06/12/2014

Lutter contre Ebola comme contre les guerres

Pas le droit de se laisser contaminer par les fléaux qui nous touchent. Lutter contre les horreurs de façon humaine, simplement humaine. Ci-dessous, l'expérience des HUG dans la campagne d'essai sur un vaccin efficace contre Ebola... Et encore quelques tableaux d'une famille qui vit à quelques kilomètres de la guerre syrienne... parce que l'incendie peut prendre partout dans le monde malgré la tranquillité apparente de nos vies.


20130821_185402222222222.JPG

 

20130821_185402222222222222.JPG

 

 

20130821_1854022222222222222.JPG


 

20130821_18540222222222222222.JPG

 

Commentaires

Vous vouliez peut-être dire éradiquer des fléaux par ceux-là même qui les ont créés tout en continuant à chercher à soigner des effets plutôt que des causes, parce que les effets rapportent bien plus.

Créer la mort pour faire croire que les lobbys pharmaceutiques seront un jour le Zorro qui sauvera le monde en générant d'autres morts, c'est fort, très fort. Suffisamment pour que la majorité y croit mais pas assez pour que les autres ne soient pas dupes.

Sorry, c'était juste un aparté, donc entre moi et moi ou entre vous et vous :-)

Moi aussi je voudrais bien savoir ce qu'est l'amour dans ce monde absurde.

Quant aux commissions d'éthique qui manquent d'éthique au point de refuser de donner les résultats aux patients qui désirent les recevoir sur différentes études, elles sont clairement un déni des droits les plus élémentaires de l'homme ainsi que de nos propres lois bien suisses qui indiquent clairement que tout patient a droit à son dossier médical, ce que personne ne respecte jamais.

Je ne parlais pas de cette recherche en particulier, mais du protocole qui est infligé aux participants bénévoles à toutes les recherches.

Écrit par : Jmemêledetout | 06/12/2014

La science et son piédestal... Plus le génie est grand, moins il est modeste... Mais il y a des génies de la science qui savent ce que c'est que rester modeste...et surtout proche de son humanité. Tous les médecins ne sont heureusement pas arrogants, supérieurs. sûrs de leur savoir et de leur infaillibilité. Je crois que pour cette recherche précise sur Ebola, les personnes engagées le sont réellement dans un but noble. En écoutant la vidéo, on sent le sérieux engagé par tous dans cette démarche qui pourrait enfin libérer de l'angoisse et soulager des populations prises au piège par ce terrible virus qu'est Ebola. Nous devons trouver les bonnes armes contre ce fléau invisible et qui provoque des souffrances et des morts atroces.

Écrit par : pachakmac | 07/12/2014

Les commentaires sont fermés.