08/12/2014

Orishas, les dieux païens et la paille du Christ

Enlevez tous les dieux et n'en gardez qu'un seul et vous aurez alors la volonté de suprématie assassine et génocidaire sur les autres cultures.

Enlevez tous les dieux et n'en gardez aucun et vous aurez alors le monde surnaturel qui restera inaccessible à vos yeux.

Noël approche. Le temps pour moi de vous redire combien je suis attaché à notre monde multiculturel, au respect des croyances pacifistes, au mélange des possibilités d'inventer notre monde à venir.

Il y a celles et ceux qui m'évitent pour toutes sortes de bonnes ou mauvaises raisons. Il y a celles et ceux qui pensent que l'ouverture d'esprit est la meilleure des ouvertures à Satan et ses tentations diaboliques. Je ne fais pas partie de cet état d'esprit dogmatique et stérile. Le Mal n'est pas hors de nous. Il est en nous et nous domine si nous décidons de le laisser prendre l'initiative.

Mais en nous, il y a aussi le Bien, l'Amour, la rencontre des arts et des cultures. Et si c'est cet Amour qui prend le dessus alors nous pouvons naviguer en liberté dans toutes les cultures, toutes les traditions, toutes les croyances, et voyager avec les dieux, ou Dieu et ses incarnations divines symboliques ou réelles.

Si je devais remettre un cadeau au pied du sapin de Noël et sur la paille de l'étable de l'enfant Jésus, je lui poserais cette statuette d'Orisha en lui chuchotant à l'oreille combien les esclaves noirs ont souffert de leur déportation et de leur exploitation sans compter qu'à cause des hommes qui ont cru exclusivement en Christ, l'humain a voulu déposséder de ses dieux, de leurs racines ancestrales millénaires, les populations soumises à leur domination. Jésus, si tu savais... mais tu sais... qu'il n'est pas bon à l'humain de croire à l'exclusivité de son dieu. Les pires crimes sont commis au nom de l'exclusivité d'une religion...

Que celles et ceux qui me fuient comme la peste restent en paix avec eux-mêmes. Je ne veux aucun mal à celles et ceux qui m'offensent par leur attitude de fuite et de refus d'ouvrir leur esprit à un homme vivant hors des champs traditionnels et moutonniers de nos sociétés.

Pour les autres, qui apprécient mon travail et ma créativité, je leur dis merci. Vous êtes toujours aussi fidèles au rendez-vous de ce blog bien que l'année 2014 fut une année de mauvaise blague pour toutes les blogueuses et blogueurs qui n'ont plus le même espace de liberté dans les moteurs de recherche Google et Yahoo où leurs fenêtres réservées ont été tout simplement supprimées par des cadres qui n'aiment pas trop la montée en puissance des blogs indépendants et libres. L'excuse officielle de ces géants serait le manque de rendement pour ce service réservé aux blogueurs. On peut en douter. Diffuser la bonne parole d'évangile aux personnes a été de tout temps la volonté de ceux qui nous gouvernent. Les médias officiels représentant la bonne parole d'évangile de notre temps, il est donc normal qu'ils soient largement privilégiés dans les moteurs de recherche vu leur importance de masse.

Rappeler seulement ici qu'en cette période de l'Avent, c'est un petit prince marchant hors des sentiers battus qui allait changer notre Civilisation, un petit prince mort sur une croix, abandonné de tous, dont l'audience se limitait à quelques personnes qui le suivaient chaque jour sur son chemin de croix... Il n'était ni président d'une nation, ni milliardaire, ni chef d'Eglise. Il était simplement un humain parmi d'autres humains qui avait de l'Amour pour tous.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Orisha

 

2014-12-08 14.21.266.PNG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014-12-08 14.21.2666.PNG

 

 

2014-12-08 14.21.26666.PNG

 

 

2014-12-08 14.21.266666.PNG

 

 

Les commentaires sont fermés.