22/12/2014

Oh oui ! Méprise-moi, chérie

C'est comme ça. Il commence par canaliser ses chaînes de plaisir, puis offre à Marine le Pen un crédit admirable pour qu'elle accède à la présidence française, et il finit par devenir le Madison médiatique des anti-bobos à lui tout seul. La journée de l'orgasme à eux deux.

Ceux que j'appelle les nonos, ou « Neinsager » terme chère aux Helvètes grâce à Christophe Blocher et ses partisans, qui, par ailleurs, me méprisent royalement. Mais cela ne me dérange pas outre mesure. Je m'en fous.

Il dit « non » aux féministes, « non » aux bobos, « non » « non » et « non » aux multiples facettes de nos sociétés modernes. Tout est mauvais dans le cochon multiculturel. Mais lui, il n'est surtout pas musulman. Bref. Vous avez reconnu Eric Zemmour. A lire ci-dessous, les errances du brave homme. A écouter en simultané le Madison et les propos sur Canal+ du grand Monsieur chassé scandaleusement de ITélé. Oui, chérie, méprise-moi un peu plus. J'ai d'autres chats à fouetter.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1295048-zemmour-...

 

P.S. Ne manquez pas d'écouter en simultané le Madison et les propos d'Eric Zemmour et ceux de Marine le Pen. Flagrant délit de rire au bord d'une plage d'un hôtel 5 étoiles. Moi bobo, je ne le savais pas. Hobo ou bonobo... peut-être...

 

Commentaires

Si vous aviez lu Zemmour, vous comprendriez qu'il n'a pas grand chose contre le féminisme mais qu'il s'en prend à la féminisation des sociétés occidentales, ne pas confondre et ne pas faire comme tous, des amalgames douteux !

Surtout si l'on voit ce que le féminisme est devenu !

Le féminisme s'est féminisé, tout le problème est là et il n'en reste rien !!

Pour se battre contre le monopole masculin, il faut aussi utiliser les armes de ses détracteurs et l'erreur des féministes bobos et d'avoir plutôt féminisé les armes de leurs adversaires qui s'en avec la vaisselle et les tâches ménagères en moins. Maintenant les femmes grâce aux pseudos luttes consuméristes engagées par les féministes de salons, travaillent et font la poutz pendant que les mecs, de plus en plus rares se tapent des matchs à la télé une bouteille de bière dans chaque main !

Maintenant concernant la marine nationale, ne faites surtout pas l'erreur de sous-estimer vos ennemis, Marine ne dit pas que des conneries et ceux qui votent pour elle ne sont pas tous des idiots !

Je ne suis pas du tout convaincu que le fascisme sortira uniquement du ventre du FN, d'ailleurs le FN ne compte t-il à 70% sur les scrutins des anciens gauchistes ?

Bien à vous

Écrit par : Corto | 22/12/2014

Pour compléter Corto, je dirais que Marine Le pen n'est pas allemande et c'est bien dans ce pays notamment, mais à l'Est aussi, que commence à pulluler les néo-nazis élargissant leur rang avec des gens totalement apolitiques.
Cela commence vraiment à faire peur en Allemagne et la réflexion est profonde dans la population indigène.

Pour la féminisation je dirais en tant que femme, que l'on s'est servi
des femmes (de leur côté émotionnel supérieur à celui des hommes) pour
modeler une nouvelle société qui aujourd'hui montre tous ses effets pervers et n'a plus rien à voir avec le but originel de la cause féministe.

Joyeux Noël à Tous!

Écrit par : Corélande | 22/12/2014

Corélande, sans négligé que les supposés causes de ce "fascisme", pour ne pas la nommé, l'islamisation, elle n'a absolument rien de fasciste et rejoint complétement la cause féministe qui ne se gêne pas de son coté de prendre part contre le FN en ce qui concerne la France pour défendre les immigrations "viriles" !

Toutes les valeurs sont inversées et à tous les étages et jusqu'à maintenant le seul à ne faire que décrire ces faits avec un certain brio, s'appelle Eric Zemmour !

C'est incroyable, Zemmour ne fait que décrire des faits et c'est lui qui est qualifié de facho !!??

Parce que coupé des têtes en hurlant le nom de Allah et au nom d'une idéologie voulant conquérir le monde, ça s'appelle comment ?

Et ensuite, oh scandale, des européens tiennent un même discours, cette fois fois contre le clan A, tout ça pendant que les politiques, les journalistes remettent une couche en victimisant les islamistes !

Bravo, on va droit vers une guerre civiles inter-religieuse et vous verrez, c'est pas joli du tout !

Écrit par : Corto | 22/12/2014

En 1954 Guy Béart a composé : "Celui qui dit la vérité, il sera exécuté!

"C'est incroyable, Zemmour ne fait que décrire des faits et c'est lui qui est qualifié de facho !!??"

Nous sommes dans une moulinette et nous n'aurons pas beaucoup de chance de nous en sortir, sans une prise de conscience collective, du courage et de la détermination à ne pas se laisser broyer par la masse!

Les femmes ont beaucoup à perdre dans cet aveuglement! Que les jeunes générations se réveillent et choisissent leur mode de liberté futur.

Écrit par : Corélande | 22/12/2014

Bonjour Corto, je vous renvoie ici pour une analyse du "suicide français" vu par une féministe:

"Résumons : dans l’alliance mortifère « du libéralisme économique et du libéralisme sociétal », le féminisme tient une place centrale puisqu’il est responsable de la fin du patriarcat, de la mort du père, (c’est un leitmotiv), de la fin du mariage, de la fin de la famille, de la fin de la virilité, de la féminisation de la France et donc de son avachissement (les deux sont synonymes), et même du développement de la société de consommation et de la financiarisation de l’économie. Les pères d’avant « contenaient les pulsions consommatrices » tandis que les femmes, elles, sont des agents du consumérisme et donc du grand marché libéral ! Ainsi les femmes qui font souvent et depuis très longtemps le marché et les courses font aussi, qui l’eut cru, le grand marché !
Bref le féminisme, les femmes, les mères, confondues les unes aux autres sont des contributrices principales de la destruction de la société et de la France.

Mort du patriarcat, avec un mariage contractuel entre égaux, mais « la contractualisation du mariage de deux êtres égaux méconnait la subtilité des rapports entre les hommes et les femmes. Le besoin des hommes de dominer – au moins formellement- pour se rassurer sexuellement. Le besoin des femmes d’admirer pour se donner sans honte ».On appréciera le « au moins formellement ». Quant à la « subtilité », sans doute existe-t-elle dans le si « subtil » « manifeste des 343 salauds : touche pas à ma pute ! » dont Zemmour a été, en 2013, l’un des premiers signataires.Mais le patriarcat n’a pas disparu pour laisser place à l’égalité, non, à lui s’est substitué le matriarcat qui fait disparaître les pères, sommés de devenir « des mères comme les autres », tandis que l’Etat fort, garant de la force de la France, est remplacé par un « Etat maternel » donc « infantilisant » et « culpabilisant ». Le féminisme a aussi détruit « la famille occidentale », nous faisant ainsi revenir à « une humanité d’avant la loi qu’elle s’était donnée en interdisant l’inceste : une humanité barbare, sauvage, inhumaine ». Rien que ça !
Pour Eric Zemmour, la famille est patriarcale ou elle n’est pas. Cependant il y a encore des familles patriarcales où les enfants reçoivent « une éducation patriarcale », ce sont par exemple les « familles maghrébines ». Mais alors, pas de chance, ce maintien « détériore les relations avec les indigènes – les ouvriers et leurs familles, issus de l’exode rural ou de l’immigration européenne » qui sont en train de rejeter la dite éducation patriarcale. Pas de chance non plus, malgré cette éducation patriarcale, les garçons « volent et violent », sans doute parce qu’ils ne sont pas de vrais Français."

http://blogs.mediapart.fr/blog/martinestorti/241014/eric-zemmour-le-suicide-francais-et-la-haine-des-femmes

Écrit par : pachakmac | 22/12/2014

Pachakmac, vous ne pouvez pas vous, revendiquer au nom du refus de Zemmour au travers de ses positions concernant les islamistes et en même temps au travers de son refus face à la féminisation de la société occidentale, lui le peut et il l'explique et c'est la logique pure logique, par contre, le contraire est impossible, défendre le contraire, au travers de ces doubles paradoxes, vous met plutôt mal !!

En pleine contradiction, ça ne vous a pas interpellé ?

Écrit par : Corto | 22/12/2014

Concernant le patriarcal dans les familles musulmanes de France, c'est une prise de position hasardeuse !

Heureusement que la famille traditionnelle musulmane existe encore, mais je ne pense pas que ce qu'il se passe malheureusement dans la société musulmane française, n'ait encore quoi que ce soit de patriarcal, ni de matriarcal, c'est plutôt la fin de la famille musulmane que nous voyons se développer dans la France et dans le contexte actuel.

Je pense que la plupart des personnes qui parlent de Zemmour ne l'on pas comprit ou ne l'on simplement jamais lu.

Zemmour ne peut pas préférencer le modèle "patriarcal" lui même issus d'une culture matriarcale, ce qu'il dit, c'est que ce pseudo système féministe se base sur le refus du patriarcat et n'est pas non plus matriarcal !

C'est un abandon pure et simple du système patriarcal sans aucune base matriarcale !

D'ailleurs ces notions de patriarcat ou de matriarcat ne sont rien d'autre que des notions d'ordre juridique, d'état-civil et de filiation, il ne sont pas pour grand chose dans les comportements sociétaux, certes les règles juridiques influences les comportements, mais ils ne sont pas culturellement relevants.

Dans une société traditionnelle, les règles sont des piliers sur lesquels se fixent certains modèles sociétaux, mais d'autres piliers existent également, comme les comportements culturelles, ceux qui animent la vie sociale et les échanges. Une société dite matriarcale n'est pas exclusivement matriarcale et inversement pour les patriarcales et ce ne sont que lorsque les modèles culturelles se perdent que les sociétés s'accrochent fébrilement des piliers juridiques. (c'est d'ailleurs pour cette raison que personnellement, j'opterais plutôt vers le matriarcat) !!

Non, Pachakmac ouPapa-chakmac (rires) les sociétés souffrent de faux repères uniformisés au niveau mondial, en fait de faux repères ou des anti-repères que Zemmour qualifie de manques mis en place pour faire des individus des consommateurs sans limites et sans valeurs !

Je vais te raconter une histoire, excuse le contexte. Il s'agit du jugement d'un des plus dangereux terroristes emprisonné en Israël suite au attentats de Jérusalem en 2001, comment a t-il justifié son acte : lors d'un précédent séjour en prison pour des faits moins graves, pendant la fête de Pessah, il voyait son gardien de prison, un juif, manger du pain alors que c'est proscrit par la loi juive pendant les 8 jours de Pessah. Il demanda au gardien si il était juif et si oui, pourquoi il mangeait du pain. Le gardien lui répondit qu'il n'en n'avait rien à battre du rituel et du fait de manger ou pas du pain à Pessah. Le terroriste dit au juge que c'est à cause de c'est épisode qu'il a pris la décision de commettre des attentats sanglants. En fait il n'en voulait pas vraiment au juifs au point de les tuer, avant ce manquement du gardien, mais de voir un juif ne pas observer ses consignes religieuses l'a convaincu de commettre des actes terribles, dès ce jour, il n'avait plus aucune considération pour les juifs, sa déception était devenue comme inconsolable et il devint persuadé que tous les juifs devaient payer pour ce pêché commis par un seul homme qui de plus le gardait enfermé.

C'était juste pour illustrer les relations parfois houleuses entre le juridique, le culturel et le spirituel !!

Zemmour est né à Montreuil, dans une cité, ses amis et je parle de ses amis encore aujourd'hui, sont musulmans, juifs, chrétiens, il connait le terrain des mixités, leurs richesses et leurs frustrations, il connait les égarements et leurs conséquences, il n'est pas contre le matriarcat, il est juif et le judaïsme est basé juridiquement au niveau filial sur le matriarcat, il ne fait qu'expliquer que les changements brutaux auxquels nos sociétés se sont confrontés n'offrent pas vraiment de contre-parties fiables et solides !

Bien à toi

Écrit par : Corto | 23/12/2014

Pourquoi Zemmour peut développer sa logique et pas moi? Il faut m'expliquer Corto. Je ne revendique rien d'autre que la liberté de développer un vivre ensemble en démocratie. Chaque famille est un modèle unique. Je ne m'autorise pas à dire que tel ou tel modèle est meilleur qu'un autre. Il y a les règles de base de la loi juridique qui doivent être accessibles à toutes et tous, mariage compris. Ensuite, que l'on dirige sa famille de façon plus ou moins autoritaire, que l'épouse soit plus mère de famille qui éduque les enfants que le père ou l'inverse, ce qui arrive parfois aussi et forcément dans une relation homosexuelle ou les deux parents sont du même sexe, m'est indifférent. L'important c'est que les enfants se développent et grandissent avec un certain désir d'étudier, d'apprendre, d'aimer la vie, les gens, les animaux, le monde dans lequel ils vivent. Comme je l'ai écris quelque part je défends un certaine anarchie sur la dictature des systèmes mis en place par les sociétés. Parce que l'anarchie c'est la liberté de penser en artiste alors que le système impose des dogmes et des lois rigides qui font parfois pas mal de dégâts de masse. L'anarchie fait aussi ses dégâts si on ne la maîtrise pas un minimum (entre autre vivre dans la non-violence et le refus de détruire le système dans sa totalité à travers des actes violents et contre-productifs). Par contre, l'anarchie est l'arme suprême contre un système dictatorial absolu qui voudrait imposer sa vision sur tous pour le profit de quelques uns. L'anarchie devient, dans ce cas-là, l'arme de survie des sociétés se révoltant, alors dans l'obligation d'actes violents, contre un système devenu complètement fou et dangereux pour la santé mentale de la société (voir, par exemple, la Corée du Nord aujourd'hui...). La démocratie est le seul régime qui permet à la respiration anarchique de se maintenir dans la non-violence et le refus d'actes sanguinaires contre le pouvoir en place. En démocratie, le pouvoir se remet sans cesse en question à travers les votations, les référendum, et les initiatives populaires... La Suisse, comme modèle de démocratie, est assez fiable pour que je me sente un citoyen libre et heureux en société. Grâce à la démocratie, les peuples deviennent pacifiques et vivent bien mieux ensemble que sous un régime dictatorial, qu'il soit de type religieux ou laïc.

J'espère que ma face paradoxale sur la non-violence vous aura d'une certaine façon convaincue, Corto...

Écrit par : pachakmac | 23/12/2014

"Grâce à la démocratie, les peuples deviennent pacifiques et vivent bien mieux ensemble que sous un régime dictatorial, qu'il soit de type religieux ou laïc." (C'est vrai que l'on constate cela en Europe depuis cette invasion d'immigrants sur cette dernière décennie!!!)

Est-ce vraiment ce que l'on constate ces derniers temps à: Ottawa, Israël, Sydney, Glasgow, Dijon, Nantes!

Tous ces pays démocrates ont ouvert leurs "portes" et aujourd'hui on les punit violemment pour des coutumes, traditions qui ne sont pas celles de ces "envahisseurs" qui s'appliquent sournoisement à devenir majoritaires.

La manifestation de Dresde de lundi a quasi doublé de participants par rapport au lundi précédent!
A mon avis tout cela ne va pas encore durer longtemps avant que cela ne tourne au vinaigre.

Pacha faites œuvre utile, appliquez-vous à expliquer à vos amis le principe de la non-violence auquel vous tenez tant!

Écrit par : Corélande | 23/12/2014

Oui, Corélande, je m'y applique et je suis prêt à risquer ma vie pour cette cause de la démocratie pour tous. Il est inacceptable de laisser les dictateurs prendre le pouvoir, ici comme ailleurs. Et comme je ne suis pas un colonisateur mais un étranger partout où je vis, y compris chez moi, un gitan en fait, ce n'est pas par la guerre et en jouant les envahisseurs que la vie en démocratie viendra pour les peuples qui sont sous l'influence d'islamistes dangereux. C'est grâce à la culture, aux débats sur l'ouverture des textes coraniques sacrés que l'on pourra enfin faire avancer les sociétés arabes et musulmanes vers un devenir plus serein et tourné vers la culture démocratique...

Y arriverons-nous un jour? Je place mes espoirs dans l'intelligence des peuples à vouloir vivre sur Terre plutôt qu'à vouloir éradiquer la race humaine au nom d'un dieu que l'on revendique. Je place mes espoirs en des citoyennes et des citoyens comme vous qui portent un regard critique sur le monde et le fonctionnement démocratique mais qui s'interdisent de faire du mal pour le Mal préférant largement le bien communautaire. J'aime bien les gens qui ne partagent pas forcément ma façon de voir et qui restent très humains avec du coeur et de l'esprit, et une humilité face à leur propre savoir et connaissance du monde. C'est Noël. Gardons espoir, Corélande.

Écrit par : pachakmac | 23/12/2014

Pachamak, ne pas faire de l'emballage rapide, tu passes sur les dérives de manière quelque peu sommaire, regardons le phénomène juridique en matière des mariages homos, comme vous, il me semble normal qu'un couple homo puisse bénéficier des mêmes avantages et devoirs que n'importe quel autre couple et Zemmour ne va pas, selon ma lecture de ses livres, contester le droit aux homos de bénéficier de ces droits, cependant les choses se compliquent magistralement dans des dérives liées à ce droit fondamental, d^s que l'on parle d'adoption d'enfant et autres technique permettant à des miracles technologiques, ne pas confondre droits et lois !

Concernant les grossesses assistées médicalement et autres dérives "technologiques", il y a encore à réfléchir et a légiférer en tournant nos langues plus que 7 fois avant de partir dans le business de la vie.

En ce qui me concerne, je ne suis totalement contre ces manipulations contre-natures alors que des millions d'enfants meurent de faim.

Je n'ai non plus aucune objection pour qu'un enfant soit éduqué et vivent dans une famille homo et il ne me semble que les nouvelles lois apportent quoi que ce soit dans ce domaine, mais de là à ce que cela devienne un "droit" incluant des "combines" ou des interventions génétiques ou autre, c'est une voie sans issue et injuste, juste un exemple, des couples homos riches seraient plus avantagés que des couples moins gâtés pour devenir parents ?
Les coûts de ces manipulations incluant des mères porteuses sont très onéreuses et reste un luxe réservé aux homos avantagés financièrement ??

Et regardez le cas de cette mère porteuse abandonnée par ses "clients" car l'enfant était trisomique !

Evidemment que lorsque le scandale a éclaté, soudain les "parents" on fait marche arrière, mais peut on imaginé l'horreur de cette affaire vite camouflée par le lobby homo.

Disons que le vide juridique décidé au niveau politique ne répond nullement aux attentes des enfants engagés dans ces aventures.

Pachakmac, il n'est pas question de mettre en cause l'ensemble des changements opérés ces dernières décennies en matière de moeurs et de condition de la femme ou celle des homosexuels, certes le déséquilibre en matière civile ne date pas de 1968 et des "révolutions" dénoncées par Zemmour, mais il semblerait que ces évolutions sont venues se rajouter aux anciens malfonctionnements et de ce fait, ne font qu'empirer certaines situations sensible et s0en prenant aux plus faibles, en l'occurrence, les enfants !!!

Que les enfants continuent de payer pour les égarements de leurs aînés, ce qui ne semble pas être le but recherché !!

Pour parafer, en ce qui concerne la Suisse et son système de scrutin, effectivement il est très démocratiques, cela peut être en contradiction avec certains fonctionnements des institutions qui elles mettent des siècles à se mouvoir, disons que le mode scrutin helvétique a parfois des siècles d'avance sur son exécutif !

"J'espère que ma face paradoxale sur la non-violence vous aura d'une certaine façon convaincue, Corto..."

Pachakmac, si nous dialoguons, c'est aussi parce que nous ne sommes pas d'accord sur tout !!!

Bien à vous (on ne se tutoyait pas ?)


Tu as tendance comme le font les médias à tout mettre dans le même sac et j'es

Écrit par : Corto | 23/12/2014

Oui, Corto. Rien n'est simple avec la science et les nouveaux droits que la société accorde, ou pas, selon des normes morales, principes de précaution, ou simplement juridiques. Je suis d'accord avec toi sur ce point. Les contradictions sont humaines, les peurs aussi. C'est pourquoi il est tellement vital pour les sociétés globales et évoluées comme les nôtres de vivre en démocratie afin de confronter tous les points de vue et de prendre des décisions les plus judicieuses possibles. La dictature ne permettra jamais cela et elle commettra de plus en plus d'erreurs irréversibles car la science moderne vu son potentiel de dangerosité exige une multitude de points de vue venant de tous les milieux de la société. Ce qu'évidemment la dictature ne permet jamais.

Si demain l'Humanité existe encore, elle existera grâce et par la démocratie. J'en suis convaincu. Et c'est pourquoi les dérives actuelles, entre autres les dérives de la République française et de ses citoyens m'inquiètent vraiment. Eric Zemmour est loin de n'avoir plus sa place dans les médias. Et si un seul de ces médias ne veut plus travailler avec lui, c'est quand même le minimum que l'on doit autoriser à la démocratie, à ses journalistes et rédacteur en chef, dans la presse ou l'audiovisuel. C'est quoi ce diktat populiste qui voudrait que Monsieur Zemmour a droit automatiquement à sa tribune partout et sous n'importe quelle condition dictée par lui? Est-il devenu une sorte de demi-dieu pour une partie de la population française? N'a-t-il strictement rien à se reprocher? Est-il la Vérité suprême? Je pose ces questions à toutes les personnes qui le soutiennent mordicus.

Écrit par : pachakmac | 24/12/2014

Pachakmac, Zemmour a le plus simplement du monde un grand auditoire et vient de vendre 600'000 exemplaire de son pavé de 600 pages.

Tu es troublant, d'un coté tu vantes les mérites de la "démocratie", mot ne voulant plus dire grand-chose, et de l'autre tu voudrais que les médias privent leurs auditeurs de leur journaliste fétiche ???

Zemmour a été viré de Itélé car il a traité le groupe Canal de bobos attardés et responsable d'une bonne partie des incivilités et dérives constatées en France, le groupe Canal est le symbole selon Zemmour de la boboïsation de la société française, et il n'a pas forcément tort, d'où son licenciement d'une chaine appartenant au groupe Canal !

Écrit par : Corto | 24/12/2014

Oui, Corto. Et c'est leur droit de se séparer d'un élément qui crache dans la soupe. Si ta femme te dégueule dessus, est-ce que tu aurais encore envie de vivre longtemps avec elle? Le divorce devient alors envisageable. C'est aussi simple que cela quand une relation est en train de sentir le poisson pourri. Donc je ne vois pas l'intérêt de tout ce cirque, de tous ces démocrates qui prennent la défense de Zemmour sous couvert de liberté d'expression. Zemmour ne va pas disparaître comme cela d'un coup de baguette magique. To big tou fail dit-on dans le milieu des affaires quand une banque va faire faillite. Et bien, considère que Zemmour, de mon point de vue, fait faillite idéologique mais qu'il est trop connu et médiatique pour tomber comme un vieux chêne. Il perdra de son influence sur la durée pour peu que nos sociétés parviennent à surmonter leurs démons identitaires. Je vais prendre l'air de Noël. Il est grand temps:-)

Écrit par : pachakmac | 24/12/2014

Je ne comprend pas votre véhémence obsessionnelle envers Zemmour, vos arguments exposés plus haut ne tiennent pas, vous ne faites que reprendre les arguments fumants de quelques bobos foncièrement de mauvaise foi et vous insisté sans vraiment expliquer les fondements de votre position !

En quoi les positions de Zemmour sont condamnables ??

Écrit par : Corto | 24/12/2014

Cher Corto, il est temps pour moi de faire sonner les cloches et d'appeler les fidèles démocrates à la liturgie laïque:-) de minuit. Lire mon tout dernier billet sur les idiots utiles d'Isis. Vous comprendrez peut-être mieux pourquoi je m'en prends à Eric Zemmour non en tant qu'être humain qu'il est et au respect auquel il a droit mais en tant qu'idéologue au service d'une cause qui pourrait se révéler fatale à la démocratie et à nos existences vivant dans la paix et la liberté. Bon gospel rauque'n'roll avec le regretté et immense Joe Cocker.

Le sonneur de cloches

Écrit par : pachakmac | 24/12/2014

C'est la seule arme qui reste aux bobos, diaboliser ceux qui disent les vérités et qui proposent des analyses et des solutions.

Cela se voit partout dans la presse et en écoutant bien les propos et arguments des politicars avides de places bien rémunérées.

Tout cela ne va qu'empirer les choses, radicaliser les camps et les faire s'affronter dans le sang!

Écrit par : Corélande | 25/12/2014

C'est à dire que Pachakmac n'a absolument rien de concret, merci de l'admettre !

Mis à part de prêter des propos que Zemmour n'a jamais tenu, le vide !

« En France on protège ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin » (Chambord repris par Zemmour) !!!

Écrit par : Corto | 25/12/2014

Corélande, si au moins la France et ses gouvernants se penchaient sur les avertissements de Zemmour, la France pourrait peut être redresser sa dérive dans le bon sens, non, ils font exactement le contraire !

Hier soir, veille de Noël, silence imposé par le gouvernement à la presse d'informer sur les 5'000 véhicules incendiés en quelques heures !

Cette année, plus de 60'000 véhicules on été incendiés en France, record absolu, les années précédentes, le chiffre était inférieur à 45'000 véhicules par an !

Faites le calcul sur le coût des primes d'assurance répercuté !!!

60'000 véhicules incendiés dans l'unique but d'escroquer les assurances avec des fausses plaquettes d'immatriculations !

Écrit par : Corto | 25/12/2014

Les commentaires sont fermés.