02/02/2015

Les ultra-doux poissons d'avril de l'extrême-droite iranienne

Contrer Charlie Hebdo et ses caricatures sur Mohamet par des contre-caricatures niant l' Holocauste et prenant la posture négationniste la plus éhontée. Voilà le beau programme de tous les dessinateurs made in« Jean-Marie le Pen » de l'Iran et du monde entier en participant à un concours de beauté iranien fasciste dont le premier prix récompensera le meilleur gag antisémite, made in « Dieudonné » sur papier...

Souillée la mémoire du drame de l'Holocauste par un rire gras n'est déjà pas très admissible et pour certains carrément coupable. Mais nier carrément l'existence d'un fait historique qui a bouleversé la planète entière, cela n'est point permis pour un cerveau sain et conscient de sa responsabilité d'empêcher tout nouveau drame de cette ampleur qui a mis à sac la planète humaine.

Rire de tout en niant des évidences monstrueuses. Quelle classe ! Quel talent ! Quel mauvais génie ! Mais on le sait. Les mauvais génies connaissent parfois un succès ravageur auprès de la jeunesse. Hitler en savait quelque chose lui qui avait ses jeunesses hitlériennes toutes dévouées au culte et ses milliers de femmes qui se pâmaient devant sa voracité, son rictus diabolique, et son délire haineux...

Le premier avril, je vous conseille de refaire le drame de Charlie Hebdo à votre sauce avec une séance de rédaction où les frères Kouachi se présentent l'oeillet à la boutonnière pour le glisser dans le cul à l'équipe de Charb.

Voici ma caricature revisitée pour le 1er avril. Je l'offre à toutes les rédactions démocratiques du monde en avant-première. Et bien sûr à mes fidèles lectrices et lecteurs qui se taisent comme des carpe diem.

Cueille le jour présent comme s'il devait être le dernier de ton existence et ne te soucie pas du lendemain.

http://www.lepoint.fr/monde/iran-contre-charlie-hebdo-les...

20150108_093957777777.JPG

Les Oeillets des frères Kouachi

« Les bureaux de Charlie n'ont jamais existé. Les frères Kouachi ont chié des oeillets. Ils n'étaient qu'une invention pure et simple des soixante-huitards pour faire croire à la liberté d'expression »

 

Les commentaires sont fermés.