24/01/2015

La démocratie mortuaire noyée sous une nappe de pétrole

La petite peste bubonique d'Abdallah offre au nez et à la barbe du prophète Haddock et à la démocratie planétaire cette oeuvre posthume qui fit d'elle son élue du coeur. Hélas, mille fois hélas, la loi du fric fut la plus forte et la belle se noya dans sa mare de pétrole pour toujours. La sagesse du pro-fête est grande. Qu'elles vivent en paix (mon ex-amoureuse et la démocratie) dans leur monde de calme. luxe, et volupté bien à elles. Et surtout, qu'elles fassent réfléchir nos rois de la démocratie qui se prosternent devant la dépouille du défunt roi des Saoud, défenseur et maître spirituel d'une des sectes religieuses les plus rigides et dangereuses du monde, secte qui a donné au terrorisme international ses lettres de bassesse totalitaires. Rien à rajouter. Juste à regarder de très près l'image, son visage surtout. Pas forcément le reste dénudé du corps...


24082009164006o.JPG

L'Irrévérencieuse Révérence au roi du pétrole


Commentaires

"la loi du fric" !!!

Pachakmac, c'est un pléonasme !!

C'est pour cette raison qu'une société d'individus doit se prendre en main de la tête aux pieds !

Une civilisation des lumières reposant sur des siècles de films d'horreurs, regardez ce que ça donne !!

Écrit par : Corto | 24/01/2015

Je vous propose alors un siècle des lumières rupestres, mon cher Corto:-)

Écrit par : pachakmac | 24/01/2015

Allons y pour rupestres !

Écrit par : Corto | 24/01/2015

Il est vrai que les caricatures sont biens palles à cotés de la réalité !!!

Écrit par : Corto | 24/01/2015

Les commentaires sont fermés.