oui, certainement. Sodomisé toujours, non pas vraiment.

Merci à vous tous, Mesdames et Messieurs les journalistes, de m'avoir accordé cet entretien et écouté dans la religiosité la plus étendue à votre intelligence d'esprit. »

Ce que vous auriez pu entendre d'hallucinant hier soir au JT si un certain Coluche complètement JT aurait joué « Hollande et ses quatre vérités sur la vertu » et qu'il avait enfilé son masque et son histoire d'un mec...heuuuu pas complètement président blanc mais passablement noir...enfin pas tout à fait mais presque sauf à la face intérieure de ses mains...

Du château de Pierre Scize, le citoyen aristocrate Donatien de Sade, Marquis de Sade par son titre et pour le décorum, lui envoie son manuscrit de sa pierre incise « encise » d'outre-tombe. Lui et sa célébrité seront donc de rester extrêmement fidèle au sadisme qu'il a inspiré à notre temps et à nos présidents démocratiquement élus.

Un petit tour par Venise et sa pierre encise sur le visage du Divin Marquis...avant de laisser les artistes à leurs intenses relations corporelles et spirituelles...

 

"Législateurs, rendez vos flétrissures moins fréquentes, si vous voulez diminuer la masse des crimes, une nation qui sut faire un dieu de l’honneur peut culbuter ses échafauds, quand il lui reste pour mener les hommes le frein sacré d’une aussi belle chimère…"

 

Les Crimes de l'amour, Marquis de Sade

 

De Sade, sa valeur marchande inestimable...

 

2014-11-07 02.32.06.png

 

 

2014-11-07 02.33.35_1.png

 

 

2014-11-07 02.35.33.png

 

 

2014-11-07 02.37.10.png

 

 

2014-11-07 02.42.255.PNG

 

Commentaires

@Pachakmac auriez vous aimer être dentiste car c'est exactement ce que reflètent vos images ,on dirait des dents qui elles aussi prennent le large/rire
Il est aussi vrai qu'en ayant trop de dents à l'égard d'un ou d'une autre celles-ci peuvent également prendre la tangente
allez toute belle journée soleil pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 07/11/2014

Les commentaires sont fermés.