26/11/2014

Zemmour démonté par une linguiste suisse sur Infrarouge...

...Ah ben alors la langue de la femme c'est l'avenir du peuple.

Remixage de Mix et Remix par un inconnu.

« Vous êtes limitée Mademoiselle » Eric Zemmour

« Pardon, Madame » corrige la linguiste sans grande intelligence

« Le peuple est plus intelligent que vous » Eric Zemmour

« Je l'espère bien » la linguiste qui a compris la Suprême intelligence nostalgico-zemmourienne d'un temps fabuleux révolu.

« Mais si. Mais pas du tout. Mais votre discours est pseudo-savant et même pseudo-euphorisant (pas de Zemmour mais je devine sa pensée) . Vous êtes une caricature magnifique de notre époque. Les enfants ballottés, tristes, qui se battent avec les autres. Allez leurs expliquer la fluidité aux enfants de divorcés. Vous faites du baratin de sociologie » Eric Zemmour qui a tout compris de la complexité amoureuse née des cendres de Mai 68 dans les mariages et les relations modernes d'aujourd'hui.

« Je ne suis pas dans le souhait. Le malheur arrive tout seul...par les élites, donc vous que j'ai en face de moi. » Zemmour qui zozoze de plus en plus pour finir la présentation de son livre extraordinaire.

C'est la fin d'Infrarouge. On ne sait pas si la linguiste lausannoise a réussi à ébranler la vieille nostalgie d'Eric Zemmour qui ne se plaît pas face à des féministes et ne se voit pas bien dans notre temps ultra-complexe et compliqué.

Signé. Un con solitaire du peuple, si ce n'est solidaire, qui n'a rien compris, ou presque, au discours de Zemmour. C'est pourquoi, seule une petite élite de lectrices et de lecteurs continuent à suivre ce blog hors-norme qui sème le malheur sur le monde...

P.S. Il faudra que la linguiste vaudoise, Madame Stéphanie Pahud, me dise un jour confidentiellement si son Champignac d'Or va comme un gant à la personnalité de mon blog-:)

«Dans Télétop Matin, Anne-Sylvie Sprenger constatait quant à elle que le sexe n'était plus tabou et que dans les interviews, il était dans toutes les bouches.» Citation de Stéphanie Pahud qui a reçu le Champignac d'Or.

Dans la langue zemmourienne, en tout cas, il semblait pourtant bien absent du débat ce soir...

Zemmour, tu me rases la montagne. Qu'on voit l'océan !

Commentaires

C'est la linguiste qui s'est faite démonter par Zemmour et pas le contraire !

Écrit par : Julien | 26/11/2014

Monsieur Pacha qu'a Mac,

Vous dites:
"C'est pourquoi, seule une petite élite de lectrices et de lecteurs continuent à suivre ce blog hors-norme qui sème le malheur sur le monde..."

Le blog hors-normes dont vous parlez, c'est bien le vôtre?... Dès lors...

Ben dites donc!... On ne se mouche pas avec les doigts par ici!...
Ne faisant partie d'aucune élite, qu'elle soit petite ou grande, je me retire après avoir délicatement refermé la porte derrière moi.

Adieu à vous, Monsieur FGPE (Fabuleux Gourou de la Petite Élite)

Écrit par : Père Siffleur | 26/11/2014

Hi hi hi. Mais Père Siffleur, vous ne pensez pas que c'était sérieux, cette histoire d'élite qui se mettent à genoux devant moi, ou bien? Je me moque de ça, de l'élite prétendue qui suivrait son gourou (façon Zemmour...). Je me moque de tout et de moi en premier. Si vous ne comprenez donc pas que je n'ai jamais eu ni recherché mon cercle d'intimes soumis à ma pensée, vous n'avez donc rien compris à ma solitude et mon indépendance d'esprit qui ressurgit sur toute personne qui serait éventuellement fasciné par mes capacités artistiques...(je me souviens ici d'une certaine Cristal gagnante qui me harcelait...). Je crée pour le plaisir et pour donner de l'ouverture et le gout de l'aventure à mes lectrices et lecteurs. je crée parce que je crois en ce que je fais en tant qu'artiste et penseur atypique sans me prendre la tête pour savoir qui me suit ou me suit pas...

P.S. Si ni mon propre père, ni mes enfants, ni mes ex-compagnes ne suivent aveuglément mon blog (ils ne le lisent même pas pour tout vous dire), je ne peux imaginer des personnes éloignées de moi se soumettant à ma penseé:-))). Dans ma maison, on pense librement et on se moque librement de qui on veut. Mes enfants le savent si bien qu'ils ont tellement de la peine à savoir quand je joue le pitre ou que je suis sérieux. Voyons, Père Siffleur, je ne vais pas vous faire le coup de Zemmour et dire que vous manquez d'intelligence à mon égard. Vous me prenez pour un gourou? J'attends mes disciples, les filles qui se pâment devant ma pensée céleste, et les adeptes qui versent des milliers de dollars sur mes comptes en banque... Encore une fois, je rigole de votre bonne blague... Je reste libre, anar, et je relève qui voudrait se mettre à genoux devant ma petite personne humaine qui se met à l'égal de tout autre être humain. c'est cela la vraie démocratie et le début d'un échange sain et respectueux de la pensée de l'autre... Moquerie et humour, oui, toujours. Mais savoir garder raison devant nos propres contradictions et paradoxes. Pas plus qu'un autre ou qu'une autre, je ne possède la science infuse.

Écrit par : pachakmac | 26/11/2014

A chacun sa subjectivité, Julien. Pour ma part, j'ai vu un Zemmour très agacé par la répartie de Madame et c'est lui qui a estimé, un peu goujat, non?, l'intelligence de la dame diminuée...pas le contraire. La dame est restée très souriante et très digne avec un zeste d'amusement dans les yeux. La classe...pour elle.

Écrit par : pachakmac | 26/11/2014

Monsieur Pacha K Mac,

Oui, peut-être!... Pas sûr!... Éventuellement!... Pourquoi pas!...
Le coup à joliment été ratrappé, c'est certain! Et ce qui l'est aussi, c'est que le gourou d'élite se délite et, ainsi qu'il le dit lui-même:

"À chacun sa subjectivité!"

Un adage à tailler dans le marbre. Une pierre d'élite qui, malheuseusement elle aussi, se délite**.

Pour ma part, j'ai lu un PKM très agacé par mon commentaire.

Et que le Dieu Pachacamac me protège des foudres du Gourou Pacha K Mac.

**Ce n'est pas pour rien que, plus haut, j'ai dit vouloir refermer la porte délicatement: c'était afin d'éviter les chutes de gravas. Débris qui n'auraient pas manqué tomber en claquant l'huis.

Écrit par : Père Siffleur | 26/11/2014

"C'est la linguiste qui s'est faite démonter par Zemmour et pas le contraire !"

Tsss tsss, quel parti pris! Quel manque d'objectivité! Car insulter ou mépriser n'est en aucun cas une marque de supériorité, et c'est même tout le contraire. C'est ce qui se passe quand "on" n'est pas à la hauteur, quand "on" n'a pas d'arguments sauf ses préjugés. "Toutes les femmes sont des Bovary!"... avec un tel "argument" il serait facile de répliquer que tous les hommes sont des machos ou des crétins. "Il" ne devrait pas critiquer l'islam, car cette idéologie a les mêmes valeurs en ce qui concerne la place de la femme dans la société. Sauf que quand "on" parle de famille, voire de famille recomposée, il vaut mieux parler d'expérience que de parler pour ne rien dire parce qu'"on" ne sait pas ce que c'est. Même chose pour parler des pères, quand "on" ne sait pas ce que c'est, le discours est creux. Bref, un émule de Nietzsche à la petite, toute petite semaine. En fait comme Nietzsche, un réactionnaire.

En fait, tout ce discours me semble cacher un sérieux complexe d'infériorité à l'égard des femmes. A mon avis il a été littéralement terrorisé par Madame Pahud, d'où son comportement hallucinant et ses propos sexistes. Juste dommage qu'elle ne lui ait pas répliqué "Mondamoiseau". Ce sera pour une prochaine fois.

Le père siffleur s'est sifflé un autogoal. Fin de partie. Tant mieux, car il n'était même pas drôle.

Écrit par : Johann | 26/11/2014

article zemmour est uniquement un agitateur d'idées ringard et dépassé qui ne mérite pas tout le bordele de temps et d'énergie et d'encre tant qu'à faire qu'on lui accorde. Parce que c'est vrai que je suis rarement méchant mais qu'à force de faire le malin, il se frotte à plus piquant que le vieux chewing gumk qu'il est. Merci les suisses d'avoir prouvé avoir plus d'esprit qu'une espèce de français arabe dont personne ne voudrait et ce, même pas en solde.

Écrit par : ifo | 26/11/2014

A mon humble opinion, Madame Pahud était bien au-dessous de Zemmour. Quand elle lui a demandé ce qu'est la féminisation de la société, j'ai même été gêné pour elle pour tout vous dire. C'était de loin la plus mauvaise de la soirée, mais le niveau du banc Suisse n'était pas très élevé...

Écrit par : florian | 26/11/2014

Monsieur Johann,

Et si vous m'expliquiez?
Critiquer est votre droit le plus strict, mais, oserais-je, malgré tout, savoir quel est l'autogoal que je me suis sifflé.
Si il devait s'agir d'une critique au sujet des femmes, vous vous êtes mis le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate. Avez-vous réellement lu les commentaires dés le premier?
Avant de répondre, relisez mes deux commentaires et celui de PKM.
Je sais!... Ils ne sont pas drôles, je vous l'accorde, mais si vous voulez répondre honnêtement, vous serez bien obligé d'en passer par là!... Ou alors vous n'êtes qu'un petit jobard!

Écrit par : Père Siffleur | 26/11/2014

"anar"? Pachakamac écrit de lui qu'il est anar? AHAHAH! Lui qui les traitaient de pisseux des blogs en 2012? Tenez, Pchsykokomak, un carré de papier ménage pour essuyer cette pisse sur votre blog...

Écrit par : Y.Diot | 27/11/2014

"Madame Pahud était bien au-dessous de Zemmour", voilà une opinion humble qui fait de vous un candidat au prix de Champignac.

Écrit par : Bananakomak | 27/11/2014

Y.Diot. Les anars, c'est comme les choux. Y'en a de multiples. Un artichaut monte aux barricades. L'un pisse de sa mitrailleuse sur le bourgeois, l'autre est un enfant, Gravoche pour ne point le nommer. C'est un poète, un fou, un amoureux de la vie et des gens. Il n'a rien d'un anar puisqu'il ne pèse pas plus qu'un gramme dans la foule des anars qui se font eux bien remarqués par leur côté balèze, complètement agressif, anti-tout, anti-amour, anti-religion, anti-humain... Mais bref. A chacun ses anars et les choux seront bien gardés.

T'aurais voulu vivre en anarchiste et vivre comme un millionnaire. T'aurais voulu être un artiste et ne pas vivre de ton art afin d'exercer un métier d'ouvrier au milieu des ouvriers du monde. Un anarchiste qui vit ainsi depuis plus de 20 ans...sans les millions de l'artiste vénéré et reconnu des foules... (le terme vénéré est pour Père Siffleur). Et si cela change, se sera encore un geste d'anarchiste et d'artiste afin de clouer le bec à la détestation et la haine de ceux qui préfèrent démolir encore autour d'eux que reconstruire un monde personnel sur leurs propres ruines individuelles.

Écrit par : pachakmac | 27/11/2014

Ce type est odieux, pas intelligent. Il n'a pas été capable une seule fois de répondre à ses interlocuteurs sans les juger, les dévaloriser, les insulter. "Vous êtes ceci Monsieur, vendez autant de livres que moi, vous êtes cela Madame" etc... Si c'est cela un débat, alors... on ne frise même plus le dessous du niveau de la mer, mais le magma.

Écrit par : Jmemêledetout | 27/11/2014

Gravosse le Pacha, ou Gavrosse? Maître Kamak qui à toujours tout con pris donne le son. S.A.S sait tout! S.O.S! Nanard le Grand à écrit une sous rate! Ici L'ondres, le Converti mak au non-mécréantisme vous mets (sic) en bonne cause: Les gorges sont chaudes, il est temps de trancher!

Écrit par : Y.Diot | 27/11/2014

Grave ton nom dans la pierre et tu sauras qui tu es...

Écrit par : pachakmac | 28/11/2014

Merci de votre intervention, Jmemêledetout. C'est le la pertinence et de l'impertinence féminine à haut degré de sensibilité:-)

Écrit par : pachakmac | 28/11/2014

Oulala… pour sortir ça de son chapeau, en live, sans prompteur, faut en avoir une sacré densité entre les deux oreilles… p’têtre que les blondes ça l’inspire aussi… surtout quand elles sont aussi connes que le laisse entendre la rumeur:

«Derrière votre jargon, il y a un mépris du peuple inouï. Ce que j’entends chez vous, c’est un mépris de classe comme il y en a peu, et ça fait longtemps que je n’ai pas entendu ça, même sur un plateau de télévision français. Vous pensez que le peuple ne pense pas. Vous pensez que les gens qui me lisent ne comprennent pas le monde dans lequel ils sont. Vous êtes d’une arrogance. Même Alain Juppé il y a 20 ans n’était pas aussi arrogant que vous. Vous êtes l’incarnation même de l’arrogance de classe. Pour ce peuple qui pense ne vous en déplaise. Et ce n’est pas parce qu’ils n’emploient pas des mots comme «sémantique» qu’ils ne pensent pas. Moi, vous ne m’intimidez pas. Votre jargon ne m’intimide pas…»

Écrit par : petard | 28/11/2014

petard@ De qui on parle, là ?

Écrit par : Géo | 28/11/2014

@Géo,
Visionné donc l'émission...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 28/11/2014

Bon, ben , pas vraiment envie, à franchement parler...

Écrit par : Géo | 28/11/2014

Lol C'est la linguiste hautaine, méprisante qui s'est faite écrabouiller par EZ, j'en avait pitié pour elle.

Écrit par : pixies | 29/11/2014

Rassurez-moi. On parle bien de la même émission ? Celle dont les interlocuteurs et interlocutrices de Zemmour ont livré une prestation des plus ridicules. Entre Falconnier et Pahud, le niveau des invités d'Esther Mamarbachi n'a pas volé bien haut. Quant à elle, elle était fidèle à elle-même, à couper à tout-va sans écouter.

Écrit par : François | 30/11/2014

Peu importe ce que l'on pense de M. Zemmour. Il a une opinion et il détient le talent de pouvoir la faire connaître. Il détient aussi une réthorique hors-normes et une connaissance rare. Le plus drôle est que les produits de nos universités locales se croyaient à la hauteur, mais ils ont vite déchanté tant leur vide respectif était sidéral. La première impression était d'assister à un combat entre compétiteurs de catégorie différente ! Le président du PS de la Ville de Lausanne, philosophe de formation, est un personnage à oublier, l'insipidité intellectuel l'habitant tout entier. Quant aux miss blondes exhibées, la Falconnier et surtout la Pahud, nous pourrions volontiers leur offrir un set complet de casseroles en leur indiquant le chemin de la cuisine (où, je l'espère, elles excelleront mieux que leur prestation télévisuelle). VK

Écrit par : VincentKahn | 30/11/2014

"Et si vous m'expliquiez?"

Ooups! Mea culpa. Le commentaire portait sur l'intervention de Julien. Il y a donc une erreur sur la personne. Désolé.


"Ou alors vous n'êtes qu'un petit jobard!"

Trop drôle! C'est sûr je n'ai pas votre intelligence qui permet d'écrire pour ne rien dire et qui ne tient pas parole:

"Adieu à vous, Monsieur FGPE (Fabuleux Gourou de la Petite Élite)"

Adieu, mais vous revenez... On ne tient pas parole?


"Ce type est odieux, pas intelligent. Il n'a pas été capable une seule fois de répondre à ses interlocuteurs sans les juger, les dévaloriser, les insulter. "Vous êtes ceci Monsieur, vendez autant de livres que moi, vous êtes cela Madame" etc... Si c'est cela un débat, alors... on ne frise même plus le dessous du niveau de la mer, mais le magma."

Très juste. Seulement les réactions que nous lisons démontrent que certains n'ont rien compris, et qu'ils ne sont capables que de manifester leur haine d'une femme plus intelligente qu'eux. Complexe d'infériorité du mâle non dominant.


"et une connaissance rare."

Certains n'ont pas les connaissances de reconnaître les mensonges quand ils sont proférés: Vichy, immigrés, etc.

Le zéro regarde la "féminisation" de la société, la recherche du consensus et de la paix comme un mal, une catastrophe. En cas de guerre on parie qu'il serait le premier à se défiler?

Écrit par : Johann | 30/11/2014

Les commentaires sont fermés.