15/12/2014

A la rencontre de la femme chocolat

Je t'imagine

comme cette liqueur mandarine

qui roucoule quelque part en Espagne

 

Je t'imagine

brune et blonde eaglespace divine

construisant mon amour à ton champagne.

 

Répondras-tu présente à la plage de l'océan

sous mes pauvres accords de roi gitan ?

Seras-tu là quand j'aurai de la peine

et que mes larmes rejoindront les tiennes ?

 

Je t'imagine

 

Et si mon film est d'origine

alors je t'imagine dive câline

et si notre histoire court jusqu'en Chine

alors je t'imagine longue canine

et si notre chocolat fume au Café Pouchkine

alors je t'imagine nuptiale héroïne

et si notre révolution d'amour chute en Indochine

alors je t'imagine justice assassine

 

Je t'imagine

comme ce début du monde

et cette fin à ma solitude immonde

2014-11-24 18.42.088888888888.PNG

Fenêtre aquatique ouverte sur l'Amour

Ouchy, Place de la Navigation, Lausanne 2014

2014-12-15 13.48.18.png

 A.M.O.U.R. ! (les adieux à la mer)

d'après l'oeuvre :

« Les Adieux de Pouchkine à la mer », tableau d'Ilya Repine et de

 Ivan Aïvazovski (1877).

 

Я вас любил : любовь еще, быть может,
В душе моей угасла не совсем;
Но пусть она вас больше не тревожит;
Я не хочу печалить вас ничем.
Я вас любил безмолвно, безнадежно,
То робостью, то ревностью томим;
Я вас любил так искренно, так нежно,
Как дай вам бог любимой быть другим.

Alexandre Pouchkine

http://www.russefacile.fr/cours/B1-B2/52/pouchkine-je-vou...

Les commentaires sont fermés.